Un excès de "Paraître"

Avatar de l’utilisateur
BGB
Glam'oureuse
Messages : 309
Inscription : dim. juin 01, 2008 18:31
Localisation : Lorraine- 57

Messagepar BGB » mer. août 13, 2008 8:12

Ah oui je pensais que ca c'était le semi permanent :? Je connaissais une femme qui avait le permanent et elle n'avait pas besoin de le refaire.. ca dépend peut être des produits non?

En tout cas si ca peut rendre ton amie heureuse et bien tant mieux... car ma grand mère sans son rouge à lèvre elle trouve qu'elle ressemble à un homme... :lol: C'est dire a quel point un détail peut tout changer hein? lol
"La franchise ne consiste pas à dire tout ce que l'on pense mais à penser tout ce que l'on dit." [H. de Livry]
Avatar de l’utilisateur
Andrea
Mamandréa
Messages : 11012
Inscription : dim. juin 03, 2007 17:27
Localisation : Languedoc

Messagepar Andrea » mer. août 13, 2008 8:15

Voilà ! exactement je t'ai répondu au dessus mais comme j'ai édité mon message ...
Tu me fais sourire en tout cas avec l'apparence de ta grand mère .Mais elle a du ressembler a une femme quand elle était plus jeune :)
En tout cas son rouge à lèvre doit la rendre plus heureuse.
**Le vert est la couleur de l'espoir ... J'en ai du vert .Et de l'espoir**
=(^_*)=

*Mon petit coin de verdure*
Avatar de l’utilisateur
nanapomme
Haut Fonctionnaire du Glam
Messages : 843
Inscription : dim. juin 01, 2008 18:27
Localisation : Marseille

Messagepar nanapomme » mer. août 13, 2008 8:21

BGB a écrit :Perso quand je vois une fille qui se prend la tête parce qu'elle n'a pas pu ouvrir au facteur car elle n'était pas maquillée, une autre qui se tartine de fond de teint toute la journée, ou encore celle qui ne supporte pas d'avoir des gouttes de pluie sur ses cheveux et court les lisser direct... ca me donne l'impression que ces filles sont obsédé par leur apparence et je ne trouve pas ca sain!


lol je sais au moins d'où tu tires tout ces exemples!! :lol:
Avatar de l’utilisateur
BGB
Glam'oureuse
Messages : 309
Inscription : dim. juin 01, 2008 18:31
Localisation : Lorraine- 57

Messagepar BGB » mer. août 13, 2008 9:03

:lol: Nana en effet :lol:

Andréa: ben en fait ma grand mère ne ressemble pas à un homme bien qu'elle ait une coupe courte mais pour elle le rouge à lèvre c'est vraiment le symbole de la féminité :D
"La franchise ne consiste pas à dire tout ce que l'on pense mais à penser tout ce que l'on dit." [H. de Livry]
marieaunet
Prêtresse du Glam
Messages : 2920
Inscription : lun. juin 04, 2007 18:34

Messagepar marieaunet » mer. août 13, 2008 14:41

Crevette a écrit :Les filles, je n'ai pas dit le contraire! Quand vous en parlez je trouve ça vraiment mesuré, c'est une bonne chose. C'est l' "excès de paraitre" qui me pose problème. Et dans l'histoire racontée par Andréa, moi j'ai ressenti de l'excès.


si c'est une dame qui avait l'habitude d'être très coquette, je ne trouve pas ça étrange ni excessif qu'elle le soit aussi à l'hopital.
ça mange pas de pain j'ai envie de dire. sauf si bien sur tu es très malade.
je ne comprend pas l'idée de masque dont tu parles.
perso je suis malade, quasiment tous les jours. si je suis ta logique, je devrais arborrer une tronche de deterrée, ne pas me maquiller, ne plus être coquette.

je sais que ça me joue des tours, parce que quand on me voit on se dit "oh ben finalement regarde là celle là, elle nous dit qu'elle va mal et en fait elle a l'air bien" juste parce que je prends un minimum soin de moi.
mais j'ai aussi un minimum de respect pour ma personne et pour mon entourage , surtout pour mon mari.
si j'ai le courage de me pomponner je le fais, souvent je peux pas, mais c'est essentiellement les jours où j'ai pas la force de sortir, mais je fais quand même l'effort de me coiffer et de pas faire trop traine savatte.
avoir un peu de dignité dans son apparence c'est très important.
j'ai envie de dire que c'est un des rare truc qui me reste, et j'avoue que de ne pas avoir l'air malade c'est très important pour moi.
se donner un coup de peigne et de laque, mettre un peu de rose au joue, je ne vois pas ce qu'il y a d'excessif.
Avatar de l’utilisateur
Forever Pink
Présidente du Glam
Messages : 1438
Inscription : sam. nov. 17, 2007 9:42
Localisation : IdF

Messagepar Forever Pink » mer. août 13, 2008 15:11

Je crois que chacun(e) a sa vision de l'excès de paraître(se maquiller, faire de la chirurgie esthétique), en ce qui me concerne, je considère simplement que c'est un problème lorsque celui nuit à sa vie et/ou celle des autres (ex: faire une crise de nerfs parce que sa mèche n'est pas parfaitement coiffée ou négliger ses proches parce que l'on se focalise sur une éventuelle imperfection du teint)... Après...c'est un choix, ça ne me gêne pas plus que ça tant que cela n'a pas de réelle incidence sur le bien être physique & mental de la personne et de son entourage.
Mais lorsque la personne est hyper agressive avec vous car elle se dit mal coiffée et que vous n'avez pas "de problèmes de cheveux" et insinue que c'est vous qui êtes anormale car vous ne vivez pas trop mal d'être passée du 34/36 au 38/40 alors qu'elle est "perfectionniste en tout, même pour son corps"... C'est vraiment désagréable et je considère que c'est un excès nocif.
Avatar de l’utilisateur
lunairia
Papesse du Glam
Messages : 5878
Inscription : ven. juin 29, 2007 8:25
Localisation : paris

Messagepar lunairia » mer. août 13, 2008 15:22

Bien parlé Mariaunet !
Ce n'est pas parce qu'on est malade que l'on est que "malade", on est aussi un être humain comme tout le monde avec l'envie d'être jolie et un minimum soignée.
Avatar de l’utilisateur
Fred G
Prêtresse du Glam
Messages : 2384
Inscription : lun. juin 04, 2007 9:58
Localisation : Paris

Messagepar Fred G » mer. août 13, 2008 15:34

+1 pour les malades.
Ma grand-mère qui, à la fin de sa vie, était à l'hopital, il fallait lorsque mon grand-père venait la voir, qu'on l'aide à se faire belle (beau chignon, blush, rouge à lèvres, jolie chemise de nuit). Je ne pense pas que c'était un excès de paraître mais plutôt une preuve d'amour :wink:
eveange66
Messagère du Glam
Messages : 555
Inscription : mer. oct. 03, 2007 21:22
Localisation : IDF

Messagepar eveange66 » mer. août 13, 2008 15:38

Comprends toujours pas (deuxième fois) qu'on ait besoin de se justifier.
Excès ça veut dire trop, hors se maquiller s'est faire trop ?
Oui on est bien d'accord (lourde j'insiste, lourde je sais) que oui, les personnes qui ne peuvent concevoir d'être vues sans maquillage ont un gros problème d'image (on en a tous connu, moi aussi), mais c'est loin d'être la majorité bon sang !
Enfin un coup de rouge (à lèvres hein ne me faites pas écrire ce que je ne veux pas...) n'a jamais fait de mal à personne que je sache.
Mais en quoi cela peut il en gêner certaine, que de voir des personnes des malades (ben oui sont malades quoi...) sont maquillées..
Oui c'est prendre soin de soi et ça fait du bien bon sang !!
Merci à Mariaunet, je comprends tout à fait.

Lors de mes séances, j'ai toujours essayé de faire en sorte d'être maquillé comme je pouvais, vêtu confort mais propre et en harmonie.
Pour moi d'abord, pour que mon esprit voit aussi des couleurs, non seulement dans ma vie mais aussi sur mon visage, mais aussi pour les autres.
Marieaunet parle de respect : et oui, c'est aussi ça.
Quand on sait que, la plupart du temps, les gens (y compris moi aussi hélas) fuit les malades, des fois que ce soit contagieux (et la couennerie aussi d'ailluers, ça n'a pas d'âge).
Pardon pour le coup de gue...le je croyais que le sujet, ou plutôt, pardon, le débat sur la personne hospitalisée (car oui le débat a déviée) était clôt.
Parfois se maquiller, prendre soin de soi, et même sans être malade, c'est aussi une victoire, une récompense, un bien être, un plus qui fait partie de la démarche vers le mieux.
Les malades doivent avoir l'air de malade : ok , merci pour le message.
Ce n'est pas parce que l'on est maquillé que l'on cache sa maladie mais ça sert à quoi de faire la tronche, de puer (quand on peut se laver seul..), de se laisser aller.
Arrrrgh
Pour moi ceci n'est pas de la tolérance.
je pense que les modos devraient fermer le post, c'est parfois trop douloureux, et ce post est plus "en désordre" que ne pourrait être un sujet sur les fringues.
Non je n'éditerais pas ma réaction à chaud, zut, j'ai peser mes mots sans porter ni jugement (enfin j'espère pas trop :lol: :lol: ) ni sentence.
Je vais finir par me faire une réput sur le forum moi.... :D :D
eveange66
Messagère du Glam
Messages : 555
Inscription : mer. oct. 03, 2007 21:22
Localisation : IDF

Messagepar eveange66 » mer. août 13, 2008 16:38

Oui Nina, tu as raison, le message initial...
Pas la suite.
D'où les interventions d'Andrea, mariaunet, Lunairia et d'autres.
Et d'accord pour les ados (enfin il n'y a pas que les ados loin de là...) qui se surmaquillent (joli le néologisme).
Avatar de l’utilisateur
Forever Pink
Présidente du Glam
Messages : 1438
Inscription : sam. nov. 17, 2007 9:42
Localisation : IdF

Messagepar Forever Pink » mer. août 13, 2008 16:39

Eveange66, à quel post réagis tu ? Je suis d'accord avec Nina, je n'ai pas eu l'impression que les personnes malades aient été jugées ?
Edit : tu as répondu...
Avatar de l’utilisateur
lunairia
Papesse du Glam
Messages : 5878
Inscription : ven. juin 29, 2007 8:25
Localisation : paris

Messagepar lunairia » mer. août 13, 2008 17:14

IL me semble qu'il y a un "a priori" sur les "malades"
Un malade, petit ou grand (n'oublions pas qu'il y a un tas de pathologie "invisible" ou presque) est un être humain comme un autre qui n'aspire bien souvent qu'à une chose : qu'on lui enlève son étiquette de "malade", qui veut oublier sa maladie et vivre comme tout le monde.
Avatar de l’utilisateur
Andrea
Mamandréa
Messages : 11012
Inscription : dim. juin 03, 2007 17:27
Localisation : Languedoc

Messagepar Andrea » mer. août 13, 2008 17:39

Il est évident en effet que lorsque l'ont parle de l'apparence ont peut aussi parler de l'apparence des personnes atteintes de maladie ou pas .

Le sujet est vaste et si l'ont peut évoquer tout le monde en parlant de ce sujet là il y aura déjà une avançée vers la tolérance et le regard des gens .

L'apparence a déjà été évoquée plusieurs fois par rapport aux adolescentes ,ont voulait élargir un peu le sujet en évoquant les personnes d'un certain âge ou malades . ..
Je pense que certaines personnes de ce forum avaient a coeur de donner leur sentiment , leur vécu et surtout leur experience en ce qui concerne l'apparence et leur problèmes de santé et c'est tout a fait normal de leur donner la parole .
Il est tout de même enrichissant de voir plus loin que la simple normalité ...
Si vous avez d'autres exemples rien ne vous empêche d'élargir le débat ..
**Le vert est la couleur de l'espoir ... J'en ai du vert .Et de l'espoir**
=(^_*)=

*Mon petit coin de verdure*
Avatar de l’utilisateur
lunairia
Papesse du Glam
Messages : 5878
Inscription : ven. juin 29, 2007 8:25
Localisation : paris

Messagepar lunairia » mer. août 13, 2008 17:54

Oh moi j'en ai des tas :lol:
Avatar de l’utilisateur
Minnie
Grande Prêtresse du Glam
Messages : 3453
Inscription : mar. juin 26, 2007 9:29

Re: Un excès de "Paraître"

Messagepar Minnie » mer. août 13, 2008 18:10

shop_machine a écrit :
Celles (ou ceux) qui préféreraient mourir plutôt que de sortir les poubelles habillé(e) en t-shirt sale, sans maquillage et les cheveux en batailles.



sujet très intéressant! Il paraît en effet que les attitudes obsessionnelles sont liées à une angoisse face à la mort!

Cela rejoint le développement d'Andréa sur la personne âgée hospitalisée qui soigne son apparence et son moral et donc "se soigne" de façon globale! J'ai trouvé cet exemple très beau! la volonté de s'en sortir et d'aller vers la vie!

Inversement trop de négligence et de laisser aller est peut-être une façon de s'approcher de la disparition- pour mieux la combattre ou pas? je ne sais pas...

Quant au jugement, bien sûr il porte sur tout ce qui s'écarte de la moyenne! quelle est cette moyenne? comment évolue-t'elle et pourquoi?

je pense à l'exemple des "uniformes"/styles/tribus vestimentaires qui veulent marquer des catégories sociales, des opinions, des modes de vies que l'on revendique. Il faut savoir passer au delà de ces barrières- car les vêtements sont bien une protection face au monde extérieur à la base.

j'étais randonner en montagne récemment! c'est amusant de voir les gens se scruter selon leurs uniformes: "tiens le berger avec sa chemise à carreaux, son pantalon gris et sa barbe de 3 mois", "tiens le touriste avec son short et sa polaire quechua"! ce qui est moins drôle c'est que cela suffise à ne même pas faire l'effort de s'adresser la parole :?

ça y est vous m'avez lancée dans les "grandes" réflexions :oops: je pense à un article de Caroline dans Cosmo notamment "pour quel jour shoppez vous" -> ou qqch comme ça! si vous shoppez pour "le jour où vous serez une star" c'est que que vous n'en n'êtes (toujours) pas une :lol: le vêtement ou l'apparence peuvent donc signifier exactement le contraire de ce qu'elles montrent. J'ai des gros muscles = je suis très fort? comme les tentateurs de l'île lol
Avatar de l’utilisateur
Pooky
Super Pooky
Messages : 13673
Inscription : mar. juil. 10, 2007 12:04

Messagepar Pooky » jeu. août 14, 2008 18:15

Crevette a écrit :Tu vois LisaLou, je dois être cruelle car moi l'histoire d'Andréa je la trouve assez ridicule. Enfin, plutôt pathétique. Je suis tout à fait d'accord avec vous sur le fait de prendre soin de soi comme une thérapie. Pour avoir déjà été hospitalisée sans "rien", effectivement je me dis que si je devais y retourner je prendrais crème + maquillage pour quand les gens viennent me voir et même pour me sentir mieux tout simplement. Mais aller jusqu'au maquillage permanent, je trouve ça vraiment trop extrême comme solution. L'acte de prendre soin de soi-même, j'estime que ça doit être volontaire : les jours où on veut plaire (aux autres et surtout à soi même), où on est prêt à faire une notion "d'effort"... Mais quand ça devient viscéral au point d'en arriver jusque là, je trouve que c'est vraiment trop :?


je suis d'accord avec toi sur la notion de "maquillage permanent", pourle reste, non,
il est prouvé que c'est essentiel pour le moral de certaine personnes hospitalisées de continuer à prendre soin de soi, à n epas lâcher ce qui peut être considéré comme futile, pour ne pas sombrer
d'où les métiers de coiffeurs ou d'esthéticienne au sein mm de l'hôpital...

je peux être prête en 10 minutes, je peux aussi y passer deux heures, selon mon humeur, mais je reconnais qu'il y a un mal être latent chez ceux et celles qui ne supportent pas un coup de vent sur leur brushing ou de croiser un ami, un inconnu ou un chéri sans être apprêté à 200%
vouloir contrôler son image en permanence, ne pas savoir lâcher prise sur ce que voient les autres, c'est - pour moi - se créer une prison bien inutile.
cela dit, je me vois mal être négligée ou sortir négligée MAIS il y a un monde entre la négligence-laisser-aller et l'excès de contrôle
Avatar de l’utilisateur
Crevette
TheBestCrevetteInTheWorld
Messages : 16628
Inscription : mar. juil. 31, 2007 4:30
Localisation : Paris
Contact :

Messagepar Crevette » ven. août 15, 2008 10:25

marieaunet a écrit :
Crevette a écrit :Les filles, je n'ai pas dit le contraire! Quand vous en parlez je trouve ça vraiment mesuré, c'est une bonne chose. C'est l' "excès de paraitre" qui me pose problème. Et dans l'histoire racontée par Andréa, moi j'ai ressenti de l'excès.


si c'est une dame qui avait l'habitude d'être très coquette, je ne trouve pas ça étrange ni excessif qu'elle le soit aussi à l'hopital.
ça mange pas de pain j'ai envie de dire.



Tout dépend où tu situes la limite de l'excès : pour moi le maquillage permanent ou le fait de vouloir se maquiller absolument tous les jours, je considère ça comme de l'excès.


Pooky a écrit :il est prouvé que c'est essentiel pour le moral de certaine personnes hospitalisées de continuer à prendre soin de soi

Tu as dit le mot qui selon moi fait tout : prendre soin de soi. Donc pour moi, il faut que ce soit "volontaire" : je vois ma tête, je veux m'embellir, je fais l'effort de le faire en utilisant mon maquillage et j'admire le résultat. Une sorte de "culture de l'effort", si minime qu'il soit. C'est une idée que je ne retrouve pas dans ce maquillage permanent : on se lève, on l'a, on ne prend donc pas à bras le corps l'idée de faire un petit effort tous les jours pour aller mieux.
Avatar de l’utilisateur
lunairia
Papesse du Glam
Messages : 5878
Inscription : ven. juin 29, 2007 8:25
Localisation : paris

Messagepar lunairia » ven. août 15, 2008 10:44

Et si cette femme avait fait ce maquillage permanent de peur de ne plus pouvoir se maquiller (problème d'arthrose par exemple, hémiplégie, manque de dextérité )*
Quand on est en bonne santé on ne pense pas forcèment à genre de choses
Avatar de l’utilisateur
Pooky
Super Pooky
Messages : 13673
Inscription : mar. juil. 10, 2007 12:04

Messagepar Pooky » ven. août 15, 2008 10:58

Lulun' j'avais pensé à ça aussi
Avatar de l’utilisateur
Crevette
TheBestCrevetteInTheWorld
Messages : 16628
Inscription : mar. juil. 31, 2007 4:30
Localisation : Paris
Contact :

Messagepar Crevette » ven. août 15, 2008 11:04

Les filles, je ne la connais pas cette dame, je parle d'une généralité. On peut imaginer ce qu'on veut, mais par rapport au sujet général sur l'excès de paraitre, je n'ai fait que rebondir sur cette anecdote pour exprimer mon point de vue.

Revenir vers « La stylothèque (archives) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité