Une r*c*ille m'insulte et mon copain ne bronche pas

Avatar de l’utilisateur
Pooky
Super Pooky
Messages : 13673
Inscription : mar. juil. 10, 2007 12:04

Re: Une racaille m'insulte et mon copain ne bronche pas

Messagepar Pooky » dim. juil. 12, 2009 16:49

plus jeune, j'ai fait ce genre de choses, partant du principe qu'avec mes 50 kgs et mes 3 muscles, si je devais la fermer chaque fois que je tombais sur plus fort, ej ne l'ouvrirais jamais
aujourd'hui, je pense que j'aurais dit à mon copain et assez haut pour stimuler les autres "mais on va pas la laisser se faire agresser sans broncher" et aussi... ce qui me gonfle c'est que si t'as pas envie de te prendre une beigne, tu peux sortir ton portable et faire le 112 ou le 17
merde, le nombre de gens qui appellent au rayon jambon ou pour dire "chuis dans la train" et là, personne ne dit rien?
et le chauffeur?
je pense que ton copain a suffisamment honte de son attitude, ok, il t'a déçue, mais j epense que si un mec avait levé la main sur toi il t'aurait défendue
par contre il savait aussi qu'en cas de coups, c'est pas toi qui se serait battue, ni les autres passagers qui auraient bougé leur cul
honte à eux !!
Avatar de l’utilisateur
Libellule
Glam'experte
Messages : 83
Inscription : lun. juin 08, 2009 23:52

Re: Une racaille m'insulte et mon copain ne bronche pas

Messagepar Libellule » dim. juil. 12, 2009 17:10

D'abord, moi aussi je tiens à saluer ton geste, car effectivement peu de gens le font. En réalité, j'ai remarqué dans les transports à Paris que c'est souvent effectivement un silence gêné, et tout le monde semble attendre que quelqu'un réagisse, et en fait, la situation dégénère de plus en plus, car comme personne réagit, les types se sentent tout permis.

Moi, perso, ça m'est déjà arrivé d'intervenir, peut-être pas dans un situation similaire, mais alors qu'un ivrogne insultait une dame par exemple, qui elle ensuite l'a insulté, donc ça a monté.... J'essaye de temporiser en parlant calmement à l'agresseur. Du style "Ok je vous comprend, la dame vous a marché sur le pied, vous êtes irrité, mais elle ne l'a pas fait exprès. Etc.". Ça m'arrive aussi de demander poliment à qq d'éteindre sa cigarette dans le métro, parce que ça m'énerve de voir tout le monde gêné, mais personne ne réagit. Jusqu'ici, ça s'est plutôt bien passé, mais il faut laisser une "issue" pour la dignité du fauteur, si vous voyez ce que je veux dire. C'est vrai que c'est assez amusant quand tous les gens viennent te remercier après coup, alors que bon, je suis pas plus diplômée qu'une autre et que je suis une femme seule. C'est facile à dire, mais je pense qu'en restant poli, on peut calmer les choses. Il faut juste éviter de surenchérir, ce qui est parfois difficile, car d'assister à ce genre de scène fait monter la colère.

Je ne sais pas si ça vous est souvent arrivé, mais les seules fois où j'ai vu des gens intervenir avec tact, c'étaient des hommes noirs d'un certain âge. Une fois, je me rappelle, deux types ont commencé à se hurler, puis se taper dessus à cause d'une porte qui se fermait dans le RER. Je me rappelle de ce monsieur qui est arrivé, en costume-cravate: il a posé doucement sa main sur l'épaule d'un des belligérants, et lui a dit très doucement: "Venez Monsieur, venez". Il est toujours resté très calme et très ferme, et assez vite, le train est reparti avec l'autre excité, tandis que l'autre est resté sur le quai avec le Monsieur "sage" qui est resté lui parler. Cet épisode m'a beaucoup impressionnée et m'a beaucoup appris. J'ai réalisé qu'en fait, moi aussi, si je suis énervée et qu'on me dit " tais-toi hystérique!", je deviens encore plus violente... Alors qu'une médiation en douceur, ça marche effectivement. Bref... Je m'éloigne du sujet!

Pour ton copain, je trouve la situation totalement positive. il faut laisser retomber les émotions je pense, mais il a réfléchi dans son coin, t'a exprimé sa honte. Donc je pense qu'il a cheminé de son côté. Cela dit, je comprends tes émotions à 200%. J'ai vécu presque deux ans dans un pays où je me faisais agresser sexuellement dans la rue quasi quotidiennement (dans l'ordre croissant sifflements, regards dégueus, insultes, crachats, attouchements, etc.) et je vivais très mal l'éloignement de mon copain (originaire de ce pays), qui refusait de vivre dans la même ville que moi pour des bonnes excuses différentes à chaque fois. Ça a sans doute contribué à abîmer notre relation et l'image que je me faisais de lui (l'homme est nécessairement "le protecteur"). Mais je pense que dans ton cas, cet épisode a marqué ton chéri et lui a fait réaliser des choses. Je suis certaine qu'il va être super protecteur avec toi ces prochains temps pour s'amender... :wink:

TIens-nous au courant.
Avatar de l’utilisateur
sweetpumpkin
Glam'specialiste
Messages : 44
Inscription : mer. sept. 10, 2008 21:36
Localisation : 94

Re: Une racaille m'insulte et mon copain ne bronche pas

Messagepar sweetpumpkin » dim. juil. 12, 2009 17:37

Et bien, Eonisra, je salue ton geste, même s'il était totalement inconscient! Et je dis ça sans aucune ironie, j'ai réagi pareil l'an dernier dans un parc d'attraction où j'ai reçu un coup en travers de la gu*ule à cause d'un conn*rd misogyne. J'étais avec des amis, notamment un pote qui a essayé de s'interposer et qui s'est fait pratiquement étrangler par le gars en question parce qu'il avait manifesté son désaccord de me voir frappée... Ce chaos ne s'arrêtant que parce qu'un autre gars est venu calmer le jeu...
Bref, la seule chose que je regrette dans cette histoire c'est que d'autres aient à pâtir de ma réaction à une injustice. Tout ça pour te dire d'imaginer ton mec se faire tabasser sous tes yeux... Réagir c'est bien, parce qu'au moins tu as ta conscience pour toi, mais impliquer les autres... C'est une responsabilité (ça fait un an de ça, et mes amis m'en parlent encore, sous entendant que je dois commencer le prozac et surtout arrêter de fréquenter les mêmes endroits que les wesh :lol: ). Mais je comprends tout à fait tes sentiments, car une copine à moi qui était là nous a carrément tourné le dos quand le ton a commencé à monter, genre "je les connais pas", et c'est quelque chose que je n'oublierai jamais, même si je n'aurais pas voulu qu'elle se jette dans la bagarre avec moi.
En tous cas, Libellule, je trouve que ton approche de la situation est trrès intéressante, j'essaierai de m'en rappeler la prochaine fois que j'assisterai à ce genre de scène. En fait, en bonne impulsive, je n'y aurais jamais pensé... Le pouvoir du zen!
Avatar de l’utilisateur
eonisra
Haut Fonctionnaire du Glam
Messages : 800
Inscription : jeu. juin 11, 2009 21:53
Localisation : Belgique

Re: Une racaille m'insulte et mon copain ne bronche pas

Messagepar eonisra » dim. juil. 12, 2009 17:53

Merci pour vos commentaires les filles ! :P

Libellule,
Tu as tout à fait raison, dans ce genre de situation, il y a des personnes qui savent s'y prendre mieux que d'autres car elles restent calmes et interviennent avec tact. Moi je suis un peu trop impulsive... :wink: Sinon, en ce qui concerne mon Chéri, il est venu me rejoindre, mais nous n'avons pratiquement pas discuté. Il m'a seulement avoué qu'en rénové, il a été changé d'école en cours d'année car il avait tenu tête à un "caïd" et que la direction avait décidé qu'il valait mieux l'éloigner pour lui éviter des représailles... Je n'étais pas au courant de cet épisode... Je suis fatiguée (trois jours de festival tout de même ! :wink:) et... Je sais pas, j'ai pas envie d'en parler déjà... J'ai les idées un peu embrouillées et j'ai un petit coup de spleen, comme j'en ai de temps en temps, qui me rend complètement amorphe... A présent le mâle dort, alors j'en profite pour faire à nouveau un tour par ici. Trois jours de festival pour lui aussi ! :wink:

Pooky,
Je pensais également (enfin, je crois que je le pensais, je n'ai pas vraiment analysé mes sentiments sur le moment :wink: ) que si je prenais la défense de la jeune fille, ça "débloquerait" l'immobilité des autres passagers, et qu'il y en aurait bien un pour me soutenir et faire entendre raison au jeune type. Mais personne n'a bronché. C'est fâcheux, car il aurait suffi que quelques personnes s'opposent ouvertement à son comportement, et peut-être ce type y aurait-il réfléchi à deux fois avant d'insulter gratuitement une jeune fille dans un autre bus. Ou du moins aurait-il réfléchi au fait que non, les gens ne cautionnaient pas son comportement !!! Mais bon, je suis peut-être trop naïve...
Et en effet, maintenant que tu le dis, je pense en effet que s'il y avait eu une altercation entre mon copain et un de ces types, personne ne se serait peut-être interposé...

Milou,
Je n'ai pas vu cette vidéo, j'irais jeter un œil sur youtube, mais tu as raison, comme je l'ai dit à Pooky, ils n'auraient sans doute pas hésité à frapper mon copain... D'autant plus que non, mon copain n'a pas un gabarit de lutteur grec ! :wink: Bref... Il faut que je prenne un peu de recul vis-à-vis de tout ça...

LilyBriscoe,
Merci, mais comme je l'ai dit, il est bien "hasardeux" de parler de courage, je n'ai pas réfléchi, j'étais accompagnée et j'ai réagi sous le coup de la révolte. Je crois qu'en effet, j'en veux un peu à mon copain pour tous les autres qui n'ont pas réagi. Quoiqu'il ne s'agisse pas vraiment de colère. Simplement, je n'avais encore jamais été dans une telle situation, et à présent, je me sens plutôt "abattue" qu'en colère...

Sweetpumpkin,
En effet, c'était un geste inconscient, je suis impulsive et j'ai réagi à l'instinct ! Pire qu'une bête ! :wink: Et de plus, je ne suis pas du tout allée jusqu'à recevoir un coup ! T'es une bête encore pire que moi didOn ! :P
En défi nutrition !
Avatar de l’utilisateur
judeline
VIP de la bulle
Messages : 176
Inscription : lun. déc. 15, 2008 19:11

Re: Une racaille m'insulte et mon copain ne bronche pas

Messagepar judeline » dim. juil. 12, 2009 19:31

c'est vrai que c'est lâche comme attitude mais moi dans ce genre de situation, je me dis toujours "imagine que le mec ait un couteau sur lui"... parce que sans ça tu te dis bon ok au pire jme prend une bonne torgnole mais au moins le mec sait (enfin du moins pendant les 5 minutes de la scène) qu'il a pas tous les droits.
je pense que beaucoup de gens pensent comme ça. personne ne veut être le premier à s'avancer et se faire planter!
je pense que ton copain a réagi raisonnablement et que tu en aurais fais de même si tu avais été seule. je sais que moi, quand il s'agit d'agression verbale, de trois mecs qui emmerdent une nana dans le rer, je dis rien. par contre, je pense que si un jour j'étais témoin d'une agression sexuelle, je descendrais immédiatement du bus/métro/rer (comme une grosse lâche que je suis) et que j'appellerais la police!
je vis en banlieue et je sais que ces mecs là n'ont peur de rien. s'interposer c'est juste risquer de multiplier les victimes finalement (bon à part si les 50 personnes présentes réagissent mais ça n'arrive jamais!).
je sais que c'est révoltant mais on en est là! une dizaine de mecs qui terrorrisent/font chier tout le monde!

PS: les bombes lacrymo se trouvent en armurerie pour celles que ça intéresse :wink:
Avatar de l’utilisateur
mandarine
Glam'oureuse
Messages : 322
Inscription : ven. juin 13, 2008 22:04

Re: Une racaille m'insulte et mon copain ne bronche pas

Messagepar mandarine » dim. juil. 12, 2009 19:54

Les humains sont quand même débiles.

Si les autres festivaliers t'avaient suivie, qu'auraient bien pu faire les c*nnards à deux contre vingt ? Je ne parle pas de baston, mais de leur claquer le bec verbalement.
Ces situations me mettent hors de moi.
Avatar de l’utilisateur
eonisra
Haut Fonctionnaire du Glam
Messages : 800
Inscription : jeu. juin 11, 2009 21:53
Localisation : Belgique

Re: Une racaille m'insulte et mon copain ne bronche pas

Messagepar eonisra » dim. juil. 12, 2009 20:12

Judeline,
Il est vrai que je n'ai pas réfléchi, je n'ai même pas pensé à un éventuel couteau ou à quoique ce soit d'autre. Mais je penserai tout de même à me procurer une bombe lacrymo après cet épisode ! :wink:

Mandarine,
Tout à fait, j'ai d'ailleurs cru que je n'aurais qu'à m'opposer à son comportement pour que d'autres (des mecs plus "impressionnants" que moi par exemple ! :wink:) s'y opposent également mais... Faut croire que je n'ai nullement l'âme d'une leader... Enfin soit, hier j'étais également hors de moi, à présent, j'avoue, je suis plutôt abattue...
En défi nutrition !
Avatar de l’utilisateur
PLL
Haut Fonctionnaire du Glam
Messages : 843
Inscription : sam. oct. 11, 2008 16:56
Localisation : Toulouse

Re: Une racaille m'insulte et mon copain ne bronche pas

Messagepar PLL » dim. juil. 12, 2009 20:15

Ça s'est arrangé avec ton ami alors ?
Avatar de l’utilisateur
Libellule
Glam'experte
Messages : 83
Inscription : lun. juin 08, 2009 23:52

Re: Une racaille m'insulte et mon copain ne bronche pas

Messagepar Libellule » dim. juil. 12, 2009 20:40

Concernant la bombe lacrymo, j'émets ici quelques réserves. D'un part parce que ça se retourne facilement contre vous (sens du vent, ou réaction de l'autre) et alors là, vous risquez d'aggraver la situation, d'autre part, parce que je ne suis pas certaine que l'on soit en mesure de savoir s'en servir dans une situation de stress. A moins d'avoir la main toujours braquée sur sa bombe au fond de son sac au cas où, et alors, quelle vie! Enfin, je peux comprendre le fait de penser à un éventuel couteau, mais alors, pourquoi ne pas aussi se dire "Et si cette fille était une s****** au fond? Et si elle le méritait?" Etc.

J'ai lu récemment un article qui posait le problème très actuel de l'hyper-agressivité et "hyper-défensivité" de tout un chacun. Dans cet article, un psy racontait comme elle s'est fait traiter de c******** par une vieille dame dans la file d'attente d'une caisse pour une broutille. Insultez, vous récolterez des insultes encore pires. Génération: "casse-toi pauv'con"... Je préfère un autre qui répondait à "Mort au(x) con(s)!": "Vaste programme!" :wink:

Bref, la course aux armements comme la course aux insultes ne me semble pas être une solution, mais au contraire exacerber les problèmes.
Avatar de l’utilisateur
eonisra
Haut Fonctionnaire du Glam
Messages : 800
Inscription : jeu. juin 11, 2009 21:53
Localisation : Belgique

Re: Une racaille m'insulte et mon copain ne bronche pas

Messagepar eonisra » dim. juil. 12, 2009 20:48

Catleenette,
Disons que c'est en bonne voie, il est retourné chez lui et moi je suis restée dans mon kot d'étudiante. Nous ne nous revoyons pas avant vendredi soir (nous travaillons tous les deux dans des villes différentes) mais il m'a envoyé un sms pour me dire qu'il me réservait une surprise vendredi soir. Et surtout, il m'a enfin donné les 10 raisons qu'il a de rester avec moi et que je lui réclamais (voir post consacré à ce sujet dans la rubrique "relations")... :P Et ça, ça me touche beaucoup...

Libellule,
Tu as tout à fait raison, je n'y pensais d'ailleurs pas vraiment, j'ai l'esprit un peu brumeux ce soir... =)
En défi nutrition !
Avatar de l’utilisateur
ghinzu
Présidente du Glam
Messages : 1353
Inscription : dim. août 17, 2008 4:19

Re: Une racaille m'insulte et mon copain ne bronche pas

Messagepar ghinzu » dim. juil. 12, 2009 21:02

chère compatriote de ville, je suis ravie que cela s'arrange avec ton ami, parce que vraiment ces deux imbéciles ne vont pas disloquer votre relation, ce serait idiot.

J'aurais agit comme toi, et si on avait été présente ensemble dans cette navette : je t'aurai soutenue ... même si malheureusement ca n'aurait peut être pas forcément calmé ce nul... au moins cela a soutenu cette jeune fille et si ton ami n'a pas agit, cela ne fait pas de lui un lâche, chacun sa façon et sa force pour agir. Et comme le raconte nanou, voir aussi "la vague", la nature humaine à ses réflexes bizarre.

Enfin, quel bonheur d'entre ces mots qui me rappelle mon pays et ma ville d'origine ... aller "en ville", un "kot" ... ahhh Bon festival des ardentes ...
mon petit vide dressing:ici
China59
Glam'oureuse
Messages : 303
Inscription : mar. déc. 23, 2008 14:01
Localisation : Roubaix

Re: Une racaille m'insulte et mon copain ne bronche pas

Messagepar China59 » dim. juil. 12, 2009 21:04

Alors et d'une eonisra je comprends et soutiens tout à fait ta réaction face à ce con***d (et je ne suis pas sûre que tu n'aurais pas agi exactement de la même façon si tu avais été seule, car je pense que c'est une réaction inscrite dans ton caractère et tes principes)
bref, je te dis bravo, quoiqu'on dise sur les risques etc...
Et je comprends tout à fait ta réaction vis à vis de ton copain, même si son attitude était sans doute explicable et justifiable. Ce n'est pas une question de rôle, de virilité ou que sais-je, je pense qu'à ta place j'aurais été tout aussi déçue si j'avais été accompagnée d'une amie par exemple.
Maintenant, il s'est excusé, a expliqué le passif qui l'a empéché de réagir, et puis tout un chacun a (heureusement) ses faiblesses.
Donc j'espère qu'à l'issue de votre sèparation temporaire vous pourrez surmonter ce mauvais souvenir.
Avatar de l’utilisateur
eonisra
Haut Fonctionnaire du Glam
Messages : 800
Inscription : jeu. juin 11, 2009 21:53
Localisation : Belgique

Re: Une racaille m'insulte et mon copain ne bronche pas

Messagepar eonisra » dim. juil. 12, 2009 21:23

Ghinzu,
Chère compatriote liégeoise, merci beaucoup, en effet, ça aurait été vraiment stupide d'arrêter là notre relation à cause de cet événement détestable. Sans doute, cela nous aura fait réfléchir tous les deux... Voyons positifs... :wink: En tout cas, jusqu'à samedi-nuit, c'était très chouette les Ardentes, n'hésite pas à y faire un tour l'année prochaine si tu es de retour "au pays" ! :wink:

China59,
Merci beaucoup, d'autant plus que tu as compris, il ne s'agit pas de "virilité", en effet, j'aurais été aussi blessée si ma meilleure amie et/ou ma soeur n'avait pas bronché alors qu'un gars m'insultait de façon très violente. Mais à présent, je me rends compte que tout le monde n'est pas aussi impulsif que moi, et que sans doute, le fait de ne pas broncher était pour mon copain une manière de me "défendre" en calmant le jeu...
En défi nutrition !
Avatar de l’utilisateur
martina
Papesse du Glam
Messages : 5891
Inscription : jeu. févr. 28, 2008 16:04
Localisation : golfe du morbihan

Re: Une racaille m'insulte et mon copain ne bronche pas

Messagepar martina » dim. juil. 12, 2009 21:39

Eonisra je comprends ce que tu as ressenti, tu as bien fait et tu as été courageuse d'intervenir;
vis à vis de ton copain, en effet son attitude est très moyenne... mais oui c'est vrai, l'humanité est décvante...(surtout dans sa partie masculine :lol: non je rigole!)
cependant je relève quelque chose de positif, c'est son sms; nul 'est parfait, la perfection se situe à mon avis davantage dans la capacité à s'améliorer; ce qui semble être son cas! tu as bien fait de lui faire comprendre ta déception devant sa lâcheté; maintenant donne lui sa chance; aie une discussion avec lui, et explique lui à quel point son indifférence t'a déplu, et pour quelles raisons; tu verras, petit à petit il va changer!la prochaine fois (tout en espérant qu'il n'y ait pas de prochaine fois) ; même si ça lui coûte, il te soutiendra!
Bounty le fait que ce soient des maghrébins n'est pas indifférent, car leur attitude est nettement celles d'intégristes ("chez nous on sait les éduquer"), ce ne sont pas seulement des jeunes un peu saouls qui cherchent une bonne baston pour finir la soirée, leur attitude est idéologique en même temps.
Nanou la Zozo tu m'épates!
Avatar de l’utilisateur
eonisra
Haut Fonctionnaire du Glam
Messages : 800
Inscription : jeu. juin 11, 2009 21:53
Localisation : Belgique

Re: Une racaille m'insulte et mon copain ne bronche pas

Messagepar eonisra » dim. juil. 12, 2009 21:45

Merci Martina,
Et de fait, je crois que ce malheureux épisode nous sera bénéfique à tous les deux, mon copain car il commence à comprendre que même si je semble "forte", j'ai un urgent besoin de le savoir à mes côtés et de me savoir soutenue par lui, et moi, car je commence à comprendre aussi que lui et moi n'avons pas forcément les mêmes réactions et qu'il n'y en a pas un meilleur que l'autre, simplement, il est possible que nous nous complétions finalement ! :wink:
En défi nutrition !
Debra
Papesse du Glam
Messages : 6559
Inscription : ven. juil. 06, 2007 19:15
Localisation : 21 ans

Re: Une racaille m'insulte et mon copain ne bronche pas

Messagepar Debra » dim. juil. 12, 2009 22:26

Je pense que pour toi, ton idée de lui était celui qui t'épaulait, le garcon protecteur en somme.

Et que le fait qu'il ne t'ai pas défendus la fille et toi, a fait de lui: un lâcheur en quelque sorte.



Je pense mot pour mot qu'il a du se sentir: faible.



Je suis bien contente que vous ayez compris tout les deux le pourquoi du comment.
Lui a compris qu'il aurait du agir, que tu sois là ou pas: pour aider une personne en "danger"
Et toi, car l'humain peut avoir peur dans certaines situations.


Ps: moi mes copines m'avaient dit depuis cette épisode, d'avoir une petite bombe de déo pour faire mal aux yeux...mais de la lacrymo en voilà une bonne idée...




Ps2: si tu vois la vidéo elle est quand même violente...moi j'ai été choquée (comme tout le monde je suppose)
Dernière édition par Shangri-La le lun. août 27, 2012 9:53, édité 1 fois.
Raison : Edit lien mort
Avatar de l’utilisateur
eonisra
Haut Fonctionnaire du Glam
Messages : 800
Inscription : jeu. juin 11, 2009 21:53
Localisation : Belgique

Re: Une racaille m'insulte et mon copain ne bronche pas

Messagepar eonisra » dim. juil. 12, 2009 22:48

Wahou la vidéo !!! C'est hallucinant !!! Et ça dure longtemps !! Et les flics qui demandent "ce qui s'passe" !! On dirait que personne n'intervient jusqu'à ce que ces jeunes c* s'enfuient !!! C'est révoltant, je suis écœurée ! C'est dingue, je dois vraiment avoir été surprotégée jusqu'à maintenant, car cette vidéo me donne "grave" (pour parler djeunz) envie de pleurer (ouais, hier, j'étais révoltée, aujourd'hui, j'suis un peu KO, j'avoue, j'me la joue moins :mrgreen:) ... ... ....
Et c'est sur le même genre de rac*ille que je suis tombée hier : même style de langage, même manière de parler - accent, même sens du "spectacle" !! :-| :-| :-|
En défi nutrition !
Debra
Papesse du Glam
Messages : 6559
Inscription : ven. juil. 06, 2007 19:15
Localisation : 21 ans

Re: Une racaille m'insulte et mon copain ne bronche pas

Messagepar Debra » dim. juil. 12, 2009 22:53

Oui...

Et si tu regardes la copine (franchement restée avec un type pareil...pfff) essaie de le dissuader (enfin légèrement) il lui fait rien.
Tandis que le type qui essaie de les calmer et fais un croche pied à l'un d'eux il prend des coups.
Je pense qu'un mec n'aura aucun scrupule à frapper un autre gars. ça aurait pu être ton copain.


L'important c'est que la fille ait été soutenue, même si c'est par une personne il aurait put lui arriver quelque chose de pire...
En général quand on traite une fille de chienne, les conn*** ont tendance à profiter d'elle car ce serait apparemment que ce qu'elle mérite... :roll:
Avatar de l’utilisateur
eonisra
Haut Fonctionnaire du Glam
Messages : 800
Inscription : jeu. juin 11, 2009 21:53
Localisation : Belgique

Re: Une racaille m'insulte et mon copain ne bronche pas

Messagepar eonisra » dim. juil. 12, 2009 23:10

En effet, ils n'hésitent pas à frapper le type qui essaie de s'interposer... Je viens d'ailleurs d'envoyer un sms au mâle pour lui dire que je n'étais plus du tout fâchée et que je comprenais son attitude. Cette vidéo m'a marquée ! Tu as bien fait de me la montrer ! :wink:

Et de fait, ce mot, martelé et répété des dizaines de fois, de "chienne", m'a vraiment choquée. Ces types insultaient cette fille justement parce qu'elle était une fille... Hallucinant... Et pourtant, je suis certaine qu'il n'y a eu aucune provocation, la fille était sur ma gauche, nous étions face à face, je voyais son visage. C'est lui qui s'est retourné sur elle et alors, leurs regards se sont effectivement croisés un instant. C'est à partir de là que le type s'est emballé. Du coup, en prenant le bus en ce début d'après-midi, j'ai fait attention à ne croiser le regard d'aucun type un peu louche ! :roll:
En défi nutrition !
Elvire

Re: Une r*c*ille m'insulte et mon copain ne bronche pas

Messagepar Elvire » lun. juil. 13, 2009 0:20

eonisra, je tiens à te féliciter pour ton courage. Tu as très bien agis. Je ne comprends pas que les autres passagers du bus aient laissé deux jeunes filles se faire insulter, agresser et traiter ainsi. J'aurais cru l'effet d'entraînement plus fort. Comment ne pas se sentir tout puissant et ne pas recommencer après une telle expérience. De toutes façons, ils cherchaient uniquement la querelle et la bagarre, sinon ils ne s'en seraient pas pris à une jeune fille seule.
Je ne peux que t'encourager à recommencer la prochaine fois que tu auras le malheur d'assister à ce genre de scène et j'espère que la plupart des passagers honteux, se sera fait remonter les bretelles par les proches à qui ils auront relatés ceci, et que ça les poussera à intervenir.
Quant à ton copain, j'imagine à quel point il doit se sentir honteux de n'être pas intervenu, de t'avoir abandonnée. J'espère que tout s'arrangera entre vous.
Au fait, compte-tu porter plainte ou tenter un quelconque action auprès de la police ou de la société de bus?

Revenir vers « Relations : Amour, amitié, famille »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité