Page 1 sur 1

Le shopping sans fin ni sens

Publié : lun. janv. 04, 2010 16:51
par ombrelle
hello les girls,

j adore la mode et aussi faire les boutiques, mais je me demandais si a vous aussi il vous arrive d avoir une saturation de toute cette surconsommation??
Je viens de lire un post ou les filles enumerent le nombre de paire de chaussures qu elles ont...j en suis restée muette.
IL m arrive de plus en plus souvent de m arreter et de me demander ou va toute cette surenchere de fringue, et dans quel but?
Puisque a peine un article acquit nous voila deja partie pour une autre conquete ...et au final une satisfaction de tres courte durée

je vis le paradoxe d aimer la mode follement et d aimer m habiller , et en meme temps, d avoir l impression que c'est tourner dans le vide tout ça....

pour celles qui m ont lu jusqu au bout, avez vous aussi ce genre de questionnement??

Re: le shopping sans fin ni sens

Publié : lun. janv. 04, 2010 17:05
par Lilipousse
Je fais partie des filles qui ont énuméré leur nombre de chaussures...et après avoir fait ce bilan, je me suis dit "c'est cool pour toi, t'as 25 paires de chaussures et alors ? t'es plus heureuse pour autant ?!". La réponse est clairement non et c'est vrai que la satisfaction d'avoir telles ou telles pièces est très ephémère, pour moi en tout cas.

J'adore le shopping et la mode, et ces derniers mois, j'ai beaucoup acheté (l'euphorie du premier travail j'imagine...) mais depuis quelques semaines, je suis un peu "écoeurée" par toutes ces dépenses. Je me dis que ça m'apporte vraiment pas grand chose tout ça et que je ferais mieux de me payer des vacances.

Pourtant dans deux jours c'est les soldes et je serai la première dans les magasins :oops: Je nage aussi en plein paradoxe lol

Re: le shopping sans fin ni sens

Publié : lun. janv. 04, 2010 17:06
par Celestine
*

Re: le shopping sans fin ni sens

Publié : lun. janv. 04, 2010 17:45
par valentina
je comprends aussi et régulièrement je me mets lamentablement en défi, c'est un peu comme une drogue, encore pire depuis que j'ai arreté de fumer, c'est le truc à faire quand je m'ennuie la course à la possession et là où je me sens mal c'est quand je n'aime plus une pièce à peine après l'avoir acheté et que je la mets sur ebay... maintenant j'essaye d'éviter ça j'achete tjs beaucoup mais suis moins décue!

Re: le shopping sans fin ni sens

Publié : lun. janv. 04, 2010 18:17
par Fantômette
Je me retrouve dans vos messages les glamourettes.

Ce qui est paradoxal c'est que lorsque je fais les magasins ça me vide la tête et je ne pense plus à mes soucis. Et puis je suis accro à cette sensation d'excitation lorsque l'on porte un nouveau vêtement/bijou et que l'on se sent toute belle.

En même temps, je vis parfois des phases ou je culpabilise de toujours vouloir plus de vêtements, de chaussures ou de n'importe quoi d'autre. C'est mon entourage qui me rappelle parfois que j'abuse un peu alors comme d'autres j'achète plutôt des livres ou magazines intello afin de satisfatire ma compulsion d'achat mais sans la culpabilité...

C'est grave docteur??

Re: le shopping sans fin ni sens

Publié : lun. janv. 04, 2010 18:49
par sun.addict
Je me retrouve aussi dans vos messages. C'est grisant de mettre enfin la main sur la pièce convoitée mais j'ai des moments où je culpabilise à mort d'acheter autant.
Maintenant, je réfléchis beaucoup avant d''acheter même si la pièce ne coute pas un bras et surtout j'ai un petit boulot à coté de mes études (dépenser MON argent et non pas celui de mes parents, ça culpabilise beaucoup moins :))

Re: le shopping sans fin ni sens

Publié : lun. janv. 04, 2010 19:55
par sodapop
je connais également ce sentiment.
Je n'ai pas un sous car je suis en encore étudiante. J'ai déjà bien trop d'habits et n'ai pas assez de jours dans une année pour tout mettre.
Parfois , je trouve donc tout cela bien stupide, j'ai même honte de toutes mes dépenses et je culpabilise :oops:
Mais malheureusement pour mon porte feuille, cette période n'est jamais longue et je serais bien sur la première cruche devant les magasins!

Re: le shopping sans fin ni sens

Publié : lun. janv. 04, 2010 20:06
par valentina
nanou en même temps il y a un juste milieu... enfin bon je crois que ni toi ni moi ne sommes raisonnable et tu sais j'ai 44 ans et j'ai tjs été comme ça pour dire que ça ne s'arrange pas avec l'âge, tu as plus de contraintes impots, credit maisoon etc.. mais plus d'argent et t'es tjs dans les limites. Moi aussi je me dis avce cet argent je pourrais me payer de super vacances ou autres n'empeche que sans fringues mode etc... je ne suis pas moi non plus donc ce que j'essaye = ne pas bouder mon plaisir et devenir trop serieuse mais ne pas délirer non plus. ben c'est pas si facile!

Re: le shopping sans fin ni sens

Publié : lun. janv. 04, 2010 20:13
par ombrelle
haaaaaa les coupines!!! quel reconfort de voir que certaines vivent aussi ça.

Mais je m aperçois que le debat vire vers la culpabilité, alors que je situe la chose plutot dans la prise de conscience que tout ça est bien vain...que la course a LA JUPE qu il faut cet ete , est comme le mythe de sisyphe, c'est a dire une course de l absurde .Surtout qu a force, on se retrouve toutes comme des clones a travers Paris.... ;-)

il fait le rapprochement de la vie comme un éternel recommencement obéissant à de grands cycles de l absurde

Je reste positive en me disant que le bonheur revient à vivre sa vie tout en étant conscient de son absurdité, car la conscience nous permet de maîtriser davantage notre existence.

Re: le shopping sans fin ni sens

Publié : lun. janv. 04, 2010 20:23
par sun.addict
Nanou la Zozo : à mon avis, si tu aimes les vêtements (et la qualité) je pense que tu ne changes pas quand tu veillis... Enfin ça me parait bizzare.
C'est vrai que ça peut paraitre futile, par rapport à une voiture mais je crois qu'il faut savoir où sont les priorités. En général je me donne un budget shopping mais quand je sais que j'ai un gros achat à faire, je met la moitié de ma paye de coté (en même temps, je gagne tellement peu : c'est génial d'être pigiste pour un journal local !). Après ça dépend aussi combien on met chaque mois dans les fringues : 150€ ou 500€, ce n'est pas la même chose.

Re: le shopping sans fin ni sens

Publié : lun. janv. 04, 2010 20:39
par sodapop
ombrelle a écrit :haaaaaa les coupines!!! quel reconfort de voir que certaines vivent aussi ça.
(..)
Je reste positive en me disant que le bonheur revient à vivre sa vie tout en étant conscient de son absurdité, car la conscience nous permet de maîtriser davantage notre existence.


Merci Ombrelle pour ces paroles sages, je me coucherais avec un peu moins de remords :lol: :lol:

Re: le shopping sans fin ni sens

Publié : lun. janv. 04, 2010 22:00
par ombrelle
la vie est belle et je compte bien aller me tasser avec mes copines mercredi pour avoir THE boots et THE manteau . on est fille et se refait pas ;-)

Re: le shopping sans fin ni sens

Publié : mer. janv. 06, 2010 11:20
par noysette
+1 pour ce topic

Il y a quelques années, quand les problèmes d'argent étaient encore loins, j'étais une serial shoppeuse.
Je dépensais constamment tous les mois et j'étais addict d'H&m et La redoute en ayant toujours l'impression de faire de supers affaires! Dans le lot j'ai fait pas mal d'achats pourris qui me restent encore sur les bras depuis 5 ans, à force d'être hystérique avec le porte monnaie rempli...
Depuis je ne peux plus me permettre d'avoir un budget shopping par mois, on va dire que c'est par période et c'est beaucoup plus limité... Alors c'est vrai que j'adorerais avoir plein d'argent pour m'acheter ce que je veux, ça ferait du bien même si ça me rendrait pas forcément heureuse pour la vie, mais je pense que le mieux c'est quand même d'acheter raisonnablement ce qu'on va vraiment porter tout en se faisant plaisir! Bon, pour ça aussi faut du fric mais Il ne faut pas oublier qu'il y a des choses bien plus importantes qu'avoir les derniers trucs à la mode.
L'idéal pour moi c'est donc de me sentir belle, dans l'air du temps tout en plaçant mes priorités sur les loisirs et les choses plus "concrètes".

Je ne comprend pas par exemple les achats de sacs ou vêtements de marque à minimum 200/300€, surtout que pas mal de nanas n'ont pas un salaire de ministre, je trouve que c'est trop bête de dépenser autant alors qu'on peut trouver des trucs très sympas moins chers. Ce n'est que mon avis mais c'est là que ça devient absurde selon moi...
Il y a quelques années j'ai l'impression que les gens de classe moyenne n'achetaient pas autant de fringues et accessoires de luxe. Maintenant au lycée si t'as pas ton it bag t'es naze, enfin c'est qu'une impression^^
On a plus la valeur des choses (c'est mamie qui parle)

Je sais pas si j'ai été très claire et si vous avez eu le courage de me lire, mais bon pour conclure parfois la mode tout ça ben ça n'a pas de sens, c'est limite déprimant... :lol: