Premier chagrin d'amour: difficultés à m'en remettre

Sailor
Haut Fonctionnaire du Glam
Messages : 822
Inscription : lun. mars 10, 2008 13:54

Premier chagrin d'amour: difficultés à m'en remettre

Messagepar Sailor » jeu. janv. 01, 2009 17:41

Coucou les filles (et les mecs puisqu'il y en a aussi qui rôdent de temps à autre); je n'ai pas vraiment trouvé de sujet qui convienne alors j'en fais un nouveau. Désolée pour le sujet pas joyeux pour un premier de l'an...

Alors voilà, j'ai vécu une forme de relation assez spéciale dont j'avais déjà parlé il me semble. Elle s'est arrêtée en février/mars dernier de la propre initiative de monsieur, et sans m'en avoir touché mot avant. En gros, j'étais encore en plein rêve avec mon prince charmant et tout, qu'il pensait déjà à la façon dont il allait me gommer de sa vie. Quand j'ai compris ce qui se passait j'ai essayé de le recontacter, mais il ne m'a jamais répondu et je n'ai plus jamais eu de nouvelles de lui.

Depuis c'est la misère, je n'arrête pas de penser à lui. Je pensais que le temps efface toutes les blessures, en fait plus le temps passe et plus il m'obsède. Je pense à lui tout le temps, j'en rêve la nuit, parfois je me réveille en plein milieu et je pleure jusqu'au matin. Quelques garçons me tournaient autour cette année (ça ne m'était jamais arrivé avant de me faire draguer) mais j'ai tout refusé car je n'arrive pas à me le sortir de ma tête, je veux le retrouver, ou trouver un homme qui lui ressemble. Je suis même allée sur plusieurs sites de rencontres, mais sur des pages et des pages de photos et de profils je n'en ai pas trouvé un qui m'intéresse. Ce n'est même pas par principe, c'est vraiment physique: plus aucun homme ne m'attire ni ne m'intéresse, si ce n'est ceux (extrêmement rares) qui lui ressemblent.

Quand j'en parle à mes amis ils s'énervent vite, semblent penser que mon attitude est ridicule. On m'a même reproché d'être un monstre car j'avais éconduit deux types très biens qui s'intéressaient à moi. Seul un me dit de me bouger et de rencontrer des gens, il m'a dit d'aller consulter si je n'en pouvais plus, mais je ne vois pas ce qu'un psy pourrait m'apporter ni me dire de plus. Je pense de plus en plus à rester toute seule et à cesser de voir aussi souvent mes amis, car les conversations que j'ai avec eux me sont stériles et me font encore plus mal.

Est-ce que vous avez été dans le même cas que moi? Avez-vous des conseils ou des solutions? Comment est-ce que vous jugeriez mon attitude, vu de l'extérieur?

Merci de m'avoir lue, désolée pour le coup de blues, mais là je ne sais vraiment plus quoi faire.
Avatar de l’utilisateur
Em'
PDGère du glam
Messages : 634
Inscription : jeu. nov. 29, 2007 4:46
Localisation : Paris
Contact :

Messagepar Em' » jeu. janv. 01, 2009 17:54

Tout d'abord je te souhaite tout plein de courage, et j'espère que 2009 te permettras de retrouver le sourire.

C'est normal d'être triste et pas bien quand on vit un chagrin d'amour (surtout c'est le premier) et que c'est parfaitement normal de ne pas avoir envie de quelqu'un d'autre dans ces moments là..... Généralement c'est quand on commence à trouver d'autres hommes séduisant que l'on sait que l'on est "guérie" (enfin pour moi c'est comme ça).
Sailor
Haut Fonctionnaire du Glam
Messages : 822
Inscription : lun. mars 10, 2008 13:54

Messagepar Sailor » jeu. janv. 01, 2009 17:57

Merci Em' c'est gentil; je pense aussi que c'est normal d'être triste pour ce genre de chose, mais je me demandais s'il fallait que je fasse quelque chose de spécial pour sortir de là, où s'il fallait tout bonnement attendre. Ça va faire neuf mois que je suis dans cet état, alors je me disais que ça commençait à faire long pour un chagrin "normal".
Avatar de l’utilisateur
*anais*
Glam'experte
Messages : 88
Inscription : dim. sept. 14, 2008 15:52
Localisation : grenoble

Messagepar *anais* » jeu. janv. 01, 2009 18:01

Tout d'abord je te souhaite mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année... qu'elle soit pour toi signe d'un nouveau départ...
Ton sujet m'a beaucoup touché... Je comprends tout à fait ton comportement, tes réactions. Je pense en effet que tu n'es tout simplement pas prête pour une nouvelle relation car tu n'a, je pense, pas encore fait le deuil de ton ancienne vie avec cet homme... En effet il ne semble pas t'avoir donner de raisons valables quant à votre rupture. Essaye peut-etre de le recontacter, de voir ses potes, tout simplement pour comprendre ce qui s'est passé pour lui. Je n'ai semble-t-il pas tout suivi, vous étiez depuis longtemps ensemble? C'était sérieux? En tout cas je te soutiens et te souhaite bon courage!! Surtout ne te laisse pas aller!!! :)
"Les mots, c'est évident, sont la plus puissante drogue utilisée par l'humanité."
Kipling
Avatar de l’utilisateur
Carolina
Grande Prêtresse du Glam
Messages : 3975
Inscription : lun. juil. 30, 2007 15:13
Localisation : Lille
Contact :

Messagepar Carolina » jeu. janv. 01, 2009 18:04

Je suis désolée pour toi, Sailor... Je ne sais pas vraiment ce que tu pourrais faire... La dernière fois que j'ai été dans ta situation, j'ai fait tout pour ne pas être seule et vite oublier. Cependant je pense pas que ce soit la meilleure solution...

Dis moi? Est ce que tu gardes encore un espoir qu'il revienne? Parfois c'est ce qui nous empêche d'avancer. C'est peut être ton cas, je sais pas.

Je ne t'aide pas beaucoup mais j'espère que tu pourras trouver une solution vite. Bon courage!
Avatar de l’utilisateur
Em'
PDGère du glam
Messages : 634
Inscription : jeu. nov. 29, 2007 4:46
Localisation : Paris
Contact :

Messagepar Em' » jeu. janv. 01, 2009 18:11

Tu sais, s'il y avais une durée "standard" pour les chagrins d'amour, ça se saurait :wink: , donc je ne pense pas que 9 mois soit une durée "anormale" sachant surtout que se sont des sentiments nouveaux pour toi.
Et puis il faut aussi du temps pour digérer la rupture, surtout si tu n'as pas eu d'explications quand au comportement de Monsieur.
A cela s'ajoute que la période des fêtes de fin d'année est souvent propice à la mélancolie.
Sailor
Haut Fonctionnaire du Glam
Messages : 822
Inscription : lun. mars 10, 2008 13:54

Messagepar Sailor » jeu. janv. 01, 2009 18:31

En fait le "problème" réside en la nature de cette relation; je l'avais rencontré sur internet, et comme il n'habitait pas en France, nous n'avions pas pu nous rencontrer. Quand j'en parle, c'est justement le fait que ce soit une relation virtuelle qui fait que les gens ne comprennent pas que je puisse être malheureuse, et trouvent cela ridicule.

Je me suis vraiment attachée à lui, et lui aussi semble-t-il. Je ne sais pas trop comment, mais nous avons commencé à nous parler très régulièrement, et longtemps (plusieurs heures, qui sont ensuite devenues des nuits entières); après un an comme cela je lui ai tout dit sur ce que je ressentais (j'avais le béguin, quoi). Ça a eu l'air de lui faire plaisir, nous avons continué pendant un an encore, mais désormais en connaissance de cause (en gros je lui disais que je l'aimais à chaque fois, donc le sentiment se nourrissait de lui-même). Je faisais tout pour briser le virtuel, je lui écrivais des lettres de 15 pages, etc. J'ai fait le projet de venir le voir dans son pays, je lui en parlais; ça avait l'air de lui plaire; pendant des mois j'ai planifié ça avec des amies et lorsque je lui ai dit que j'avais enfin mes billets d'avion, il ne m'a rien dit directement mais il a complètement cessé de me parler.

J'ai appris par un ami d'un de ses amis qu'en fait il avait déjà une copine et qu'il n'avait pas du tout envie que je vienne, ni envie de me rencontrer en vrai. Ça a été très très dur pour moi, de sortir de 2 ans de pur bonheur (moi qui n'avais jamais été heureuse ou satisfaite vraiment), sans avoir aucune explication de sa part, aucune nouvelle. Je ne sais pas ce qu'il en a pensé, s'il était de mauvaise foi, s'il était attaché mais qu'il s'est forcé à m'oublier, s'il me déteste, s'il se sent coupable, s'il est tout simplement passé à autre chose sans se préoccuper de moi...

Ce que j'éprouvais pour lui, la durée de cette relation et tout, c'était assez sérieux pour que je décide de le rencontrer (le voyage m'a coûté très cher et j'ai dû faire plein de sacrifices pour ça), alors que finalement, c'était un inconnu pour moi (msn, portable et webcam c'est pas le tout...). Ça m'a coûté de l'argent, du temps, j'étais inquiète aussi car c'est toujours dangereux de rencontrer quelqu'un via internet. Mais pour moi c'était très important, d'autant plus que c'était la première fois qu'un type s'intéressait à moi; il m'a donné confiance en moi (je me confiais beaucoup à lui), m'a rendue heureuse. Il avait vraiment l'air d'aimer être avec moi, discuter avec moi, d'apprécier ce que j'étais et tout. J'étais convaincue de lui faire un beau cadeau en venant le voir, et en fait c'est ce qui a tout détruit.

J'ai essayé de l'appeler deux fois, il m'a raccroché au nez la première fois, a mis son portable sur répondeur la seconde. Je lui ai envoyé plusieurs mails aussi, mais rien. Je crois qu'il a supprimé numéro, adresse mail etc. Je ne dirai pas que je garde "raisonnablement" un espoir de le voir; vu son attitude, la raison veut que je ne garde aucun espoir de réponse ni quoi que ce soit. Mais je ne peux pas m'empêcher de m'imaginer avec lui, d'imaginer des scénarios où je le retrouve; je lui ai encore envoyé un mail pour lui souhaiter une bonne année et lui demander de ses nouvelles.

Je crois qu'en plus mon problème c'est de n'avoir pas pu le dés-idéaliser, parce que je ne l'ai pas rencontré. Mieux aurait valu d'être tout bonnement déçue et de me rendre compte que ce n'était pas le bon. Mais je garde vraiment une image idéalisée de lui. Nous ne nous étions jamais disputés, toujours très bien entendus, et je ne garde que d'excellents souvenirs de mes échanges avec lui. Alors je ne comprends pas ce qui a pu se passer.


Merci beaucoup en tout cas de votre soutien, je sais que c'est long à lire et peut-être un peu ch*ant de me voir faire toutes ces histoires à propos d'une relation qui peut vous sembler superficielle.
Avatar de l’utilisateur
Sverige
Présidente du Glam
Messages : 1769
Inscription : jeu. juil. 03, 2008 11:36
Localisation : Paris

Messagepar Sverige » jeu. janv. 01, 2009 18:43

Coucou Sailor

j'ai lu ton histoire, je ne sais pas si je vais pouvoir t'aider mais je vais essayer.
En fait, j'ai malheureusement l'impression que ce monsieur a "abusé" de ta confiance en te laissant croire qu'il y avait quelquechose entre vous alors qu'en fait il n'était pas libre. En plus, il n'a même pas osé te dire en face la vérité, il s'est juste défilé au moment où ça devenait critique pour lui.
Bon, en gros, ce mec n'est pas correct du tout.
Mais en même temps toi tu l'aimais et tu fondais des projets, des espoirs sur cette relation. Je pense que si tu n'as pas réussi à tourner la page, c'est parce que tout simplement parce que tu n'as pas eu une véritable explication avec lui, tu n'as pas eu une "vraie fin" dans cette histoire.
Ce n'est pas évident, mais je crois aussi que ta blessure est peut-être plus profonde : tu dois avoir le sentiment d'avoir été trahie par lui, et peut-être qu'inconsciemment tu cherches à t'éloigner des autres (tes amis, des copains éventuels) pour ne pas avoir à revivre ça.
Il faut du temps pour guérir d'une blessure, c'est certain, mais je crois qu'il faut aussi provoquer la guérison : plus tu te coupes du monde, plus tu "ressasses" ce que tu as vécu et moins tu tournes la page. Force-toi à sortir et à ne plus parler de l'histoire pendant 1 soirée par exemple, c'est difficile mais en même temps c'est comme ça que tout doucement tu ne verras plus son visage à chaque instant.
bises ma belle
Annabel Winship addict
Avatar de l’utilisateur
Hello_Kitty
Haut Fonctionnaire du Glam
Messages : 744
Inscription : mer. oct. 22, 2008 18:23

Messagepar Hello_Kitty » jeu. janv. 01, 2009 19:32

A mon avis tu t'accroches à lui car, comme tu l'as dit, c'est la première fois qu'un garçon s'intéresse à toi de cette façon là. Seulement le fait de n'avoir rien concrétiser avec lui dans la "vraie vie" t'empêche de l'oublier.
Comme l'ont déja dit certaines glamourettes, ça ne va pas être facile de l'oublier, il faut que tu t'efforces de ne pas t'enfermer sur toi même, voir plus tes amis et ne pas parler de cette histoire, sans quoi tu vas sans cesse ressasser cette histoire et ce sera pire.
Quand au fait de consulter un psychologue, c'est à toi seule de voir si tu as besoin d'une aide professionnelle et extérieure pour t'aider.
Avatar de l’utilisateur
ChichaGirl
Prêtresse du Glam
Messages : 2708
Inscription : mer. déc. 24, 2008 15:51
Localisation : 92 Nord, 24 ans

Messagepar ChichaGirl » jeu. janv. 01, 2009 20:01

J'aimerai te poser une question : ne ressens tu pas du dégoût envers lui ? Il y a de quoi avec un comportement pareil.

Comme tu t'es créé une relation virtuelle, tu t'es aussi créé un amour virtuel mais tes sentiments sont bien réels !

Je ne veux surtout pas faire la méchante car j'ai connu cette situation mais je veux que tu reviennes à la réalité : c'est un sal..p et il ne faut surtout pas que tu oublies ça !

Déjà tu as compris que tu l'as idéalisé donc forcément il n'est pas celui que tu crois ce qu'il est ! Donc maintenant diabolise le !

C'est dur mais ce n'était pas une relation que tu croyais. Il t'a oublié comme il t'a connu : en quelques secondes !

Ne pense plus au bons moments mais au mauvais : ceux d'aujourd'hui !

Je comprends ta souffrance mais il faut te secouer car ce n'est pas en ruminant sur son sort qu'on avance. Et les amis sont censés être là pour te secouer, te faire avancer et surtout te rendre compte de ton histoire : il faut en tirer une leçon. C'est comme ça qu'on avance.

Je pense que mon avis est différent des autres filles et j'espère que tu ne le prendras pas mal car ce n'est pas le but : c'est juste la vérité.

Sur ce, je te souhaite beaucoup du courage car il en faut !
Sailor
Haut Fonctionnaire du Glam
Messages : 822
Inscription : lun. mars 10, 2008 13:54

Messagepar Sailor » jeu. janv. 01, 2009 20:31

Merci beaucoup de vos réponses.

PetitKoala: tu as mis les mots justes sur ce que je ressens et ce que je pense (qu'il s'est défilé, que je n'ai pas eu droit à une "vraie fin", que je me sens "trahie"). Et c'est vrai que je ressasse beaucoup. Je pense que ça va vraiment prendre du temps pour me forcer à l'oublier et passer à autre chose.

Hello_Kitty: oui, je ne pense pas aller demander l'avis d'un professionnel car j'estime qu'il y a des cas bien plus graves que moi et mon histoire de cœur, et qu'il serait presque indécent de prendre rendez-vous pour ce genre de choses, sachant qu'il n'y a rien de vraiment concret à faire à part éviter de ressasser, comme vous le dites.

ChichaGirl: pas de problème, je me suis souvent dit ce que tu viens de dire. La vérité c'est que je suis passée par la détresse, la colère, le mépris, et puis encore le chagrin, le remords... mes sentiments pour lui sont très changeants, mais dans le fond je me sens tellement attachée à lui; c'est difficile. J'ai essayé de le diaboliser, de le rendre responsable de tout cela (car il l'est, j'en suis parfaitement consciente que c'est dégueulasse d'agir comme ça vis-à-vis d'une nana); malgré tout c'est pas évident quand on aime quelqu'un. Je n'arrive jamais à le haïr vraiment.
C'est vrai que j'aimerais plus être "apaisée" que de le détester.

Pffiou, en tout cas ça me fait vraiment du bien d'en parler avec vous.
didi
Glam'bulleuse
Messages : 217
Inscription : lun. juin 04, 2007 17:52
Localisation : Karlsruhe, 19 ans

Messagepar didi » ven. janv. 02, 2009 2:29

Je suis plutôt d'accord avec ChicaGirl.

J'ai une bête suggestion de truc à faire dans la pratique: il avait forcément des défauts, des caractères qui t'énervaient un peu de temps en temps... parle à haute voix avec quelqu'un de ses défauts, et de la manière dont il s'est comporté avec toi. Extrapole. Utilise toute ta mauvaise foi. Ne lui cherche aucune excuse.
Parler à haute voix de quelque chose, c'est le meilleur moyen pour se le mettre dans la tête!

Vous avez déjà remarqué comme parler de quelqu'un qu'on aime moyennement incite à exagérer ses défauts et à détester la personne sans même lui avoir reparlé? Utilise le même phénomène!

Quand tu te fais des films genre "on va se retrouver un jour", imagine toi comme suite: tu lui fais bien sentir que c'est un salaud et tu t'en vas dignement. Quand tu penses à lui, ou parles de lui, ajoute "ce connard" dans ta tête ou même à haute voix.

L'important est qu'à chaque fois que tu penses à lui, tu aies automatiquement un sentiment négatif associé. De toute façon tu ne le reverras jamais, peu importe que tu fasses preuve de mauvaise foi et que tu le diabolises pour rien.

Si tu arrives à te convaincre vraiment que tu le détestes et le méprises, c'est gagné pour être sur la bonne voie et finalement l'oublier!
Avatar de l’utilisateur
Lareinette
Glam'bulleuse
Messages : 260
Inscription : ven. oct. 31, 2008 10:01

Messagepar Lareinette » ven. janv. 02, 2009 3:05

Je pense que tu l'oubliera, le jour où prononcer son prénom ne te fera plus aucun effet, quand il te sera devenu quelconque et que tu te diras même... "mais qu'est-ce que j'ai pu lui trouver????? :shock: !!!"
Pas avant malheureusement. Car seul un déclic te fera passer à autre chose.

Dis-toi qu'il ne mérite pas ta peine, aucun homme qui ne sait pas traiter une femme, ne mérite qu'elle ne verse une larme pour lui.
OUI, je sais que c'est facile à dire, je me le disais même quand j'avais un chagrin d'amour alors loool :lol:
Après il ne faut pas que tu t'éloignes de tes amis, ils sont ce qui te reste de vrai =)

On dit que "le temps guérit les blessures".. Hum.. pour avoir été malheureuse, je trouve pas qu'il guérit, mais qu'on apprend à vivre avec, on avance car on est obligé, ce chagrin d'amour fait parti de nous tout simplement.


Je te dis ça car j'ai connu cette situation à peu de choses près:

Rencontré totalement au hasard sur internet. 1 mois et demi de flirt intensif et THE rencontre, suivi de THE révélation, puis toutes les embrouilles et THE rupture, mais parcontre, il revenait sans cesse quand je commençais à faire ma vie sans lui, comme s'il savait que je "l'oubliais". Ce manège a duré 3 ans.

J'ai sombré 2 ans et demi.... et pareil que toi... Je l'idéalisais... à tord...

Je crois qu'il y a des gens qui ont la faculté de faire du mal autour d'eux, voilà tout.

Puis un fameux soir de décembre (après 2 ans et demi) (on n'était pas ensemble hein), il s'est excusé... Il s'est excusé du mal qu'il m'a fait, il ne s'en était pas rendu compte, il était trop sur lui-même. Que j'étais quelqu'un de bien et qu'il me souhaitait de réussir ma vie... ==> Ca m'a libérééééééééééééééééé!!! Un bien fou!!! et depuis, je revis :) Alors j'ai peut être mis du temps à me sortir de cette histoire et de son emprise, mais j'n'ai pas perdu espoir de m'en sortir. Tu as déjà cette envie de t'en sortir, je pense que tu es sur la bonne voie. Tu te rends compte que tu l'idéalises, le déclic ne devrait pas tarder alors :P

Je suis de tout coeur avec toi en tout cas, je pense qu'on est plusieurs a déjà avoir vécu cette peine immense, alors je te souhaite beaucoup de courage, mais je sais que tu vas y ARRIVER!!!!!!!!!!!! :wink:

Alors pour la nouvelle année, je te souhaite de trouver la force au fond de toi pour le sortir de ta vie, de tomber amoureuse d'une personne totalement différent du précédent et qui sera digne de ton amour, de profiter de la vie avec tes amis, (et on dit que c'est au moment où on s'y attend le moins que l'amour frappe à sa porte :) ) peut être que le bonheur n'est vraiment pas loin, c'est vraiment tout le malheur que je te souhaite Sailor!! Bon courage, il y a toujours une lueur au fond du tunnel (j'espère juste que ce sera un grand un beau soleil qui t'attendra!) :-o
You make me smile
Avatar de l’utilisateur
ChichaGirl
Prêtresse du Glam
Messages : 2708
Inscription : mer. déc. 24, 2008 15:51
Localisation : 92 Nord, 24 ans

Messagepar ChichaGirl » ven. janv. 02, 2009 4:06

Je me doute bien le bien que ça peut faire d'en parler. Moi je n'en parlais pas , j'en avais tellement honte, tomber amoureuse d'un gars sur Internet, c'est tellement ridicule et facile pour nous les filles de tomber dans le panneau.

Le problème c'est que tu ressens des sentiments encore mais pour qui maintenant ? Cette personne n'est pas celle que tu croyais alors ça voudrait dire que tu as des sentiments pour un gars qui ressemble à lui, un gars imaginé ? un gars qui n'existe pas, voila le c'est dit !

Comme le dit Hello_Kitty, ne t'éloignes surtout pas de tes amis, tu as un avis subjectif de cette histoire (normale), eux ils auront l'avis objectif que tu as besoin et ça fait toute la différence !

J'ai utilisé le mot "diaboliser" qui est un mot fort mais tu as utilisé son contraire absolu "idéaliser" alors qu'on sait que l'idéal n'existe pas, j'en reviens à ce que j'ai dit en haut (garçon idéal ça n'existe pas).

Bref il faut absolument passer à autre et il n'y a que toi qui peut le faire, ou en tout cas tu ne peux compter que sur toi même.

Bien sure une discussion avec lui s'impose pour que tu tournes la page mais ne l'espère pas je t'en supplie ! N'espère rien de lui même du respect ! C'est dure mais je t'assure que tu en ressortiras grandie.

Bref pense à ton futur et pas à ton présent. Sors du bien de cette histoire : "la leçon apprise" même si ça fait mal.

J'espère que tu comprends pourquoi je te dis tout ça. Et surtout le but de tout ce que je te dis.

Voila alors vis ta vie réelle avec tes amis et ta famille réels et petit à petit tu te rendras compte que tes sentiments étaient fondées par ta naïveté qui grâce à cette histoire est diminuée. Ca fait partie de la vie et ça arrive à tout le monde ! Que veux tu !

Pour mon histoire en quelques longs mots, c'est un garçon que j'ai vu très rapidement, je ne l'ai pas idéalisé, il s'est idéalisé pour moi ! On s'est vu, et ça été fusionnel comme nos discussions ! Bref le bonheur pour moi. Au bout d'1 mois, il casse en me disant qu'il s'était bien amusé mais basta allez oust (aucune raison) ! Je n'y croyais pas, je l'avais jamais connu comme ça et c'est là que je l'ai vraiment découvert. Mais il m'a déchiré le coeur et je m'attachais à ce qu'il était avant tout ça ! Et le pire de tout ça c'est qu'il s'amusait énormément avec mes sentiments. Alors quand il m'appelait direct c'est pour reparler de notre passé trop court ! Bref j'ai succombé 2 fois à son charme et à chaque fois il m'a jeté ! Au bout d'une lonnnnngue absence, il me recontacte comme d'hab' il fait son numéro alors que j'avais enfin réussi à vivre sans lui puisque j'étais avec quelqu'un. Et oui les filles je n'ai pas pu résisté longtemps : au bout d'1 semaine on s'est vu mais c'était différent : je ne l'aimais plus mais je ne le savais pas tant que je ne l'avais pas vu. Encore une fois j'avais gardé notre mois "d'amour" passionnel dans ma tête. Bref j'étais dégouttée de lui en le voyant et en + notre rendez vous s'est terminé par des insultes car je n'ai pas répondu à ses avances ! Voila la fin de l'histoire.

Alors oui j'ai souffert, oui j'ai été c..nne de retomber dans le panneau, de croire à un gars aussi parfait et de croire qu'il pouvait changer avec de l'amour mais non ! Toujours aussi sal..p. C'est la vie et maintenant je suis avec l'homme de ma vie et je suis la + heureuse du monde alors qu'avant lui ce n'était que des échecs monstrueux !

Alors ne perds pas espoir je t'en prie !
Avatar de l’utilisateur
Pooky
Super Pooky
Messages : 13673
Inscription : mar. juil. 10, 2007 12:04

Messagepar Pooky » ven. janv. 02, 2009 8:55

bonjour Sailor

attention, mini pavé

je crois qu'il y a plusieurs "niveaux de lecture" à ton histoire

d'abord, le fait que sa plus longue durée "parfaite" se soit passée de manière virtuelle, c'est à dire inévitablement "parfaite"
par écrit, on a le temps de tout soigner (lui comme toi), de se donner, de ne jamais être pesant (pour être seul, il suffit de ne pas brancher l ordi ou le tél, rien à justifier, expliquer), on n'y trouve pas les mini choses basiques de la quotidienneté, tout reste beau, magique, excitant
vous avez été l un pour l autre des oreilles et cœurs attentifs et bienveillants

là où le bât blesse est que tu as voulu un passage à la réalité et que lui n'en ressentait pas le besoin.
Qu'il n'ait pas eu le courage de dire "non" ou que tu aies débarqué sans le prévenir, les règles de votre relation ont été changées sans que lui en ait manifesté le désir : il a été forcé.
Il n'éprouvait pas de besoin de passer à l'acte et de concrétiser une belle histoire : il était satisfait et savait en être contenté.
Là se situe le premier accroc de votre histoire : vous n'en êtes plus au même stade. Toi tu veux porter cette relation du virtuel au réel et lui est simplement bien comme ça.

De l'écoute, de la tendresse, de l'émulation ,de la bienveillance et zéro investissent sortie, choix (mes potes ou elle?), sa vie 'est pas dérangée mais juste améliorée par cette "relation".
d'ailleurs, cette belle relation n'interdit pas de penser qu'il ait une relation plus physique à côté, équilibrant via deux filles les besoins physiques et psy/mentaux.


donc voilà, tu y vas, tu fonces, tu as besoin d'aller voir. Et ça casse tout : tu t'es imposée d'une certaine façon. mais ça t'était nécessaire, si tu commences à éprouver des sentiments, il te faut aller vérifier si c'est viable.
Voilà, c'est fait et ça ne l'était pas...
on peut estimer sans se tromper que si tu l'avais fait plus tôt, tu souffrirais nettement moins : là, tu as idéalisé et donné VIE à une relation quasi parfaite et tu réalise qu'il s'agissait d'un (beau) mirage, que ce n'était pas si tangible

en ce qui concerne ce garçon, appelle le et exprime tes regrets : il n'y est pour rien d'une certaine façon; si cela te faisait du bien de l'avoir comme ami confident âme sœur, exprime cela et rend lui la place qui est la sienne : un beau garçon dont les qualités au virtuel t'ont poussé à projeter une histoire virtuelle
ça te permettra de te libérer
de lui parler autrement et de découvrir ses inévitables défauts, de l'humaniser et c'est ainsi que tu pourras regarder les autres sans les comparer à cet être que tu as décidé parfait pour toi.
ça va pas être facile
mais commence par regarder objectivement le déroulé de votre histoire, sans lui jeter '(ni TE jeter) la pierre...

pour moi, sauf si tu le choppes la main dans la culotte d'une autre alors qu'il vient de te jurer fidélité, j'ai du mal à lui coller le mot de "fautif abuseur".
immature, sans co*uilles s'il s'avère qu'il n'a pas su te dire "stop viens pas", ok, mais abuser? non...
Lola-line
VIP de la bulle
Messages : 137
Inscription : dim. juil. 27, 2008 3:19

Messagepar Lola-line » ven. janv. 02, 2009 18:57

J'ai vécu la même chose même si la durée à été un peu moins longue pour moi, à savoir environ un an. On passait des nuits à discuter sur msn, on s'envoyait des mails, des sms la journée, on s'ecrivait des lettres (qu'on scannait pour la plupart parce que c'était trop long d'attendre qu'elles arrivent par la poste)... Et pour être franche, j'ai mis trois ans à m'en remettre.

Et, tout comme toi, mes amis m'ont egalement sermonés en me disant que c'était ridicule, que je ne l'avais jamais rencontré, que c'était une relation virtuelle... Et je passe le nombre de pseudo-débat auquel j'ai eu droit, comme "moi, je ne pourrais pas tomber amoureux de quelqu'un sans sa présence physique, et vous?" en me regardant alors que pour moi, tout allait bien et je me sentais bien dans cette relation. Il y en a même un qui était sacrement immature pour son âge et qui s'en était moqué: "ah, moi, je couche avec ma copine et tout, alors que toi, rien, ha ha" (monsieur decouvrait la sexualité, il fallait que tout le monde soit au courant...).
Quand cette relation virtuelle a pris fin, j'avais beau avoir des tonnes de raison de le detester, j'y restais quand même très attaché et comme toi, je suis passer par pleins de stades différents: la colère, la tristesse, l'incomprehension, l'impression d'être trahie... Même si je gardais toujours une très bonne image de cette relation. Je pense que comme ça a été dit, quand une relation est virtuelle, il n'y a pas de contraintes exterieures alors il y a peu à faire pour que la relation ai l'air parfaite, pour peu qu'on s'entend bien à la base.

Je n'ai pu sortir avec personne un an. Puis j'ai rencontré quelqu'un que je trouvais mignon mais en sortant avec, j'ai eu la sensation que quelque chose manquait, je ne me sentais pas ecouter, j'avais l'impression qu'il ne pourrait jamais me connaitre comme mon ancien partenaire. Avec le recul, je pense que c'est parce que dans une relation virtuelle, tout se joue sur les paroles, les mots, alors forcement, on est obligé de se parler, puisqu'il n'y a que ça (et on idéalise les moments qu'on aurait pu passer ensemble). Alors que dans la vraie vie, il y a beaucoup d'autres choses auquelles on peut se racrocher, donc au final, on n'est pas obligé de se devoiler autant. En tout as, ça s'est terminé assez rapidement avec mon nouveau copain.

Il n'y a que depuis quelques mois que j'ai appris à vraiment apprecier une relation en face avec quelqu'un, de pas virtuelle (bon, à moitié pas virtuelle). Et que je me suis fait à l'idée que c'était peut-être moins magique, moins parfait, et qu'il fallait faire plus d'effort (comme aller vers l'autre et lui parler parce qu'il ne peut pas deviner ce qu'on pense).
Je pense que c'est en parti du au fait que j'ai changer d'environnement (lycée - fac), que j'ai rencontré enormement de monde que je ne connaissais pas et que du coup, j'ai beaucoup moins eu le temps de me lamenter sur mon sort. Je n'en parle pas avec mes connaissances actuelles et presque plus avec mes anciennes connaissances. Très peu de monde dans mon entourage d'aujourd'hui est au courant du coup, même si ça a été quelque chose de très important pour moi.

Un long pavé juste pour te dire d'avoir du courage, parce que ce n'est pas simple de s'en remettre et de ne surtout pas couper les ponts avec tout le monde. Au contraire, sors, avec des gens qui ne sont pas au courant si ça te soulage, empeches toi d'en parler mais ne t'enferme pas à ressasser ce qui s'est passé.
Ca mettra le temps qu'il faudra mais un jour, tu auras une sorte d'illumination, tu te rendras compte que c'est fini. Et même si tu penses encore un peu à lui, tu te rendras compte que tu n'as pas envie de retourner à cette relation. J'espère que ça arrivera bientot pour toi en tout cas parce qu'après, ça fait vraiment du bien.
je suis portée par un centaure
jamais je ne suis seule quand la ville dort
[Daphné]

http://lola-line.blogspot.com/
Avatar de l’utilisateur
Lilye
Messagère du Glam
Messages : 500
Inscription : jeu. nov. 27, 2008 19:04

Messagepar Lilye » ven. janv. 02, 2009 19:08

je peux pas t'aider malheureusement car je suis dans le même cas ... donc juste bon courage ^^
Avatar de l’utilisateur
Mo' la peste
VIP de la bulle
Messages : 123
Inscription : dim. mars 30, 2008 15:03
Localisation : Paris
Contact :

Messagepar Mo' la peste » sam. janv. 03, 2009 15:04

Tu vas passer par trois phases :
-La tristesse
-La colère
-Puis l'indifference. Au stade de l'indifference tu comprendra qu'il n'etait pas fait pour toi...Puis tu oubliera le mal qu'il ta fait en passant par la joie que te donnera celui qui le suivra ! ^^
Sailor
Haut Fonctionnaire du Glam
Messages : 822
Inscription : lun. mars 10, 2008 13:54

Messagepar Sailor » sam. janv. 03, 2009 18:05

Pooky: je comprends que tu essaies de remettre les choses à leur place; par exemple pour le terme "abuser"; c'est vrai qu'il m'est venu aussi en tête plusieurs fois mais on ne peut pas dire stricto sensu qu'il y ait eu abus.

En revanche je comprends moins quand tu dis qu'il a été forcé. Je crois que c'est lui au contraire qui a eu (ou pris) le choix (me voir ou m'ignorer) et c'est moi qui me sens forcée de subir cette situation, pour laquelle je n'ai pas eu le droit à des explications qui plus est.

Et je pense que, quitte à vouloir les avantages d'une relation virtuelle, j'aurais bien aimé être au courant, moi, que c'est ça qu'il voulait et pas autre chose. S'il ne voulait pas que je vienne, pourquoi n'a-t-il pas arrêté de me dire pendant des mois qu'il m'accueillait chez lui si je venais? Qu'il me ferait voir ci et ça? de me parler de ce qu'on ferait ensemble?...
Et même s'il s'était agit d'un transport, quand il s'est rendu compte que j'allais prendre mes billets, pourquoi ne m'a-t-il pas arrêtée au lieu de me laisser faire (et me faire économiser 800€ au passage ce qui n'est pas rien pour une étudiante sans job ni argent de poche). Ce voyage, je l'ai préparé pendant des mois. Deux mois avant qu'il ne me lâche, il me disait encore "Ah au fait! Puisque tu viens avec tes copines, justement j'ai deux très bons potes à leur présenter!" Confused

Quant à l'appeler, je n'y pense même plus. J'avoue que les deux fois où il m'a raccroché au nez, et tous mes mails restés sans réponse, m'ont fait renoncer à l'idée d'avoir de ses nouvelles un jour. Si je n'avais pas eu cet ami qui m'avait dit la vérité, j'aurais très bien pu croire qu'il était mort. La dernière phrase que j'ai eue de lui, c'était en mars dernier, et ça disait "Oups! mon supérieur arrive! Faut que j'y aille, à tout à l'heure"
donc voilà, bizarre comme façon de rompre... Confused
Avatar de l’utilisateur
Pooky
Super Pooky
Messages : 13673
Inscription : mar. juil. 10, 2007 12:04

Messagepar Pooky » sam. janv. 03, 2009 18:12

ce que je veux dire est que dans sa tête, la décision de réellement changer la nature de votre relation venait de toi, pas de lui. Il a pratiqué comme bcp d'hommes (ou de femmes aussi, ne soyons pas sexistes) : politique de l'autruche, penser "non" mais ne pas l'assumer
Tu es en droit de lui demander de participer à tes frais de déplacement, ça c'est plus que certain
je ne le défends pas à tous crins, d'autant que je ne vous connais ni l 'un ni l'autre
mais avec qqn qui a si peu de courage, penses tu parler encore d'amour? je pense que ta déception aura raison de ton chagrin, en tous cas, je l'espère!!

Revenir vers « Relations : Amour, amitié, famille »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : MSN [Bot] et 2 invités