Page 1 sur 1

Acheter un vêtement abîmé ?

Publié : lun. août 18, 2008 13:42
par shokobon
Bonjour

Je voudrais savoir si vous acheteriez un vêtements abîmé, en magasins ou par internet ?

sujet indexé

Publié : lun. août 18, 2008 13:49
par LisaLou
Ca m'est déjà arrivé de prendre un chemisier en voile noir, avec un fil tiré. Ca m'embêtait, mais comme c'était le dernier, en fin de saison, et qu'il était vraiment top, j'ai quand même pris!

Je pars du principe qu'on paie un prix, qui est celui d'un vêtement neuf; ce n'est pas pour se retrouver avec un vêtement abimé, mais bon, parfois il y a des coups de coeur, dans la limite du raisonnable bien sûr!

Publié : lun. août 18, 2008 13:51
par Stella
Ca dépend de ce que tu appelles abimé. Si c'est trop abimé je pense que ca ne vaut pas le coup!
Après je suis d'accord avec Miss addict, s'il s'agit d'un sac ça peut lui donner un certain charme.

-

Publié : lun. août 18, 2008 18:38
par kitten_clara
Oui si le prix est très bas, justement parce que c'est abimé, ou si j'obtiens une ristourne.

Oui, si le vêtement ou l'accessoire est réparable à moindre frais (si c'est un bouton à recoudre, un fil à couper).

Publié : lun. août 18, 2008 18:50
par Candace
Oui, si c'est en friperie pour 3€ je peu me permettre et je rafistole moi même.

Publié : lun. août 18, 2008 19:16
par Claudine
Pour un vêtement neuf, oui si c'est une bricole (bouton ou ourlet décousu) et oui aussi si c'est plus grave, mais permet d'avoir une remise.

Pour un vêtement d'occasion, en friperie, à la Croix-Rouge, chez Emmaus, etc. OUI, absolument: ça fait même partie du plaisir: c'est ainsi que j'ai trouvé au fil des années à très bas prix des vêtements superbes et ordinairement ruineux, à cause d'une déchirure apparemment irréparable (mais presque RIEN n'est irréparable), ou d'un défaut à priori rédhibitoire. C'est justement pour moi un challenge excitant de trouver comment résoudre le problème (mettre une pièce dessus, faire une couture sur l'endroit, et transformer le défaut en qualité/griffe perso, etc.) :wink:

Idem pour une tache a priori indélébile!

Publié : lun. août 18, 2008 19:30
par Yume
Oui si c'est un vêtement que je veux à tout prix et que je n'ai pas trouvé ailleurs, et ne risque plus de trouver... Exemple, cette robe H&M en 34 tachée à l'épaule d'encre rouge. Mais il ne faut pas que la tache se voie trop. Bonne surprise ce coup là, ils m'ont fait une réduc de 15% ET la tache est partie au K2R :D

Photos du blog de Daphné Mode and the City

ImageImage

Publié : lun. août 18, 2008 19:42
par Claudine
En fait, je dirais que très peu de choses sont irréparables. Mais évidemment, à l'achat, il faut dramatiser le défaut, expliquer qu'on en a tellement rêvé que tant pis, on va prendre le vêtement quand même, même si ce n'est pas la même chose (larmes dans la voix), etc. C'est de bonne guerre! :wink:

Pour les taches, presque toutes peuvent partir, et, au pire, on peut souvent mettre une pièce dessus (prise par ex dans l'ourlet) en faisant un surjet quasiment invisible, et/ou en lui donnant une forme qui semblera volontaire (rectangle, ovale,etc.). Ou jouer carrément le contraste. C'est la même chose pour les déchirures, même à vif et sur le devant, que je répare toujours sur l'endroit, sans essayer de cacher la misère.

La seule chose indispensable, c'est d'avoir chez soi toute une batterie de produits ad-hoc. Pour les taches: eau écarlate, trichlorétylène, acétone, terre de Sommières en bombe, etc. Pour les déchirures: excellents ciseaux, fils multicolores, aiguilles appropriées. Et de ne pas hésiter à consulter/payer un bon teinturier, cordonnier, voire tailleur, etc. :P

Publié : lun. août 18, 2008 19:43
par Glam'Charlotte
Ça m'arrive, maiscomme d'autres ont dit, surtout si j'ai un rabais, ou que c'est une pièce que je veux vraiment. Une bretelle de camisole décousue, un ourlet, un bouton, ce genre de tucs ne me dérangent pas. Parcontre plus que ça je pense que je laisse tomber, ça veut plus vraiment la peine... :? Enfin ça dépend toujours des situations!

Publié : mar. août 19, 2008 22:00
par yuki
c'est pas vraiment un vêtement, mais j'ai déjà acheté des bottes vintages bien que le talon était un peu abimé, je els ai amené chez le cordonnier, et depuis on est inséparables en hiver lol.

Publié : mar. août 19, 2008 23:56
par ebichu
En général,je n'achète pas de vêtement abimé,sauf défaut très facilement réparable du type bouton manquant.En effet,je suis pas très douée niveau couture. :?

Si je craque sur un vêtement portant une tache,je ne l'achète que si j'ai l'assurance que je pourrais me faire rembourser au cas ou la tache ne part pas au lavage. (je fais inscrire le défaut sur le ticket de caisse par la vendeuse)

Et il n'y a pas très longtemps,j'ai acheté une blouse en voile de coton à zara.La vendeuse a fait un trou en enlevant l'antivol et bien sûr c'était la dernière dans ma taille.Devant mon air embêtée,elle m'a proposé de la mettre en retouche gratuitementCe que j'ai bien sûr acceptée :)

Publié : mer. août 20, 2008 0:00
par yahourt au citron
Ebichu ! C'est le nom du cochon d'inde qui surveille sa maîtresse avec son amoureux ?

Ca m'est déjà arrivé une vendeuse qui abîme une fringue en retirant l'antivol, dégoutée ! Maintenant je vérifie à chaque fois !!!

Publié : mer. août 20, 2008 0:00
par chi-chi
Et bien ça dépend si je veux vraiment le vêtement, le prix qu'il coute et à quel point il est abimé... Comme beaucoup de personnes je pense.

Je ne vais pas payer une fortune, ou même le prix "normal" pour un vêtement abimé. Après si c'est réparable faut voir...