Les vêtements "connotés"

Avatar de l’utilisateur
Bambi
Papesse du Glam
Messages : 5266
Inscription : lun. juin 04, 2007 8:45
Localisation : Paris, 26 ans

Les vêtements "connotés"

Messagepar Bambi » mar. nov. 06, 2007 22:45

A l'origine de ce post, une dérive de comment porter des Doc' sans faire punk, goth.

En rouge, le véritable sujet de la discorde si je puis dire.

Je ne sais pas si le terme démocratisation de la mode est adapté au sujet mais c'est celui qui a été utilisé donc voilou.

Certaines pièces à cause de leur histoire doivent elles êtres portées avec des pincettes, ne peuvent -elles pas être portées pour elles mêmes sans en intégrer les codes?

Vos avis, Ce post est généraliste, on peut parler des doc', du tee shirt blanc en coton (et oui même ce bon vieux basique à son histoire) etc...


Linette
Heu... désolée de la remarque mais si on ne veut pas avoir l'air punk ou goth, ce qui a l'air de poser problème à certaines, on évite tout simplement de porter ce qui les identifie le plus!
J'hallucine, les docs c'est punk, point!!!

Bambi
Linette je ne pense pas que les doc' fassent forcément punk, sur les photos présentées au dessus je ne vois pas de punk mais pour la plus par des tenues fifilles bousculées par le coté masculin et bourrin de la doc'. C'est dans le même esprit que les bottes de motard sauf que pour moi la botte de motard donne un coté un peu rebelle et les doc' je saurais pas trop dire vers quoi ça tends...
Dans tous les cas c'est un excellent moyen de chambouller une tenue trop sage. Dans le même genre d'idée ona le perfecto.

Linette
@ Bambi, ce que je veux dire c'est que porter ce genre de docs et fustiger les punks et les goths y'a quand même un petit problème!
C'est pas grâce aux fifilles en robe que les docs sont devenues des icônes de mode! Alors vouloir éviter la comparaison c'est quand même un comble.

Bambi

Je ne vois pas où est le problème, elle aime les doc mais ne veut pas avoir un look de goth ou autre Question

C'est parceque quelqu'un aime le tweed qu'elle doit ressembler à une mémère anglaise c'est dans le même ordre d'idée


Linette

Et bientôt on voudra porter la crête et des épingles à nourrice dans le nez et pas avoir un look de punk!
(Ah bah non c'est déjà le cas pour la crête).

Crevette
Non, mais c'est grâce à elles qu'elles le sont restées et qu'elles se renouvellent Wink Ne pas oublier qu'avant d'être la chaussure des punk, la doc était une chaussure orthopédique... Et oui, un vêtement ou un accessoire, c'est comme beaucoup de choses, ça fonctionne par "cycles"! Je porte des docs depuis des années, parfois dans un look effectivement un peu "punk" (j'ai d'ailleurs des docs à clous Razz ) mais sans crête ni épingles à nourrices hein, mais aussi en style casual avec jean-pull ou alors avec des robes féminines... Pas très punk dans l'idée quand même, non? Wink

Linette
Evidemment je ne veux pas dire qu'il faut avoir un look 100% punk pour porter des docs, ce n'est pas ça l'idée. (moi aussi j'aime bien les looks Les Petites).

Oui, c'est clair, une pièce vit selon plusieurs cycles, mais ce qui me gène c'est qu'on puisse vouloir suivre aveuglément la tendance aujourd'hui en reniant en quelque sorte l'histoire de la chaussure ou en en faisant totalement abstraction, en balayant tout ce qu'elle a été et a représenté.
Car la Doc, ce n'est pas non plus le tweed anglais dont parlait Bambi, elle a quand même été symbole de beaucoup de choses, d'un mouvement, d'une révolution.
Moi je la vois comme un signe de reconnaissance de la culture alternative et je ne comprends pas qu'on veuille la porter en refusant de penser à tout ça et en refusant d'y être associée.

C'est comme les Converses, il y a 20ans personne n'en n'aurait porté parce que qui en mettait?... encore les punks, à la Ramones, et les grunges bien crades entre les doigts de pieds. Mais évidemment aujourd'hui tout le monde en porte, pourquoi, parce qu'à la tv et dans la magazines on a dit que c'était bien!

Mais bon, la démocratisation de la mode, c'est un débat énorme qui mériterait plus que ces quelques lignes.

Crevette
N'oublie quand même pas que la doc pour les gens qui n'ont pas connu cette période, c'est pas vraiment punk! C'était déjà revenu à la mode dans les années 1990, tendance ado rebelle avec chemise de bûcheron. Autant la crête vert fluo et l'épingle à nourrice dans le nez c'est ultra connoté punk, autant la doc pas vraiment par les générations plus jeunes.
Petit renvoi vers l'article "punk" sur Wikipédia :
Citation de Wikipédia:
Pourtant la petite histoire a surtout gardé du punk des symboles : les épingles à nourrice utilisées comme bijoux, les coupes de cheveux extrêmes et colorées comme la Crête Iroquoise (mohawk en anglais), le piercing (souvent avec des épingles à nourrice), le tatouage et la réappropriation « artistique » des vêtements de masse.
Pas vraiment de traces de la doc Wink
Dernière édition par Bambi le mar. nov. 06, 2007 23:00, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Pretty Woman
Messagère du Glam
Messages : 507
Inscription : ven. août 10, 2007 11:00
Localisation : Arcachon

Messagepar Pretty Woman » mar. nov. 06, 2007 22:49

alala j'aurais du garder ce sujet pour moi ^^
Bref j'vous laisse polémiquer dessus :o
linette
Messagère du Glam
Messages : 464
Inscription : jeu. sept. 27, 2007 14:39

Messagepar linette » mar. nov. 06, 2007 22:59

Heu... la citation Wikipédia c'est pas du tout de moi!

Merci Bambi en tout cas d'avoir ouvert un sujet et tout transvasé!

:D
Dernière édition par linette le mar. nov. 06, 2007 23:06, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Bambi
Papesse du Glam
Messages : 5266
Inscription : lun. juin 04, 2007 8:45
Localisation : Paris, 26 ans

Messagepar Bambi » mar. nov. 06, 2007 23:00

Alors polémiquons dans la sérénité^^

Pour moi, si je correspond pile poil à l'histoire, au mouvement du vêtement, je vais bien entendu mettre ce coté là en avant. Je serais fière d'arborer La tenue qui a contribué à construire le mouvement dans lequel je suis (ce qui perso n'est pas mon cas, je n'appartient à aucun mouvement)

Cependant si ça ne me correspond pas je n'aurais aucun remord à adopter le dit vêtement et à le mixer à ma sauce sans égard à son passé. S'interdir certaines catégories de pièces car je ne colle pas à leur histoire je trouve a vraiment dommage.
Dernière édition par Bambi le mar. nov. 06, 2007 23:25, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Crevette
TheBestCrevetteInTheWorld
Messages : 16628
Inscription : mar. juil. 31, 2007 4:30
Localisation : Paris
Contact :

Messagepar Crevette » mar. nov. 06, 2007 23:18

Petite minute philosophique :
Les hommes n'ont déjà pas de mémoire pour les évènements "importants" au niveau historique... Les faits se succèdent et se ressemblent parfois étrangement car on ne sait toujours pas vraiment tirer pleinement les leçons du passé.
Dans ce contexte, il me parait logique que des choses aussi subtiles que la mode et plus largement les courants culturels "s'oublient" facilement au fur et à mesure des générations. Dans le cas de la mode, est ce si grave de ne plus voir dans tel ou tel vêtement le "symbole" d'une époque? Parce qu'au final, nous manquons singulièrement de recul pour juger les périodes qui nous sont proches. Et dans le cas des fringues, c'est un constat aggravé par un roulement toujours plus rapide des tendances. Au final, qui pourrait prétendre (à part un spécialiste très pointu) connaître l'histoire de toutes les pièces qui constituent notre garde-robe? Qui pense quand il enfile son jean que ce pantalon a été inventé pour les travailleurs américains de la fin du XIXème siècle? Et surtout... est ce vraiment indispensable d'y penser? :wink:
linette
Messagère du Glam
Messages : 464
Inscription : jeu. sept. 27, 2007 14:39

Messagepar linette » mar. nov. 06, 2007 23:40

C'est clair, ça dépend des pièces.

Bon pour les Doc, et surtout ce modèle haut noir dont on parlait précedemment, clairement pour moi c'est pas possible!

Dans mon esprit de passionnée de culture et de mode alternatives ça renvoie à trop de choses, j'arrive pas à dissocier tout ça dans ma tête, impossible.
Quand je vois une Doc noire haute, je vois punk (un peu moins goth), y'a rien à faire! Et ce quelquesoit le reste de la tenue.
linette
Messagère du Glam
Messages : 464
Inscription : jeu. sept. 27, 2007 14:39

Messagepar linette » mer. nov. 07, 2007 0:47

Bon je continue dans la lancée;

Alors non évidemment moi non plus je ne m'interroge pas tous les matins en m'habillant à propos de quand, comment et par qui a été porté ce que j'enfile en me demandant si du coup je peux me permettre ou pas de le porter. Mes questionnements ne concernent pas tous les vêtements, loin de là!

En fait, comme je le disais plus haut, ce qui m'intéresse plus spécifiquement ce sont les pièces et les styles qui ont été adoptés dans les cultures alternatives (bon c'est un peu large...), passées ou plus actuelles et qu'on voit ressurgir dans les tendances d'aujourd'hui et être adoptées par des filles hyper glamour.

Parce que certaines de ces pièces ont souvent été trouvées moches, vulgaires, pas élégantes, parce que les gens qui les portaient étaient vus comme de pauvres marginaux (je peux témoigner avoir souvent été regardée dans la rue avec mépris ou du moins avec grand étonnement, il y a quelques années)... et pourtant ces vêtements que je portais à l'époque suscitent aujourd'hui l'engoûement d'un grand nombre de modeuses!

Voilà, alors je ne porte pas de jugement mais je m'interroge!

(Petite anecdote pour finir: l'autre jour mon copain, vieux punk dans l' âme, a halluciné en voyant la vitrine de chez Pimkie: "quoi, ils vendent des perfectos là-dedans?!!! Tout fout le camps!!!")
marieaunet
Prêtresse du Glam
Messages : 2920
Inscription : lun. juin 04, 2007 18:34

Messagepar marieaunet » mer. nov. 07, 2007 1:02

bof regardez cette année on nous fait bien mettre des bottes de motarde avec des robes...
tout dépend comment la chose est portée, la qualité de la chaussure etc etc, si elle est pourrie c'est sur tu vas faire punk cradingue
si tu mets tes docs, bien cirées bien clean avec ma foi pourquoi pas en couleur, selon ce que tu portes en haut...bon c'est sûr ça sera pas pour aller au bal, mais tu vas pas passer pour une punk. D'ailleurs les punk ont en voit plus des masses. J'en connaissais un fort élégant quand j'étais en première année de fac, qui allait se fringuer en angleterre, il avait toujours des fringues improbables mais toujours nickel, résultat il était résoluement punk chic, il avait une crête magnifique...malgré ça on lui jetait des cailloux dans la rue et je parle pas au figuré là, il a dû aplatir sa crête le pauvre. Ne pas oublier que la mode punk a été en grande partie crée par Malcolm McLaren et Vivienne Westwood.
Tu peux être chic avec n'importe quoi...suffi de bien choisir, sinon , c'est sûr tu ressemble vite à un clown.
j'ai porté des rangers pendant plus de 10 ans, je les ai portées avec tout! des jupes, des pantalons on m'a jamais prise pour une punk ou je ne sais quoi, enfin...je pense pas...bon aujourd'hui je me suis lassée, puis elles sont, mine de rien, un peu lourdes et mes articulations n'ont plus 20 ans, j'ai du mal à soulever mes pieds après deux heures de marche avec.
linette
Messagère du Glam
Messages : 464
Inscription : jeu. sept. 27, 2007 14:39

Messagepar linette » mer. nov. 07, 2007 1:51

marieaunet a écrit :
Tu peux être chic avec n'importe quoi...


Ben oui et c'est bien ça qui me chagrine moi.
Il y a des choses que je n'aime pas voir portées de façon chic.
Et attention, ne pas être chic, ça ne veut pas dire ne ressembler à rien, ne pas avoir d'allure et avoir l'air sale hein! On peut ne pas être chic et avoir de l'allure.

Mais je ne sais pas, moi où j'habite il y a encore pas mal de punks, de grunges et de trashos en tout genre... alors c'est peut-être pour ça que j'ai des idées un peu radicales sur la question et que j'aime beaucoup voir certaines choses portées par eux car elles leur vont très bien, mais qui font bizarres sur des fashionistas qui portent le même style de trucs mais qui veulent avoir l'air chic. (styles loose, néo-grunge en particulier). Il leur manque quand même un truc quoi...

Bon après c'est sûr que beaucoup de tendances sortent des ateliers de couture mais beaucoup sont aussi à la base inspirées de la rue (ou de la musique par exemple particulièrement dans ces cas-là).
MissCourreges
Glam'oureuse
Messages : 417
Inscription : mar. juil. 24, 2007 12:22

Messagepar MissCourreges » mer. nov. 07, 2007 8:48

Juste un truc aussi concernant les Converse. Quelqu'un disait qu'il y a vingt ans, personne n'aurait porté cela. Je ne sais pas l'âge de cette personne, mais c'est totalement faux. Il y a vingt ans, j'en portais, c'était ultra mode, surtout la Converse basse, en couleurs, bleu marine ou verte. Au collège, si je n'avais pas ça, comme tous les autres, je passais pour une has been.

Pour la botte de motarde, tout pareil, on n'a pas inventé cette année ce style de botte avec une robe style babydoll. Cela existe depuis belle lurette. Comme le perfecto, etc.

C'est fou cette propension qu'on les plus jeunes à penser qu'ils ont "inventé" un nouveau look. Je fais ma vieille conne de trentainaire, mais c'est un poil agaçant parfois. Et notre génération n'a rien inventé non plus...

Enfin, concernant les docs, c'est tout pareil. Les punks de la première heure ont aussi vieilli et parfois ont continué eux-mêmes à porter ces mêmes docs avec d'autres styles, plus chic. Rien n'a été inventé cette année, à nouveau.

Oui la doc bla bla... mais enfin, j'avoue que je glousse beaucoup plus à voir passer des armadas de gamins pseudo punks avec leur logo "anar" et autres, que des jeunettes mettant en scène leurs docs... Inventer, exister, ils ne savent plus, nos nouveaux rebelles.
Quand au passé de nos vêtements, le passé de la doc, j'avoue...

Mais que dire alors de cette mode de la veste militaire, customisée à outrance et retravaillée à nouveau à outrance par nos chers stylistes en grosse panne d'inspiration ? Ca oui. Quand il s'agit de porter le vêtement qu'a porté un vrai soldat, un vrai de vrai, là ça chamboule un peu beaucoup plus que la doc, je trouve.
Et pourtant, combien sommes-nous à avoir porté ce style ? Ici ?
A avoir chiné dans les friperies ce style de vêtements ?
linette
Messagère du Glam
Messages : 464
Inscription : jeu. sept. 27, 2007 14:39

Messagepar linette » mer. nov. 07, 2007 11:15

MissCourreges a écrit :Juste un truc aussi concernant les Converse. Quelqu'un disait qu'il y a vingt ans, personne n'aurait porté cela. Je ne sais pas l'âge de cette personne, mais c'est totalement faux.


C'est moi, j'ai 24 ans...
Alors en effet c'est peut-être un peu grossier et puis je n'ai pas connu cette période mais je me fie à ce que j'entends autour de moi et en particulier à des trentenaires qui portaient eux aussi effectivement des converses au collège mais qui ont continué depuis à la grunge, et que ça fait bien rigoler de voir les petits minets aux cheveux gominés en mettre aujourd'hui parce que ces trentenaires-là on s'est foutu de leur gueule pendant des années parce qu'ils avaient ça dans les pieds et que fin 80's/ début 90's ça avait quand même un côté cradingue, non?

C'est plutôt ça qui nous fait rire moi et mon entourage, des fringues que (moi, dans une moindre mesure étant un peu plus jeune) mais beaucoup portent depuis des années et qu'avant quand on les voyait arriver en ville on changeait de trottoir ou on les regardait de travers et qu'aujourd'hui des p'tits jeunes bien propres sur eux portent avec beaucoup de fierté en s'imaginant, comme tu le disais Miss Courrèges, avoir inventé quelque chose. (Mais pareil pour certains jeunes anar, mais moins quand même je trouve).

Bon j'ai l'impression de me répéter là. Après c'est clair que tous ces trentenaires n'ont eux non plus ni inventé la doc, le jean troué, le perf, les t-shirts rock'n'roll, ou la chemise de bûcheron, la mode y a peut-être été pour beaucoup aussi, ou alors ils se sont mis à les porter de manière plus classe par la suite, mais ils ont quand même largement participé à mettre ces objets sur le devant de la scène, en particulier via la zique, et ont participé à faire de ces objets ce qu'ils sont devenus aujourd'hui, à leur donner un certain "caractère" et c'est pour ça que moi perso, quand je porte ces trucs et ben j'y pense... Mais après ça doit dépendre de l'univers de chacun.

Et oui, la veste militaire portée aujourd'hui et les années précédentes, on peut aussi s'interroger.
C'est une question de symboles, qui, selon le vécu de chacun, sont plus ou moins forts dans l'esprit, ou carrément inexistants.
Avatar de l’utilisateur
Crevette
TheBestCrevetteInTheWorld
Messages : 16628
Inscription : mar. juil. 31, 2007 4:30
Localisation : Paris
Contact :

Messagepar Crevette » mer. nov. 07, 2007 23:20

linette a écrit :aujourd'hui des p'tits jeunes bien propres sur eux portent avec beaucoup de fierté en s'imaginant, comme tu le disais Miss Courrèges, avoir inventé quelque chose.


Hey les filles, c'est le propre de la jeunesse, à 15 ans la majorité des jeunes pense être les premiers à vivre ce qu'ils vivent, c'est normal c'est des jeunes quoi! :wink: repensez à vos jeunes années!

linette a écrit :C'est une question de symboles, qui, selon le vécu de chacun, sont plus ou moins forts dans l'esprit, ou carrément inexistants.

Les symboles c'est important, mais il y a aussi l'esprit! Quand on croit vraiment en certains choses, on ne s'intéresse pas qu'à la matérialité! L'esprit punk ne se résume pas aux perfecto, qu'ils soient vendus chez Pimkie ou dans les boutiques underground :wink:


Et juste fin 80-début 90's les Converse c'était pas crades, mais mode! Tout comme les docs au milieu des 90's!
linette
Messagère du Glam
Messages : 464
Inscription : jeu. sept. 27, 2007 14:39

Messagepar linette » jeu. nov. 08, 2007 1:15

Crevette a écrit :

Les symboles c'est important, mais il y a aussi l'esprit! Quand on croit vraiment en certains choses, on ne s'intéresse pas qu'à la matérialité! L'esprit punk ne se résume pas aux perfecto, qu'ils soient vendus chez Pimkie ou dans les boutiques underground :wink:



Evidemment tu as raison, c'est l'esprit qui prime avant toute chose, les valeurs, les idéaux, les consciences politiques qui y sont liées.
Bon étant donné qu'on est sur un forum de mode, ça paraît logique qu'on ait abordé la question sous cet angle-là et c'est peut-être juste pas la bonne adresse pour parler du reste...
Avatar de l’utilisateur
Bambi
Papesse du Glam
Messages : 5266
Inscription : lun. juin 04, 2007 8:45
Localisation : Paris, 26 ans

Messagepar Bambi » dim. janv. 20, 2008 0:34

Nina
MessagePosté le: Ven Jan 18, 2008 8:40 pm Sujet du message: Le rock est là pour changer votre vie
Vous connaissez tous la campagne de pub de Oui FM (radio que je n'écoute jamais d'ailleurs, je ne fais pas de la pub pour eux Very Happy ) dont la cèlèbre photo des Ramones avec l'intitulé "après leur mort, ils ont connu pire qu'aller en enfer: devenir un tee-shirt Zadig et Voltaire".
Sans vouloir faire trop de polémique, ne pensez-vous pas que la récupération de la culture rock par les marques de fringues ne nuit pas à l'image même du rock? (perso, je hurle dès que je vois une fille avec un pull Z&V avec marqué "Elvis", et je hurle dès que je vois un minet genre Boris Bergmann auteur de "Viens là ma belle que je te tue" nous faire son dandy amateur de rock, en écoutant les Shades, et les Plasticines-quelle horreur ces groupes d'ailleurs-)
ça enlève tout son côté subversif au rock non?

.
linette
MessagePosté le: Ven Jan 18, 2008 9:20 pm Sujet du message:
Ah nina, tu viens d'écrire dans ces quelques lignes ce que je pense depuis quelques temps déjà, en gros depuis l'hiver dernier, quand les révélations musicales pseudo-rock'n'roll que l'on connaît ont explosé, quand tout le monde a commencé à se saper rock'n'roll, enfin devrai-je dire style rock'n'roll, et cette année loose et grungy...
En effet y en a quelques-uns qui doivent se retourner dans leur tombe! C'est sans doute la dernière chose que beaucoup auraient voulu... Je ne suis pas non plus pour cette récupération de styles sur lesquels tout le monde aurait craché et ne se serait jamais intéressé si ça n'avait pas été sorti du système underground par les grandes marques de fringues ou par les magazines.
Ca peut paraître totalement sectaire de dire ça mais je pense que certaines choses doivent rester à leur place. Je trouve qu'il faut vivre selon certains idéaux pour pouvoir en adopter les codes... alors évidemment je ne dis pas que tout le monde se fout de ça mais doit quand même y en avoir une pallanquée qui n'en a que faire! Les amateurs quoi comme tu les appelles nina. Et oui, beaucoup de passionnés trouvent que le rock a été pas mal sali ces derniers temps par le consumérisme system (ça veut rien dire ça non??! pas grave ça se comprend!), bah moi je suis d'accord avec ça, mais là je vais m'arrêter parce que sinon je vais commencer à m'emporter et on va essayer de pas lancer de polémique! Razz

Et alors l'histoire du tee-shirt Ramones Z&V j'étais pas au courant mais je me demande combien de personnes qui vont porter ce tee-shirt auront déjà écouté ne serait-ce qu'un morceau des Ramones??!! Enfin bon après tout j'en sais rien, peut-être bien plus que je ne le pense... Razz

.
Nina
MessagePosté le: Ven Jan 18, 2008 9:33 pm Sujet du message:
@linette: dans mes bras Very Happy .
Par ex, le glam'rock c'est une aberration: le rock ne veut pas être glamour!
(pardon pour les amatrices de Z&V hein Laughing ) (A mon avis, si on veut être "rock", le plus simple c'est encore un vieux jean qui a fait la guerre, et un vieux marcel tout pourri. Après faut assumer, mais on est rock ou on ne l'est pas hein Very Happy )
Et surtout on est musicien, ou on aime ça!

.
kiki
MessagePosté le: Ven Jan 18, 2008 10:12 pm Sujet du message:
Nina a écrit:
(A mon avis, si on veut être "rock", le plus simple c'est encore un vieux jean qui a fait la guerre, et un vieux marcel tout pourri.

oh je suis bien d'accord, ok, tout le monde a droit au rock, mais les minets à mèche et minettes à frange, rockers de circonstance parce que la panoplie est hype, ça va bien cinq minutes... (peut être qu'ils devraient se tourner vers la tektonik, ces rebelles en mousse... )
Le rock, c'est la musique, le reste c'est quand même accessoire...
(excusez ces propos intolérants, je suis une vieille chose, je vais prendre mes gouttes maintenant...)

.
la gourmande
MessagePosté le: Ven Jan 18, 2008 10:13 pm Sujet du message:
quelle est la différence entre être rock, et se dire rock (comme boboris)? Pourquoi en vouloir (à prendre au millième degré please) à une fille qui porte un t-shirt elvis? Moi pas comprendre.....

.
Nina
MessagePosté le: Ven Jan 18, 2008 10:35 pm Sujet du message:
@ la gourmande: entendons-nous bien: en soi je m'en fiche. J'aime certains groupes de rock (the Ramones, Elvis Costello, Blur, etc...) et lire le NME, c'est tout. Le problème, c'est que le rock est d'abord une culture de la subversion et de l'underground, par conséquent, je ne comprends pas pourquoi tout le monde veut s'en réclamer. Je suis contre le principe de se révolter par procuration: en mettant ce tee-shirt elvis, la fille au-delà de son goût pour le truc, elle veut se donner une rébellion qu'elle ne veut pas ou ne peut pas assumer par elle-même. Et c'est ça qui me dérange. Si elle veut faire la révolution, y a largement matière dans le monde actuel. Et une subversion, ça s'assume complètement ou pas du tout. On paie toujours le fait de ne pas être tout à fait dans les clous. Cette nana des quartiers ouest veut avoir le côté attractif de la subversion sans en payer le prix.
Hum, pavé du soir...
PS: BIEN SUR, je veux que ce soit clair, je ne JUGE personne. Et c'est pas Z&V qui va m'empêcher d'écouter le rock que j'aime. On restera entre happy few qui lisent le NME et c'est tout.

.
la gourmande
MessagePosté le: Ven Jan 18, 2008 10:42 pm Sujet du message:
ah bon pour moi quand on met un truc elvis, c'est juste parce qu'on aime le truc (hum hum me sent pas visée Rolling Eyes , c'est l'héritage paternel! Laughing), voyait pas de côté subversif Rolling Eyes, j'ai un petit porte carte elvis, et euh disons que je voyais pas du tout là un signe de rebellion (assumé ou pas), mais bon moi j'aime beaucoup le chanteur et la musque qui va avec, donc je comprend pas, pour moi une fille qui porte un t-shirt the who, elle kiffe les who (mais j'en suis pas totalement sûre)...
mon humble petit avis d'écervelée...

.
MissCourreges
MessagePosté le: Ven Jan 18, 2008 10:49 pm Sujet du message:
Non La Gourmande, ça, c'était avant... maintenant, y a des marques qui font des bodys pour les bébés avec du AC/CD. Et je doute que ces bébés adorent AC/DC. Les t shirts rocks s'arrachent à prix d'or (je parle de ceux d'époque), car c'est fashion etc.

Et moi je dis "why not". Et pourquoi pas... le rock et le mode, cela a toujours été intimement lié, on ne peut le nier, si ce n'est à sa toute base, début des années 50. Mais il n'empêche, personne ne s'y trompe. La miss qui porte un Ramones de Zadig et Voltaire va réussir à se faire mousser auprès de la "tribu" Zadig et Voltaire, et pas du tout auprès de la "tribu" rock... alors que celle qui l'aura déniché dans un vintage shop au fin fond de Camden, ça, c'est rock. C'est con, mais c'est vrai Laughing

.
Nina
MessagePosté le: Ven Jan 18, 2008 10:54 pm Sujet du message:
Je m'exprime mal c'est horrible, mais le débat est intéressant Very Happy .
Je parlais plus d'ados pseudo-rebelles que des ados en général. Plus un ensemble attitude+ fringues+ côté poseur (parfait exemple: Boris Bergmann).
Mais évidemment que t'as le droit de porter un tee-shirt Elvis, ou un porte-cartes Elvis, je suis pas un censeur. Du moment que tu sais qui est Elvis Wink .
Il y a en fait le rock en tant que "classique" de la musique au XXe siècle et le rock en tant que culture. Et c'est de cette culture-là que je voulais parler. Et du problème à dissocier les deux. Parce que le rock (pour moi) est d'abord une culture de la subversion (mais je parle plus de groupes "alternatifs" du rock comme les Ramones par ex que d'Elvis Presley, qui est aussi classique à sa façon que Dean Martin). Pour moi, tout a une signification. L'écriture gothique que Z&V utilise sur ses tee-shirts a une signification et une histoire.
Le keffieh aussi, pour prendre un ex, signifie quelque chose. Au-delà de l'effet mode, un keffieh n'est pas neutre. Il signifie aussi l'adhésion à une cause.
Les effets de mode nous font perdre de vue la signification réelle des choses. Rien n'est vraiment neutre.
Philosophie du soir Rolling Eyes

.
kiki
MessagePosté le: Ven Jan 18, 2008 11:33 pm Sujet du message:
en fait ce qui dérange Nina, si j'ai bien compris, c'est de voir que certains arborent des vêtements ou accessoires chargés de symboles sans savoir de quoi il s'agit, sans les replacer dans leur contexte, ou sans s'être renseignés sur leur signification, sous prétexte que c'est trendy... (enfin pour ma part c'est ce que je trouve absurde)

.
L'actrice Blonde
MessagePosté le: Ven Jan 18, 2008 11:36 pm Sujet du message:
Moi ça me fait penser aux images du Che Guevara un peu partout... une nana avait même poussé le vice jusqu'à porter une ceinture à son effigie, alors que je suis sûre et certaine qu'elle n'en connaissait pas plus que ça de lui. Pareil dans les manifs étudiantes, plein de jeunes fabriquent des pancartes avec le Che et ses slogans... là je ne comprends vraiment mais alors vraiment pas. Où est le rapport avec la révolution cubaine et les manifs contre le CPE par exemple? Faudra m'expliquer...
En revanche, Nina, tu n'aimes pas le glam rock??? Shocked Et David Bowie??? Et Kiss? Et Iggy Pop? Non non vraiment, le glam rock était tout aussi subversif et underground... Tu me fais mal au coeur, en tant que grande fan de Bowie que je suis... Laughing
En revanche, oui y'a de la récupération, c'est malheureux de savoir que ce qui au départ est un état d'esprit et de véritables convictions devient juste un style, un truc fashion. Personnellement, j'aime le style rock, un peu trash (mais glamour) car ça colle à ma personnalité je pense (bien que je ne sois pas ultra underground et très branchée concerts, j'ai mon côté plus rock je crois, qui se manifeste autrement mais qui est là). D'un autre côté, je me rappelle un ami avoir dit à mon mec qui aime profondément l'état d'esprit punk "mais t'as pas de crète? Tu t'habilles pas comme eux"? Et depuis quand le punk ne serait forcément qu'un style vestimentaire? Pourquoi ne pourrait-on pas être punk et aimer s'habiller en costume par exemple? Pourquoi être aussi sectaire... Tout est dans l'état d'esprit à mon avis.

.
Ernestine
MessagePosté le: Sam Jan 19, 2008 12:04 am Sujet du message:
kiki a écrit:
en fait ce qui dérange Nina, si j'ai bien compris, c'est de voir que certains arborent des vêtements ou accessoires chargés de symboles sans savoir de quoi il s'agit, sans les replacer dans leur contexte, ou sans s'être renseignés sur leur signification, sous prétexte que c'est trendy... (enfin pour ma part c'est ce que je trouve absurde)


Je plussoie complèment.
Comme je plussoie l'histoire du Che: ce sont simplement des symboles que l'ont détourne de leur signification, peut importe que ce soit le rock ou autre.
Je me souviens d'un T shirt ds clashs en vente chez H&M, et m'être demandé ou était la punk attitude là dedans??

et sinon oui, le glam' rock est un mouvement rock important, pour une amatrice de musique je t'en prie va donc écouter Bowie...

.
linette
MessagePosté le: Sam Jan 19, 2008 12:14 am Sujet du message:
kiki a écrit:
en fait ce qui dérange Nina, si j'ai bien compris, c'est de voir que certains arborent des vêtements ou accessoires chargés de symboles sans savoir de quoi il s'agit, sans les replacer dans leur contexte, ou sans s'être renseignés sur leur signification, sous prétexte que c'est trendy... (enfin pour ma part c'est ce que je trouve absurde)


Idem, je pense que c'est exactement ça.
D'ailleurs on avait déjà évoqué la question dans un sujet précédent.
Mais c'est évident que les gens qui se sentent profondément appartenir à un mouvement en particulier, ou qui se sont déjà sentis appartenir à un mouvement, quel qu'il soit, doivent être plus sensibles à cette question de signes et de symboles.

Ce qui est drôle c'est que quand tu portais il y a quelques années de ça tes jeans troués et tes tee-shirts de rock pourraves tu te faisais laminer du regard dans la rue (ce qui t'arrangeait bien) et aujourd'hui qui est-ce qui porte ces mêmes fringues version arrangée par la mode et les grandes marques? Ben... ces mêmes personnes qui t'auraient craché dessus à l' époque.
Voilà aussi pourquoi on se pose des questions!

.
Nina
MessagePosté le: Sam Jan 19, 2008 12:20 am Sujet du message:
J'ai horreur de Bowie, sans vouloir vous faire offense Embarassed. Mais je remettais pas en cause l'existence du glam'rock. Je dis: le rock ne veut pas être comment dire? séducteur dans le sens consensuel comme l'est le mot glamour dans l'acception courante. C'est outrancier, etc..., mais pas glamour au sens "Amérique heureuse des années 50" si vous voyez ce que je veux dire. C'est dans ce sens là que je disais que le rock ne doit pas être glamour. Bowie choquait, etc, mais c'était pas la recherche immédiate de la séduction genre Greta Garbo's coming, mais au contraire un détournement de ces codes pour atteindre à la subversion.
PS: je ne suis pas non plus une encyclopédie vivante de la musique rock, loin de là. Donc, les fans de Bowie, paix à votre âme Laughing , même si moi je déteste. Je préfère les Ramones (ok, on a compris là, je crois Laughing ), et j'ai donc une certaine tendance à mettre en avant la vision plus comment dire? "garage" d'une partie de la mouvance rock.
@kiki: ouiii, tu m'as comprise! c'est exactement ce que je voulais dire.

.
Ernestine
MessagePosté le: Sam Jan 19, 2008 1:30 am Sujet du message:
C'est marrant que tu sois aussi tranchée dans tes opinions, parce que je vois la musique comme tout et que fatalement Bowie et consorts ont eu eu, d'une manière ou d'une autre, une influence su rle punk, mais bon...

.
Nina
MessagePosté le: Sam Jan 19, 2008 7:29 am Sujet du message:
@Ernetine: Je n'ai pas d'opinions en musique rock, plutôt un simple goût personnel. Je ne nie pas l'importance de Bowie, Dieu m'en garde Laughing , mais à moi, ça ne me dit rien. Après, c'est une histoire de goûts Very Happy .

.
la gourmande
MessagePosté le: Sam Jan 19, 2008 9:27 am Sujet du message:
oh oui que je sais qui est Elvis! *zyeux qui brillent!!!*, Bon pour en revenir au sujet, la pose+les fringues sans rien savoir, hum mouais, aime pas trop Confused (ça me fait penser qu'à chaque fois que j'enfile un pantalon et blablabla). Moi dans ma grande naïveté, j'espère qu'ils savent ce que tout ça veux dire, (et même si ils le savent ça ne va pas les faire écrire un chef d'oeuvre -haha faut me suivre!) Wink

.
melody
MessagePosté le: Sam Jan 19, 2008 10:42 am Sujet du message:
De toutes manières, la pub et le marketing reprennent tout : les slogans politiques, les icônes révolutionnaires, tes chansons préférées. Ils reprennent tout et le passent à la moulinette de leur esprit pourri selon lequel plus rien n'a de valeur, plus rien n'est sacré, tout sert à faire du fric.
Pour ma part, je passe outre. J'ai tellement été dégoûtée d'entendre des morceaux de musique que j'adorais dans des films et des pubs tout nuls, que ça ne me fait plus rien. Je n'attends rien et je n'ai jamais rien attendu des publicitaires, qui pour moi ne sont rien d'autre que des marchands de lessive qui se veulent se faire passer pour des artistes.
PS : Ca ne m'étonnerait pas que des gens qui n'ont jamais écouté un seul morceau des Ramones portent un t-shirt Zadig&Voltaire parce que ça fait branché (pauvre Voltaire qui doit se retourner dans sa tombe, d'ailleurs !)

.
linette
MessagePosté le: Sam Jan 19, 2008 11:43 am Sujet du message:
melody a écrit:
J'ai tellement été dégoûtée d'entendre des morceaux de musique que j'adorais dans des films et des pubs tout nuls, que ça ne me fait plus rien.


Idem pour moi mais ça me fait toujours quelquechose.
Le pire c'est dans les émissions de télé à ragots où à déballage de vie dans lesquelles on entend de plus en plus de trucs vraiment bons (je retiens en particulier la BO de requiem for a dream utilisée à tort et à travers et à toutes les sauces possibles dans les séquences émotion larmoyantes de ce genre d'émissions).
Malheureusement il me semble qu'à la télé ils ont le droit de diffuser n'importe quel morceau dans n'importe quelle émission pour un maximum de 30 secondes sans rien demander à personne, ni au label du groupe, ni aux compositeurs.
Alors toi tu fais de la zique dans un milieu indé et tu bosses avec un label indé, tu détestes par-dessus tout la télé poubelle mais malgré tout un soir ta télé est branchée sur TF1 et Delarue (ça peut arriver!) et là t'entends un de tes morceaux en fond sonore de reportage... alors que personne t'a jamais rien demandé et là tu hallucines. J'en connais à qui ça a fait tout bizarre.

.
Nina
MessagePosté le: Sam Jan 19, 2008 1:05 pm Sujet du message:
@melody: bien sûr que tu as raison. Mais ça me met dans une rage noire. Je suis furieuse parce qu'on vend de l'ersatz de subversion, de la révolte en paquets de fringues. Je suis furieuse aussi qu'on vende un CD de Bach à 20 euros et un pull Z&V à 300.
Je parlais en effet de la culture rock parce que c'est le plus flagrant. Mais j'ai été choquée de voir qu'on utilisait le Stabat Mater de Pergolèse pour vendre du café. Furieuse parce que ce compositeur de génie est mort à 26 ans, tuberculeux, et que son Stabat Mater, c'était son testament spirituel.
Tout ça me met en rogne Evil or Very Mad

.
grecfrites
MessagePosté le: Sam Jan 19, 2008 2:47 pm Sujet du message:
Jean-Pierre BACRI a écrit:
Moi j'aime pas le rock !

.
kiki
MessagePosté le: Sam Jan 19, 2008 3:26 pm Sujet du message:
grecfrites a écrit:
Jean-Pierre BACRI a écrit:
Moi j'aime pas le rock !

oh la la, mais t'es le nouveau Jean Yanne toi ! Laughing Laughing

Qu'ajouter de plus ? C'est assez insupportable de voir qu'il n'y a pas de limites à la récupération.
Quand je vous disais que je suis une vieille chose: je me rappelle l'agacement que je ressentais quand j'avais 15 ans (il y a 15 ansEmbarassed ) lorsqu'on commençait à entendre partout la musique d'un groupe rock jusque là assez confidentiel... très puéril comme réaction, mais j'avais l'impression d'être spoliée de quelque chose... (aujourd'hui tout se diffuse tellement plus vite)
Quand à Bowie, il ne me viendrait pas à l'idée de remettre en cause son talent, mais ce n'est pas mon rayon, c'est tout.

.
Dero
MessagePosté le: Sam Jan 19, 2008 7:35 pm Sujet du message:
kiki a écrit:
en fait ce qui dérange Nina, si j'ai bien compris, c'est de voir que certains arborent des vêtements ou accessoires chargés de symboles sans savoir de quoi il s'agit, sans les replacer dans leur contexte, ou sans s'être renseignés sur leur signification, sous prétexte que c'est trendy... (enfin pour ma part c'est ce que je trouve absurde)




Mais est-ce qu'on ne s'en fout pas un peu?? Je trouve que le débat a un côté puriste intransigeant qui me dérange.
Si j'aime ce foutu t-shirt Z&V à l'effigie des Ramones parce qu'il me plaît VISUELLEMENT, que c'est le graphisme qui compte à mes yeux, est-ce que je dois m'empêcher de l'acheter sous prétexte que je n'ai jamais écouté ce groupe de ma vie??
Si j'ai envie d'offrir un t-shirt AC/DC à un nourrisson, parce que c'est justement le détournement des codes et le décalage que je trouve intéressant, dois-je m'en empêcher, sous prétexte qu'il n'est pas fan d'AC/DC? Dans ce cas, je ne peux pas non plus lui offrir de t-shirt Lucky Luke ou de peluche en forme de Milou, parce ce que forcément, il n'aura pas lu ces BDs, donc il n'a pas le droit d'arborer ce genre de chose...

Cet été je suis partie en randonnée avec sur la tête une casquette aux couleurs army et le sigle de l'anarchie brodée ( Laughing ) J'ai acheté cette casquette car j'en aimais la forme, que c'était une des rares à ma taille, et que de toute façon, mon seul but était de me protéger du soleil... Vu que je ne suis ni pro-militaire, ni anarchiste, aurais-je dû choisir une autre casquette? Si j'avais croisé un anarchiste convaincu, aurait-il eu raison de me sauter à la gorge en criant à la honte? Laughing

Oui, le rock a des codes, et oui, certains sont détournés. Mais il faut voir ça de manière positive. Jouer avec les codes, les détourner permet d'abord un enrichissement, et jouer sur la dérision permet aussi de ne pas trop se prendre au sérieux. Si la culture rock veut rester tournée vers elle-même, elle risque de s'essouffler... Là elle est active, renouvelée, et c'est manifester aussi de l'ouverture d'esprit que d'accepter que ce qu'on aime touche autant de monde. De plus chacun est libre d'appréhender les choses à sa façon. Qu'importe si mon geste de porter un t-shirt AC/DC ou Chantal Goya n'est pas motivé à 100% ? Tant que je ne viens pas proclamer "le rock, c'est comme je le conçois et pas autrement", bin c'est pas très grave...

.
Crevette
MessagePosté le: Sam Jan 19, 2008 7:43 pm Sujet du message:
Waouh, je n'avais pas vu ce post Laughing
Moi j'adore le rock, mais je n'en ai pas une vraie culture : je retiens pas toujours le nom des artistes, je ne parle pas pendant des heures de la qualité des accords (j'y connais rien musique Laughing ) et même pire, les Plasticines me débecquent pas et des fois je mets un blouson de cuir avec mes docs alors que je suis même pas punk! Shocked
Franchement les filles, si vous estimez avoir une vraie culture rock et vous en foutre de cet effet de mode, bein foutez vous pour de vraie Wink

Dero a écrit:
Oui, le rock a des codes, et oui, certains sont détournés. Mais il faut voir ça de manière positive. Jouer avec les codes, les détourner permet d'abord un enrichissement, et jouer sur la dérision permet aussi de ne pas trop se prendre au sérieux. Si la culture rock veut rester tournée vers elle-même, elle risque de s'essouffler... Là elle est active, renouvelée, et c'est manifester aussi de l'ouverture d'esprit que d'accepter que ce qu'on aime touche autant de monde. De plus chacun est libre d'appréhender les choses à sa façon. Qu'importe si mon geste de porter un t-shirt AC/DC ou Chantal Goya n'est pas motivé à 100% ? Tant que je ne viens pas proclamer "le rock, c'est comme je le conçois et pas autrement", bin c'est pas très grave...


J'adooooooooooooooore ta manière de voir, c'est tout à fait ça que je voulais dire! Wink

Au fait, je pense que ce post a + sa place dans "tendance" que dans "culture"

.
kiki
MessagePosté le: Sam Jan 19, 2008 8:10 pm Sujet du message:
je laisse le soin à une modératrice de déplacer ce sujet à l'endroit approprié si nécessaire.
mais où est la limite entre popularisation d'une culture (ou disons d'un courant musical et de ses divers éléments, pour ceux qui ne considèrent pas qu'il s'agit d'une culture) et sa vulgarisation voire son pillage ?
Il est bien entendu que le rock s'est nourri et se nourrit d'influences diverses, ça ne fait pas débat, mais avant d'arborer un code, de se l'approprier ou de le détourner, il est toujours bon de savoir de quoi on parle, quel que soit le domaine, et on dirait simplement que ce n'est pas le cas de tout le monde.
Je ne suis pas particulièrement puriste... personnellement je n'ai pas de souci avec le 2nd degré ou le détournement, c'est juste que ça peut agacer quand ça n'a pas l'air fait en connaissance de cause, enfin pas de quoi se rendre malade non plus hein.

.
Crevette
MessagePosté le: Sam Jan 19, 2008 8:26 pm Sujet du message:
Pourquoi est-il toujours bon de savoir de quoi on parle? Quand c'est pour avoir des arguments dans une discussion ou un travail important, oui, tout à fait, la connaissance et de solides acquis sont à mon sens indispensables pour développer une théorie valable.
Mais dans le cas de la mode??? Shocked Shocked C'est vraiment indispensables de savoir comment qui a porté quoi, dans quel sens, comment, par qui, pourquoi, de quand à quand... Ce n'est pas inintéressant hein, mais est ce si obligatoire?

.
la gourmande
MessagePosté le: Sam Jan 19, 2008 8:32 pm Sujet du message:
ce genre de débat à lieu un peu partout, que ce soit dans le rock que dans n'importe quelle musique, mais bon je trouve ça un peu puriste quand même (le débat)... Embarassed (pas taper pease!!!!!*zyeux de chien battu*)
Bon par contre je comprend aussi la "colère" face au petit groupe undergroud "utilisé", la vulgarisation de la culture n'est pas malheureuse, mais enlève peu àpeu l'histoire.
C'est pour moi un débat sans fin car les deux arguments se valent (pour moi)

.
Dero
MessagePosté le: Sam Jan 19, 2008 8:41 pm Sujet du message:
+1 Crevette!!

Je ne vois pas l'intérêt de tout savoir d'un groupe avant de porter un t-shirt à leur effigie. La mode, la musique, ça doit rester un plaisir quand même... J'ai une cousine de 12 ans qui a un t-shirt des Rolling Stones, avec le motif de la bouche qui tire la langue, dois-je lui faire faire une interro sur les Rolling Stones? Si elle aime le visuel, je vais pas lui retirer le t-shirt. Depuis quand les seuls initiés ont le droit de faire ci ou ça? A partir de quel point est-on suffisamment initié? Et surtout, aux yeux de qui?


(on papote, on papote, et on se met en retard... Bonne soirée à tout le monde!!)

.
kiki
MessagePosté le: Sam Jan 19, 2008 8:52 pm Sujet du message:
Crevette a écrit:
Pourquoi est-il toujours bon de savoir de quoi on parle? Quand c'est pour avoir des arguments dans une discussion ou un travail important, oui, tout à fait, la connaissance et de solides acquis sont à mon sens indispensables pour développer une théorie valable.
Mais dans le cas de la mode??? Shocked Shocked C'est vraiment indispensables de savoir comment qui a porté quoi, dans quel sens, comment, par qui, pourquoi, de quand à quand... Ce n'est pas inintéressant hein, mais est ce si obligatoire?


eh bien je suis de nature curieuse, j'aime bien apprendre toutes les fois que j'en ai l'occasion, même si c'est anecdotique, pour le plaisir (pour me coucher moins bête le soir Wink ) justement, et ce dans tous les domaines. Il ne s'agit pas de réserver quoi que ce soit aux seuls initiés, je ne pense pas avoir dit ça...

.
linette
MessagePosté le: Sam Jan 19, 2008 9:04 pm Sujet du message:
Razz Razz
Hé! Moi je dis oui, interro à tous ceux qui porteront les Z&V Ramones, à ceux qui ont un teesh ou un sac langue Rolling Stones et à ceux qui arborent le A des anars!!!
Et gaffe à ceux qui auront pas la moyenne! Smile Smile Smile

.
kiki
MessagePosté le: Sam Jan 19, 2008 9:15 pm Sujet du message:
linette a écrit:
Razz Razz
Hé! Moi je dis oui, interro à tous ceux qui porteront les Z&V Ramones, à ceux qui ont un teesh ou un sac langue Rolling Stones et à ceux qui arborent le A des anars!!!
Et gaffe à ceux qui auront pas la moyenne! Smile Smile Smile

interro surprise ! Laughing Laughing Laughing

.
linette
MessagePosté le: Sam Jan 19, 2008 9:19 pm Sujet du message:
Ouais! Contrôle inopiné comme disait mon prof de maths au collège! Razz

.
malou
MessagePosté le: Sam Jan 19, 2008 11:57 pm Sujet du message:
Je comprends tout à fait ce que dit Nina, je suis sûre que les Ramones aux personnes qui portent ce tshirt, ne savent pas vraiment qui ils sont, ce qu'ils ont fait ? C'est marrant mais des groupes de rock des années 60-70 ont été repris à des fins marketing à n'en plus finir & c'est vrai qu'à la base ces groupes montraient une société et une jeunesse en rebellion, contre la société établit.
C'est vrai que le Che a été utilisé à toutes les sauces, le pauvre ... alors que lui ne voulait faire qu'une révolution ...
J'ai l'impression (mais c'est juste une impression) que certains groupes de rock comme prenons les Beatles, hyper connus, quand il y a qq années je disais que j'aimais ça ... on se foutait de moi et puis maintenant que c'est encore plus in, c'est marrant je peux le dire haut et fort sans que ça choque ...
On peut prendre des exemples comme cela à l'infini & il ne faut pas oublier qu'avant de devenir des concepts qu'on inscrit sur des tshirt, ceintures ... ils ont été des chanteurs, musiciens ... qui ont chanté ceux qu'ils revendiquaient ...
Avatar de l’utilisateur
Crevette
TheBestCrevetteInTheWorld
Messages : 16628
Inscription : mar. juil. 31, 2007 4:30
Localisation : Paris
Contact :

Messagepar Crevette » dim. janv. 20, 2008 0:40

@ kiki : c'est super d'être curieuse de tout et de vouloir en savoir plus sur pas mal de choses, y compris la mode. Je ne peux pas te blamer pour ça, au contraire, c'est super d'avoir de l'ouverture d'esprit. Mais tout le monde ne raisonne pas comme ça
eveange66
Messagère du Glam
Messages : 555
Inscription : mer. oct. 03, 2007 21:22
Localisation : IDF

Messagepar eveange66 » dim. janv. 20, 2008 12:41

Ouh là que de conversations existentielles....!
Ce que j'en retire en tous les cas c'est une conscience des choses, le fait que, visiblement, un certain nombre d'entre vous etes bien consciente de l'évolution des modes, des mentalités mais auss de "l'exploitation" de grands mouvements en les detournant pour en faire .... du marketing.
Normal ceci dit !
Par contre, je sius surprise de ne rien lire sur un grand sujet qui moi m'ai fait bondir quand j'ai vu cette tendance s'affirmer dés l'autome : je parle du Keffieh......
Que Monsieur N Gesqu.... en fasse un atout d'une collection de Balenciaga, s'il veut, mais quel dommage.
Mais vraiment j'ai hurlé de rire, limite trouvé ça bien triste pour les filles qui se sont précipités pour en acheter un, quand j'ai vu la deferlante de pseudo keffieh trouvable dans tous les magasins.
Tout y est passé, les motifs les plus improbables, les prix parfois hors de propos.
Mais bon sang un keffieh c'est un foulard qui, pour le coup, a vraiment une histoire, et très politique celle là.
Savez vous comment étais un keffieh (je n'ose écrire le vrai...) dans les années 70 début 80 ?
Portés par des gens qui, avant d'être contestataires, n'avaient que cette étoffe sous la main.
Le keffieh vient de la culture arabe certes mais surtout bédouine, pour se protéger des intempéries, pour se cacher, les yeux.
Les couleurs traditionnelles étant le .. rouge et le noir, mais limite.
Le keffieh étant à l'origine, avec ces "glands" une étoffe pardois utilisée aussi lors de fêtes traditionnelles.
Ces étoffes que l'on retrouvent aussi sur la "coiffe" des hommes d'Arabie Saoudite.
Yasser Arafat avait drapé le sien de façon à ce que soit déssiné la forme de la Palestine telle qu'il souhaitait la voir.
Le keffieh est devenu un outil de propagande.
Dans les années 70-80, on en trouvait dans les magasins à pas cher, tout coton, selon la traditin (oui enfin bon déjà plus trop) et ceux qui les portaient revendiquait le soutien à la cause palestinienne ou bien se voulaient au moins rebelle ou motard (dans ces années là, pas de tour de cou en polaire pour se protéger, et le keffieh était bien épa!s et très agréable).
Bref pour moi le keffieh, je ne comprends absolument pas ce port par des centaines (des milliers ?!!) de minettes qui s'extasient sur un foulard qui n'a parfois plus rien à voir avec l'original.
C'est tout et n'importe quoi.
Pour moi c'est l'exemple typique du détournement par la mode d'un vêtement à sens fort, porté par n'inmporte qui, pour une exploitation marketing à fond.
C'est devenu le must have de minettes recherchant deseperement le foulard à porter comme tout le monde, bref ce que je considère comme du suivisme pas des fashin victims, des vrais celles là.
car enfin le keffieh existe depuis des décennies, pourquoi ces minettes (attention j'utilise ce terme expres, pour bien exprimer mon opinion), ne l'ont elles pas achetés avant, on le trouvait dans des magasins pour bien moins cher, en coton tout bête..;
Ca c'est vraipment pour moi le côte de la Mode que je n'aime pas du tout.
Si vous connaisez Nancy Cunnard qui a vécu dans les années20 à 40 (après asussi mais on a un peu perdu sa trace pendant quelques années avant sa mort en 1955 je crois), vous pourrez constater combien cette femme fut en avance sur son temps, une vraie icône de mode celle là, sans le vouloir et sans en prendre conscience, il s'agissait juste de sa vie et de on mode de pensée.
Comme d'autres femmes de son temps, elles aussi très en avance et fréquentant les milieu artistiques.
Pourtant, il ne me viendrait pas à l'idée de suivre son style, juste l'admirer.
voilà, j'espère que vous avez eu le courage de supporter mom pensum sur le keffieh et mes opinions tranchées parfois : ce n'est pas toujours l'apanage des jeunes, j'espère conserver mes capacités d'indignation et de réaction encore lontemps.
Avatar de l’utilisateur
malou
Prêtresse du Glam
Messages : 2127
Inscription : jeu. sept. 06, 2007 21:43
Localisation : Région parisienne *22 ans*
Contact :

Messagepar malou » dim. janv. 20, 2008 13:21

@eveange66 : je crois que tout a été dit ... c'est une discussion sans fin, plein de choses ont été instrumentalisés pour en faire des fringues hypes alors qu'il y a qq années on crachait dessus ...
Les hasards de notre vie nous ressemblent. Elsa Triolet
http://confessionsdemalou.blogspot.com/
Avatar de l’utilisateur
valentina
Déesse du Glam
Messages : 8856
Inscription : mar. août 14, 2007 6:24

Messagepar valentina » dim. janv. 20, 2008 13:42

oui tout a été dit dans un sens comme dans l'autre, simplement chacun a son histoire, sa culture et ses gouts. Donc un objet ou vetement qui aura un sens fort pour quelqu'un, n'en aura pas pour un autre et sera alors juste considéré comme objet en tant que tel. Après, c'est la sensibilité de chacun et ce qui s'appelle ( cf un autre sujet) avoir du style. Il ne s'agit pas d'être "chic" ou pas "chic" comme cela a été dit à propos des docs par exemple mais de porter des vêtements qui nous correspondent et qui associés créent notre propre style. J'ai porté des docs à 16 ans, j'en ai 42 et j'ai reflashé cette année sur les docs argent et metal en génral, ça correspond complètement à mon loook et je m'en fous d'en avoir porter à 16 et je n'ai jamais été punk donc pour moi DOC n'a jamais été synomnyme de PUNK ( même si je connais le moivement, je suis allée à Londres plusieurs fois dans les années 80)
Idem pour le perfecto, j'en ai preque tjs eu un car j'adore le mélange des styles avopir un pantalon très classes ou une robettes avec un perfecto et des docs j'aime. Après je ne prétend rien inventer ni rien piquer à persone.
J'ai tjs pensé par exemple à propos du voile ( cela va vous paraître gros) mais que si les créateurs rendaient cette accesoires mode, cela dédramatiserait le débat, en même temps tout est là aussi, ce n'est pas le voile en tant qu'accessoire de mode qui dérange, c'est le voile en tant que signe religieux et je pense qu'on ferait la différence.
Tout ça pour dire laissons les ados croirent qu'ils inventent, laissons les gens être bobos, rocks ou ce qu'ils veulent s'ils y trouvent du plaisir... en tout cas un accessoire, quel qu'il soit ne PEUT PAS n'appartenir qu'à un type de gens.
Exemple encore avec les docs, si j'aime les docs je ne vois ps pourquoi je devrai me les interdire parce qu'ils seraient EXCLUSIVEMENT réservés au punk. ça c'est du fashisme limite.
Voilà, rien d'autre c'est un peu brouillon mais il ne faut pas non plus trop se prendre la tête avec quelque chose qui n'est souvent que purement esthétique et je suis d'accord très lié au marketting quand même.
zohra
Glam'oureuse
Messages : 370
Inscription : lun. juin 04, 2007 19:30

Messagepar zohra » dim. janv. 20, 2008 15:37

Lorsque la tendance rock a pointée le bout de son nez, je me suis dit la même chose, moi qui était une adepte du punk rock et pour avoir été agréssée à cause de mon look ( ça fait bien 15 ans!) et de voir aujourd'hui cette uniformisation ça m'énerve un peu.
La plupart adopte le look " rock" parce que justement c'est la tendance, il y a un effet de masse donc de banalisation.
Ce qui était subversif hier ne l'est plus aujourd'hui...

Revenir vers « La cabine de mixage (archives) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité