La mode parisienne

Avatar de l’utilisateur
Patate
PDGère du glam
Messages : 663
Inscription : sam. sept. 20, 2008 19:11
Localisation : Aix en provence

Messagepar Patate » dim. nov. 02, 2008 20:03

Nina! Je rêve d'une veste queue de pie mais j'en ai jamais trouvé, où as-tu eu la tienne?
Avatar de l’utilisateur
Claudine
PDGère du glam
Messages : 730
Inscription : sam. août 04, 2007 10:52
Localisation : Paris
Contact :

Messagepar Claudine » dim. nov. 02, 2008 20:36

Il y en a de très belles chez chez Ann Demeulemeester. Mais c'est hors de prix!
Avatar de l’utilisateur
beatrice
Messagère du Glam
Messages : 556
Inscription : lun. févr. 18, 2008 22:13

Re: La mode parisienne

Messagepar beatrice » sam. avr. 10, 2010 21:10

Je déterre ce post !
Voilà, de temps en temps je regarde un peu attentivement ce qui se porte autour de moi, et j'analyse un peu.
Je me rends compte que les "non français" rient souvent de voir les françaises en marinnières, mais je plussoie, je ne vois que ça !
Marinière+slim+converses ou ballerines. En cette période printanière, on rajoute un caban(marine) et on a tout bon.
Certes, c'est de bon goût, mais il y a une certaine uniformisation...
Vos avis ?
:-)
Avatar de l’utilisateur
Blackbird
Haut Fonctionnaire du Glam
Messages : 912
Inscription : lun. févr. 01, 2010 11:59

Re: La mode parisienne

Messagepar Blackbird » dim. avr. 11, 2010 6:45

Dans le lycée dans lequel j'étais, aujourd'hui, c'est : slim, ballerines ou bensimon, marinière (ralph lauren si possible, c'est pas drôle si c'est pas une marque) ou blouse "informe" (CDC) - rappelez-vous, avant c'était le t shirt I <3 NY, manteau doudoune à capuche bordée de fourrure (Bel air, sandro, ce genre de marques) ou sweat abercrombie (quoique... c'est beaucoup moins recherché en ce moment). Niveau sac on a eu le Marc Jacobs en toile, et maintenant, c'est plus le Vanessa Bruno à paillettes (et encore avant le Longchamps). Une écharpe burberry (ou parfois, selon la température, un carré hermes). Idem pour les cheveux (il faut la grosse mèche sur le côté, éventuellement des reflets blonds, qu'on obtient souvent en se mettant de l'eau oxygénée sur les tifs), le teint (bronzé, été comme hiver, très bronzé, si possible), et les accessoires (t'as raté ta vie si t'as pas au moins une paire de rayban aviator, un iphone...)
Chez les mecs c'est pareil, hein.

Les fautes de goût : tout ce qui sort un peu de l'ordinaire, et les couleurs (le vert, le rose, le rouge, le jaune, etc. c'est niet) un peu vives. Concrètement, t'es in si tu portes du taupe (et c'est classe de dire que tu portes du taupe, attention ! :lol: ), du beige, du noir, du marine, du gris et à la limite, du blanc, mais c'est un peu osé quand même.

Pour faire simple : 75% des filles s'habillent EXACTEMENT pareil, cad comme leurs mères. Celles qui se démarquent sont généralement considérées comme des loseuses. Si tu passes à côté d'elles avec un vêtement un peu plus "original" (pas besoin de chercher très loin), tu es regardée avec mépris, de bas en haut, comme une excentrique ou une fille qui ne sait pas s'habiller à la mode, et ce, même si tu as 5 ans de plus qu'elles. Je pense que si on ne le vit pas "de près", on ne se rend pas vraiment compte de l'ampleur du phénomène... perso, je trouve ça triste. Pourtant, chaque élément de ce look pris à part est susceptible de me plaire (sauf le manteau doudoune, l'écharpe burberry et le sac VB), mais le total look,c'est not possibeul.

Ca me laissait totalement indifférente, maintenant, ça m'énerve. Quand je pense que j'y étais seul le eastpack était un "basique"... !
Avatar de l’utilisateur
valentina
Déesse du Glam
Messages : 8856
Inscription : mar. août 14, 2007 6:24

Re: La mode parisienne

Messagepar valentina » dim. avr. 11, 2010 6:54

C'est drôle (ou pas) car finalement que ce soit dans le topic 'mode des quadra" ou ici mode des parisiennes mais là tu parles des lycéennes on est toujours un peu dans le même truc, le moule, la façon dont il faut paraître, cela dit c'est pas nouveau et tu parlais du eastpack... souvent au lycée on suit la mode, plus qu'on la précéde et sans se l'approprier et ça revient à avoir un uniforme en fait. A part que l'uniforme et gratuit alors que là on affiche sa condition, ses marques.
Après c'est pas forcemment si triste non plus, comme le faisait remarquer une glamourette c'est son droit de ne pas vouloir être originale, je peux comprendre et ce n'est pas un but en soi non plus. Là où c'est grave c'est quand finalement l'uniformité n'accepte pas la différence et du coups ça transparet sur les vetements mais sur la condition sociale, l'âge, la nationalité etc etc.. et le risque c'est l'inverse de la tolérance.
[b] vide dressing billy l noir, dickers, b Bui and co
http://valentinafalls.com/le-vide-dress ... valentina/
Avatar de l’utilisateur
beatrice
Messagère du Glam
Messages : 556
Inscription : lun. févr. 18, 2008 22:13

Re: La mode parisienne

Messagepar beatrice » dim. avr. 11, 2010 8:22

c'est vrai ce que vous dites !
J'habite près d'un lycée, et les jeunes que je vois sont sont doute des élèves. Ceci dit, c'est vrai que c'est la même panoplie que les mères, et c'est triste aussi ! Pour le coup les ados en paraissent 20/25, et les mères font "je ne veux pas vieillir".
Comme si tout le monde cherchait à s'approcher de l'age d'or de la vie qui pour moi est 25/35.
Ceci dit, pas d'originalité, l'uniforme, une bonne manière de se brider et de passer à côté des choses amusantes de la vie, et d'en priver les autres !
Parfois, ces mêmes nanas un peu coincées qui maîtrisent au top les règles du bon goût se lâchent à la cinquantaine, et mettent des tenues pop seulement là !
:-)
sissi !
Hop, un manteau rose, un orange, mais qu'est ce qui se passe ?!!

Revenir vers « La stylothèque (archives) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité