Ce sentiment de ne pas exister...

Avatar de l’utilisateur
Estella
Glam'débutante
Messages : 19
Inscription : jeu. mai 01, 2008 11:36

Ce sentiment de ne pas exister...

Messagepar Estella » ven. déc. 05, 2008 10:44

Avais vous déjà éprouvez ce sentiment?
Celui d'être transparente par rapport à vos amies , collègues ou autre?
Ce constat si déplaisant de n'être jamais celle qu'on regarde , celle a qui on veut parler ... celle qui finalement n'intéresse personne.

En ce moment , plus qu'autrefois , j'me rends compte a quel point l'indifférence peut faire mal.J'me sens tellement inférieure , pas a la hauteur .C'est frustrant parce que j'ai pourtant toujours envie d'être appréciée et aimée.. et sa n'a pas l'air de dépendre de moi.

Je sais bien qu'on dit souvent que le physique ce n'est pas ce qui compte , et que d'autres qualités entrent en jeu.Mais enfin , à chaque soirée , ou rencontre lorsque je suis avec mes copines , c'est la même chose.J'me sens tellement mal , pendant ces moment là j'voudrais disparaitre , parce que j'ai l'impression de ne pas être à ma place.

Comment faire pour accepter cela?
Avatar de l’utilisateur
AMIDOUNE
Glam'experte
Messages : 86
Inscription : dim. oct. 05, 2008 16:07
Localisation : paris

Messagepar AMIDOUNE » ven. déc. 05, 2008 10:55

salut estella!!!
tu sais je te comprend tres bien .Pendant longtemps j'ai eu ce sentiment trop ronde pour etre jolie , trop banale pour etre remarquer, meme un fois dans une soirée je devais rester sur une marche d'escalier en hauteur pour ne pas qu'on me pietine :lol:

Aujourd'hui j'en rit mais ce sont des choses qui vexe , je crois que la solution c'est de se dire qu'on est unique on fait peut etre pas 1m80 50kg on est peut etre pas blonde au yeux bleu avec un super boulot mais on est nous!!!!!
Dis toi qu'on est ignorer que si on le veut!!!!! tu a dut souvent refuser de prendre part a une discussion de peur de dire une betise ou te cacher dans un coin en soirée!!!!
Nessai pas d'etre une autre sois fiere d'etre toi ,impose toi montre que tu est la !!!!
Par contre il y aura toujour quelqu'un qui ne t'aime pas comme toi tu n'appreci pas tout le monde!!!!!mais apres tout ce n'est pas important!!!!!
Moi mon declic ca a été une discussion avec une collegue qui ne comprenais pas que je me trouve pas jolie .....elle ma enumerer mes qualites physique et morale depuis je met tout ca en avant du cou je suis plus a l'aise et plus sociable !!
En esperant t'avoir aider bisous et courage
Lys

Messagepar Lys » ven. déc. 05, 2008 13:44

AMIDOUNE a écrit :tu a dut souvent refuser de prendre part a une discussion de peur de dire une bêtise ou te cacher dans un coin en soirée!!!!


+ 1.

Je me suis souvent sentie transparente par le passé - et ça m'arrive encore, avouons-le - mais bien souvent, je me mettais - et me met encore parfois - à l'écart de moi-même. On n'en est pas toujours conscient, bien sûr, mais c'est bien de se poser la question car TOUT ne vient pas des autres, jamais ;) c'est comme dans un couple, souvent, lorsqu'un problème surgit, les deux ont leur part de responsabilité.

Après ça, tout est une question d'acceptation de la personne que tu es, de prise de confiance au fil du temps et de... "Jetage" à l'eau !

Quant au physique, je ne pense pas qu'il représente une si grande part que cela dans l'histoire. Je suis mince, grande et pas franchement repoussante (sans être belle car je n'ai pas les traits du visage très harmonieux - juste "jolie" diront nous) et pourtant, ce n'est pas souvent vers moi qu'on vient. Avec mes anciennes amies, je ne me faisais jamais draguer, ni même regardée et aussi loin que je me souvienne, qu'importe la fille avec qui je me baladais, elle avait toujours plus de succès que moi. Je n'ai compris que plus tard que le physique n'était pas le problème numéro 1 - même si j'étais plus ingrate physiquement à l'époque. Le fait de paraître renfermée, timide, voir gauche ne donne pas envie aux gens de faire le premier pas. Ne pas sourire ou paraître hautaine malgré soi, peut ne pas aider non plus. Alors bien sûr, à ça, il faut rajouter un coéficient "physique" mais je me répète, il est très moindre.

Donc en somme, avoir un état d'esprit propice aux rencontres, être souriante, ouverte et se sentir bien dans ses baskettes, c'est vraiment ce qui marche le mieux. Pour cela, il faut passer aussi par la "case" "je me fais belle pour moi et me sentir plus jolie" car il y a toujours moyen de s'améliorer suffisamment que pour donner la pointe de confiance qui manque côté apparence. Enfin, ne jamais perdre de vue que tu ne peux pas être aimée de tout le monde et que le courant ne passera jamais avec certaines personnes. Dans ces cas là, mieux vaut rester juste courtoise et ne pas t'en préoccuper.

J'espère t'avoir aidée. En tout cas, sache que tu es loin d'être la seule à vivre cela et à ressentir ce qui en découle. J'ai bien connu cette envie de disparaître lorsque l'on existe pour personne ou bien juste cette sensation de mal-aise lorsqu'on reste silencieuse dans une discussion de groupe ou encore, l'impression que tout est une question de physique et qu'on ne sera jamais regardée ect... Bref, quand on arrive à passer au dessus, crois-moi on se sent renaître et beaucoup plus sereine! - Je dis ça, mais je ne suis pas encore au bout du périple non plus. J'oubliais: la présence d'un homme qui t'aime et t'écoute dans tes ressentis est un plus notable. Même si dans le fond, c'est à toi de faire un travail sur toi-même :]
Avatar de l’utilisateur
Estella
Glam'débutante
Messages : 19
Inscription : jeu. mai 01, 2008 11:36

Messagepar Estella » ven. déc. 05, 2008 17:00

Oui vous avez peut être raison.

Merci pour vos témoignages...

Je sais que je suis pas la seule dans ce cas ... c'est rassurant d'une certaine façon même si sa fais vraiment mal.

Et pourtant , enfin avant j'étais vraiment timide .Mais j'ai beaucoup changé ,évoluer.Je fais même des études de communication alors au contraire ma principe qualité c'est bien l'ouverture d'esprit.

Et bien que je sois souvent un peu , beaucoup déprimée quand je suis seule , avec mes amies c'est tout le contraire.Je souris tout le temps , je sort des trucs complétement débiles , j'aime faire rire.Le ridicule ne me fais meme plus peur.

Alors voilà pourquoi ...je ne comprends pas toujours.


Je sais que j'dois avoir mes tords dans tout cela , que peut être effectivement je donne pas envie aux gens de me parler.

J'ai l'impression qu'il faut s'habiller genre "sexy" , ou etre bourée , pour attirer l'attention.J'crois que peu de gens , peuvent s'intérresser à moi .. pour moi justement.

Je joue le role de la victime .Je sais ..
Avatar de l’utilisateur
iknowhokilledlaurapalmer
Haut Fonctionnaire du Glam
Messages : 761
Inscription : mar. mai 13, 2008 9:12
Localisation : Madrid

Messagepar iknowhokilledlaurapalmer » ven. déc. 05, 2008 18:41

Je plussoie Vally06, je me suis toujours retrouvée dans ce genre de prises de têtes, sauf maintenant à la fac, où pars du principe que "tant pis".

Et pourtant avant, je peux t'assurer que j'étais (et que je suis toujours) obsédée par le regard d'autrui. Seulement en ce moment, j'ai beaucoup d'autres choses à faire, et plutot que de me préoccuper des gens, je pense à moi, mes cours, ma progression, aux amis que j'ai déjà et basta.

Et en fait, c'est maintenant que l'on commence à s'interesser à moi. Des gens dont je ne connais même pas le prénom se sont retrouvés à m'aborder, et ce, à plusieurs reprises. Je me souviens d'une fille dans les toilettes, que je n'avais même pas reconnue (alors qu'on sortait visiblement d'un cours ensemble) qui a commencé à me parler, et ce n'est qu'en m'appuyant sur ce qu'elle m'avait dit que j'ai réussi à la replacer. Ou encore de types géniaux-trop-beaux-avec-un-air-inabordable qui me parlent à la fin des cours (et qui en général doivent me prendre pour une sauvage, parce que ça me surprend tellement que je réponds par monosyllables).

Un conseil, lâche prise, occupe toi de ce que tu as déjà ;) Le temps où l'on croyait qu'une vie valable se résume au nombre incalculable de gens présents à tes funérailles n'est plus, et fort heureusement!
Moi Je.

Help I'm alive, my heart keeps beating like a hammer...
Lys

Messagepar Lys » sam. déc. 06, 2008 0:52

Peut-être qu'effectivement tu attireras toujours moins l'attention qu'un certains genre de filles mais, ceux dont tu attireras l'attention seront aussi différents (voir plus intéressants) que ceux qui sont attirés par "ce genre de fille" justement.
J'arrive pas très bien à m'exprimer sur ce coup là, désolée ^^"

Tu ne joues pas la victime. C'est légitime de se poser ce genre de questions à un moment donné quant on vit/ressens cela. Et les réponses, on les trouve chacune à des endroits différents il me semble. Chaque histoire peut se ressembler mais rarement être la même. C'est pour cela que j'ai essayé de te conseiller mais que j'ai sans doute été à côté de la plaque pour certains points.

Sinon, je plussoie le fait de lâcher prise un minimum. D'ailleurs, se faire belle et s'occuper de soi comme je le disais plus haut permet de te concentrer sur toi-même et ça, ça ne peut que t'être favorable vis à vis de ton regard avant tout, puis de celui d'autrui éventuellement. ;)
w.w.s.t.h
Glam'oureuse
Messages : 316
Inscription : mar. nov. 11, 2008 4:11
Localisation : somewhere over the rainbow en région parisienne
Contact :

Messagepar w.w.s.t.h » sam. déc. 06, 2008 5:18

je pense que même si le physique rentre en compte en partie il ne fait pas tout.Il faut que tu te montre disponible ouverte et souriante il ne faut pas hésiter a t'imposer montrer que tu est la et intéressé et surtout que tu t'amuse on tombe toujours sur plus jolie que soit mais faut pas focaliser sur ça il faut positiver change d'état d'esprit et les choses changeront
w.w.s.t.h l'art de ne rien faire tout en étant fatigué ???
Avatar de l’utilisateur
louiseinwonderland
Glam'oureuse
Messages : 349
Inscription : lun. nov. 17, 2008 22:25
Contact :

Messagepar louiseinwonderland » lun. déc. 08, 2008 23:54

en ce moment, je passe de moments où j'aimerais disparaitre, à des moments où je me dis que quoi qu'il en soit, cette vie est la mienne, et quoi que j'en fasse, ça ne regarde que moi,
c'est difficile de lutter contre cette indifférence, je sais que cela vient de sa propre attitude, ou bien du timing qui fait qu'au moment où moi j'ai besoin des autres, eux ne sont pas dispo ... mais le résultat c'est toujours cette sensation de n'avoir personne.
je comprend cela.
et si pour l'instant je n'ai pas de solution, je sais que lire vos commentaires et savoir que ça n'arrive pas qu'à moi, c'est déjà énorme, comme réconfort
(j'arrête là, je sens que je deviens mélo)
Adelina
Ministre du Glam
Messages : 1078
Inscription : jeu. août 16, 2007 23:39

Messagepar Adelina » mar. déc. 09, 2008 10:03

On vous fiche la paix? Profitez-en ! C'est beaucoup plus stressant d'être regardé, suivie d'une d'une traîne des doigts pointés et des chuchotements. C'est LA LIBERTE !
Avatar de l’utilisateur
lunairia
Papesse du Glam
Messages : 5878
Inscription : ven. juin 29, 2007 8:25
Localisation : paris

Messagepar lunairia » mar. déc. 09, 2008 10:18

Je pense que ça dépend beaucoup aussi de la manière dont on a vécu en famille quand on était petit. Si on a eu du mal à exister petit au sein de sa propre famille ça se reproduira fatalement avec les amis, au travail, etc...
C'est un long travail que d'apprendre à exister face aux autres. D'abord mets ta honte au placard (je sais pas toujours facile) et ose tout simplement, lâche prise.Dis toi que les autres ne sont pas plus intelligents que toi, seulement ils osent et n'ont pas peur de faire des erreurs.
Avatar de l’utilisateur
Estella
Glam'débutante
Messages : 19
Inscription : jeu. mai 01, 2008 11:36

Messagepar Estella » mar. déc. 09, 2008 15:33

Finalement , ce n'est pas le " fait de ne pas etre regarder " en soi qui est le plus dérangeant .C'est surtout celui de penser qu'alors , on trouvera jamais cette personne , celle qui sera toujours là pour nous , qui nous aimera quoi qu'il arrive et surtout pour ce qu'on est.

Je ne sais pas si vous avez connu déja cela.. Celui de ne plus avoir foi en rien , ne plus avoir d'espoir et n'avoir plus envie de rien .D'être lassée de tout .

J'ai l'impression de n'avoir aucun sens dans ma vie .
Chaque jour se ressemble .Et ne m'apporte rien .

J'voudrais savoir , comment faites vous pour croire en la vie?

Parce que d'apres vos commentaires , vous donner vraiment l'illusion que tout est possible.Que tout peux changer , que cela ne dépends que de la personne... Mais est -ce vraiment vrai?
Avatar de l’utilisateur
Andrea
Mamandréa
Messages : 11012
Inscription : dim. juin 03, 2007 17:27
Localisation : Languedoc

Messagepar Andrea » mar. déc. 09, 2008 16:19

Je pense que tu as besoin d'un tout petit coup de pouce pour t'affirmer , te sentir mieux..
Essaye de faire taire cette petite voix qui te dis que tu es transparente .Tu ne l'est pas , tu es certainement discrète et donc on vient moins vers toi .

Mais aui un jour tu te rendras compte que tu es regardée différemment que tu le croyais .
Peut être tout simplement en allant un peu plus vers les gens qui t'entourent , en osant , tout en restant naturelle ...
Ton éducation est certainement en partie en tout cas responsable de ce mal être.(même si les parents aiment leurs enfants ils ne savent pas toujours leur donner un certain optimisme, les booster...)

Mais je dis toujours :quand tu ressens un sentiment négatif par rapport a ce que tu ressens , appuie virtuellement sur le bouton "Stop" et dis toi que l'avenir est devant toi , que tu as toutes tes chances pour rencontrer celui dont tu rêves..Tu verras ça n'est pas miraculeux, mais ça aide! :)
Dernière édition par Andrea le mar. déc. 09, 2008 16:21, édité 1 fois.
**Le vert est la couleur de l'espoir ... J'en ai du vert .Et de l'espoir**
=(^_*)=

*Mon petit coin de verdure*
Avatar de l’utilisateur
Djuna
Glam'oureuse
Messages : 379
Inscription : dim. juil. 13, 2008 17:28

Messagepar Djuna » mar. déc. 09, 2008 20:03

Estalla, ton dernier message éclaire davantage la situation.

Oui, comme toutes les autres je crois que tout est possible, parce que je l'ai vécu ! :D

Tu ne dois pas penser que tu dis des bêtises. Pourquoi je dis ça ? Je ne te connais même pas....? Et bien, je me dis qu'une personne qui est capable de se remettre en question est forcément intelligente ! Tant de gens parlent pour ne rien dire et se croient intéressants ...

Maintenant les conseils ne servent à rien parce qu'à te lire je me dis que la question à résoudre n'est pas "Comment faire pour exister ?" mais "Pourquoi est-ce que je suis dans cet état ?". Les réponses à la première tu les connais au fond de toi, il faut désormais faire un travail sur toi, aidée d'un professionnel par exemple (les proches ne sont jamais de bons thérapeutes) pour trouver les raisons de cette auto-dépréciation.

Il t'aidera à revenir sur tes croyances et t'apprendra à parer les pensées négatives.

N'hésites pas à me contacter si tu veux discuter, je crois que beaucoup de filles sur le forum sont prêtes à te soutenir en cas de besoin.

Bises :wink: , Djuna.
Une fois que l'on a donné son opinion, il serait logique qu'on ne l'ait plus ...
Avatar de l’utilisateur
Swallow
Glam'experte
Messages : 77
Inscription : lun. août 04, 2008 16:01

Messagepar Swallow » mer. déc. 10, 2008 20:50

Je connais bien cette situation et me reconnais énormément dans tes posts. J'ai toujours été un peu timide, réservée, un peu taciturne sur les bords, très calme au point de souvent passer inaperçue.
Depuis l'année dernière je passe la plupars de mon temps avec une fille que j'ai rencontrée au lycée, elle a un caractère totalement opposé au mien, elle n'a pas peur de dire ce qu'elle pense et est très sociable. Et bien mon déclic, s'est produit grâce à elle. Elle m'a aidée à prendre confiance en moi et à me jeter à l'eau...J'ai beaucoup évolué grâce à elle. Aujourd'hui je suis toujours discrète mais j'ai beaucoup moins peur de m'affirmer, je dirai même que je me fiche du regard des autres. En fait, je suis très observatrice et dès que je rencontre quelqu'un de nouveau je garde une certaine distance, contrairement à elle qui à tendance à être proche dans l'immédiat, du coup quand on croise du monde, ils ont plutôt tendance à s'adresser à elle en premier (je sais pas trop comment expliquer ça, désolée si c'est pas très compréhensif ^^')...

Enfin c'est un mal pour un bien d'être discrète comme ça, moins d'embrouilles & de on-dit...

Revenir vers « Salon de thé »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités