Utilisez-vous des euphémismes?

Avatar de l’utilisateur
Chipolata
Glam'saucisse
Messages : 2850
Inscription : lun. juin 11, 2007 19:36
Localisation : Au-delà du périph
Contact :

Messagepar Chipolata » sam. oct. 04, 2008 15:26

Quand j'entends homme de couleur, je pense toujours : vert, rouge, jaune ?

Sinon, pas fan d'euphémismes non plus. Je parle d'aveugles (ou de malvoyants selon les cas ;)), de sourds, de noirs, d'arabes, d'homo et de femme de ménage. J'avoue mettre reprise sur l'appellation "secrétaire" après que mon assistante m'a regardé d'un drôle d'oeil, en même temps assistante est plus près de la réalité de son poste...

Comme plusieurs d'entre vous, j'aime la précision dans les mots que j'emploie. Et s'il m'arrive d'employer des euphémismes de façon qui me semble absurde, c'est uniquement dans un souci de ne pas blesser mon interlocuteur. Après je sais que sur certains termes je ne ferai aucune concession : si "vieux" ou "gros" peuvent être insultants, "noir" ne le sera jamais. Donc aucune raison d'utiliser un euphémisme à ce niveau.
Dingue. Je me suis remise à écrire. http://chipolata.over-blog.com/
Design avatar : Pénélope Bagieu
Avatar de l’utilisateur
Azalée
Grande Prêtresse du Glam
Messages : 3143
Inscription : mer. janv. 09, 2008 22:02
Localisation : anywhere out of the world

Messagepar Azalée » sam. oct. 04, 2008 21:56

Chipolata a écrit :Quand j'entends homme de couleur, je pense toujours : vert, rouge, jaune ?

+ 1 :lol:
Rappelons que le noir n'est pas une couleur, pas plus que le blanc.
Dans la catégorie langue de bois, les exemples d'euphémismes cités par Nina et Sweet Mary sont hilarants également.
Pour les minorités visibles, il me semble que les femmes sont considérées comme telles, ce qui est le comble de l'absurde car il y a autant de femmes que d'hommes sur terre, voire plus.
Bref le politiquement correct ou l'art de dire n'importe quoi. :lol:
Sailor
Haut Fonctionnaire du Glam
Messages : 822
Inscription : lun. mars 10, 2008 13:54

Messagepar Sailor » sam. oct. 04, 2008 21:58

Je n'utilise pas les euphémismes du genre "technicien de surface"; on comprend moins bien je trouve. Je dis "aveugle", "sourd", pour moi ça n'est pas péjoratif.
Pour les personnes âgées, si ça se veut péjoratif je dit "vieux/vieille" et si ça se veut neutre ou mélioratif, "petit vieux/petite vieille".

J'ai en revanche du mal à dire "noir/blanc..."etc. Je ne dis pas non plus "black", ça n'a rien à voir avec l'idée, c'est plus qu'il y a quelque chose, sur le plan simplement sémantique, qui me bloque: j'ai l'impression que c'est incorrect de faire de l'adjectif de couleur (noir/blanc/jaune...) un adjectif substantivé.
Du coup je rajoute toujours "typé tel ou tel" (typé asiatique, typé occidental...); ça fait peut-être bizarre, mais moi j'ai l'impression de faire moins de fautes de langage que dans le premier cas. Après c'est juste une impression.


Sinon, j'utilise beaucoup les euphémismes mais de manière ironique; par exemple: "Cette nuit mes voisins ont mis un foutoir pas possible en rentrant, alors comme je n'ai pas dormi, j'étais pas spécialement de bonne humeur/en pleine forme aujourd'hui" (pour dire que j'avais envie d'étriper le premier qui croisait ma route) Ce type d'euphémisme-là, oui...
Avatar de l’utilisateur
Sandra90
Ministre du Glam
Messages : 945
Inscription : mer. mai 21, 2008 17:55
Localisation : Oise, Picardie, 18 ans

Messagepar Sandra90 » sam. oct. 04, 2008 22:04

Je me demande comment ça se fait que "vieux" ou "vieille" ait une connotation péjoratif, quel est le problème à être vieux ? Je suis certaine que quand je serais plus agée, je n'aurais aucun problème à être désignée comme "une vieille", tout comme maintenant je n'ai aucun problème à être désignée comme "une jeune". Après, c'est vrai que le poids, c'est différent, car désormais il y a quasiment un jugement de valeur qui semble s'opérer lorsque l'on utilise ce genre de mots, quand je dis à une copine qu'elle est mince, elle me remercie, alors que "grosse" est limite une insulte de nos jours.
Avatar de l’utilisateur
lilouchou
Présidente du Glam
Messages : 1616
Inscription : dim. nov. 04, 2007 19:04
Localisation : 23 ans

Messagepar lilouchou » sam. oct. 04, 2008 22:32

juste pour bien comprendre le point de vue des filles noires: qu'on dise un noir ou une noire ne vous gêne pas c'est bien ça?parce que c'est ce qu'on dit, on ne dit pas une personne de couleur noire on abrège donc peut-etre que ça peut être mal perçu!

bon pour "noir" moi je vois pas trop le problème à part ce petit détail, mais j'ai vraiment l'impression que quand on dit "arabe" c'est ressenti comme une insulte pour la personne :shock: et alors là j'ai pas de terme de secours^^

je dis vieux, handicapé, gros/obèse sans me priver et pourtant je suis confrontée à ces personnes tous les jours!après evidemment il faut éviter au maximum de prononcer ces mots devant la personne, question d'éducation, mais si ça m'échappe je pars du principe que ce n'est pas très grave...
ladybang
Glam'débutante
Messages : 17
Inscription : dim. sept. 28, 2008 21:50

Messagepar ladybang » sam. oct. 04, 2008 23:12

Y a beaucoup de gens qui utilisent des euphémismes parce que ça fait plus poli , et moins blessant . Moi je trouve ça plutôt hypocrite et dégradant
Avatar de l’utilisateur
Isa78
Glam'bulleuse
Messages : 223
Inscription : jeu. juil. 03, 2008 15:50

Messagepar Isa78 » dim. oct. 05, 2008 12:51

En lisant vos réponses je commence à me demander si dire "black" est un euphémisme, et si ça peut être vexant...
En fait c'est juste le mot en anglais, et c'est vrai que j'ai pris l'habitude de l'employer (pour parler du "beau black" de mon train :lol: ), mais vu que je trouve ça déplacé d'appeler par exemple une femme de ménage une technicienne de surface, je ne voudrais pas faire la mm chose...
Avatar de l’utilisateur
Sandra90
Ministre du Glam
Messages : 945
Inscription : mer. mai 21, 2008 17:55
Localisation : Oise, Picardie, 18 ans

Messagepar Sandra90 » dim. oct. 05, 2008 12:59

Ladybang : bah en même temps, y a rien d'hypocrite dans la politesse, dans la considération de l'autre et de ses sentiments. Si je ne dis pas à quelqu'un qu'il est gros parce que j'ai peur de le vexer, estimes-tu que je suis hypocrite ?
Idem, bien que pour moi, le mot "vieux" ne revêt aucun jugement de valeur, juste un fait objectif, si la personne en face de moi risque d'être offensé par l'utilisation de ce mot, je ne vais pas lui imposer mon point de vue, je vais prendre en compte ses sentiments, et trouver un autre mot.

N'utilises-tu jamais d'euphémismes dans ce but (ne pas vexer, ne pas offendre) ?
Avatar de l’utilisateur
Dame Pouet
Messagère du Glam
Messages : 545
Inscription : lun. juin 04, 2007 12:52

Messagepar Dame Pouet » dim. oct. 05, 2008 16:46

Je pense qu'il faut faire la différence entre la politesse et le politiquement correct.
J'appelle un chat un chat : concierge, aveugle, sourd, handicapé, gros, vieux, ou noir, ce ne sont pas des insultes. J'entends de plus en plus dire "black" comme si "noir" était une insulte...Alors, faut dire "white", aussi, pour aller avec ?

Pour moi, la délicatesse serait de ne pas balancer à quelqu'un qu'il est gros ( sauf si on est médecin, et qu'on s'occupe de cette personne hein !). Et je ne crois pas que lui dire qu'il est en "excès pondéral" ça atténue franchement l'affaire.

Dire à la femme de ménage et à la caissiere qu'elles sont "technicienne de surface" et "hôtesse de vente", c'est considérer que leur boulot est tellement dégrandant, qu'on ne peut pas prononcer le mot ?

L'autre euphémisme qui me fait bouilloner ( encore un euphémisme, ça me donne surtout envie d'être cassante, soyons honnêtes :D ) c'est la "longue maladie". "Il est mort d'une longue maladie" ou "Il etait très fatigué" :(
A crore que c'est infamant, d'être mort d'un cancer, au point qu'on ne veuille pas dire le mot ? C'est pas non plus la syphilis...
ladybang
Glam'débutante
Messages : 17
Inscription : dim. sept. 28, 2008 21:50

Messagepar ladybang » dim. oct. 05, 2008 17:02

Sandra90 a écrit :Ladybang : bah en même temps, y a rien d'hypocrite dans la politesse, dans la considération de l'autre et de ses sentiments. Si je ne dis pas à quelqu'un qu'il est gros parce que j'ai peur de le vexer, estimes-tu que je suis hypocrite ?
Idem, bien que pour moi, le mot "vieux" ne revêt aucun jugement de valeur, juste un fait objectif, si la personne en face de moi risque d'être offensé par l'utilisation de ce mot, je ne vais pas lui imposer mon point de vue, je vais prendre en compte ses sentiments, et trouver un autre mot.

N'utilises-tu jamais d'euphémismes dans ce but (ne pas vexer, ne pas offendre) ?


il faut être poli, ne pas vexer , ne pas offendre , c'est sur, on est bien d'accord
Mais ce que je voulais dire par "hypocrite" c'est qu' utiliser le terme "technicien de surface" au lieu de" femme de ménage" veut dire "implicitement" que "femme de ménage" est dégradant, alors que c'est un métier comme les autres
Avatar de l’utilisateur
Djuna
Glam'oureuse
Messages : 379
Inscription : dim. juil. 13, 2008 17:28

Messagepar Djuna » dim. oct. 05, 2008 18:00

Citation la Stroumpfette :

"A croire que c'est infamant, d'être mort d'un cancer, au point qu'on ne veuille pas dire le mot ? C'est pas non plus la syphilis..."

Et même d'être mort ou atteint de syphillis, ce n'est pas une honte. Y'a pas de microbe plus moral qu'un autre, de virus qui va à confesse et d'autres non! :lol:

Pour le mot "apprenant", j'ai travaillé dans une association où l'on était obligé d'utiliser ce mot ; "élève" était proscrit : pour que les enfants ne se sentent pas à l'école-bis, pour que les adultes étrangers ou analphabètes ne se sentent pas dévalorisés ou rabaissés. Je me suis habituée et ce mot prend tout son sens pour moi aujourd'hui.
Une fois que l'on a donné son opinion, il serait logique qu'on ne l'ait plus ...
Avatar de l’utilisateur
tysniet
VIP de la bulle
Messages : 123
Inscription : sam. févr. 16, 2008 0:24
Localisation : sevran (93), 19 ans

Messagepar tysniet » dim. oct. 05, 2008 20:55

lilouchou a écrit :juste pour bien comprendre le point de vue des filles noires: qu'on dise un noir ou une noire ne vous gêne pas c'est bien ça?parce que c'est ce qu'on dit, on ne dit pas une personne de couleur noire on abrège donc peut-etre que ça peut être mal perçu!

bon pour "noir" moi je vois pas trop le problème à part ce petit détail, mais j'ai vraiment l'impression que quand on dit "arabe" c'est ressenti comme une insulte pour la personne :shock: et alors là j'ai pas de terme de secours^^
...

Je me sens pas insulter quand on parle de moi en tant que noir ou black sa serait surtout les termes qui pourraient les précéder. Certains termes ne devraient pas être péjoratif, on ne devrait avoir aucune difficulté à les utiliser mais à cause de certaines actions ou fait « historique » des mots perdent de leur valeur et on ne peut plus par crainte du politiquement incorrect. Je pense au « Bled » qui veut dire pays en arabe qui devient souvent en français « coin paumé », Nègre que Aimé Césaire et Léopold Sedar Senghor ont tenté de redorer. Ou encore le terme de banlieue pour désigner une commune limitrophe à une grande ville tandis que La Courneuve est une banlieue, Neuilly est une ville…comme pour le « plan espoir banlieue » qui est destiné aux villes défavorisé. Enfin je suis un peu beaucoup même H S
On ne regrette que ce que l'on aime.
Avatar de l’utilisateur
Sandra90
Ministre du Glam
Messages : 945
Inscription : mer. mai 21, 2008 17:55
Localisation : Oise, Picardie, 18 ans

Messagepar Sandra90 » dim. oct. 05, 2008 21:11

ladybang a écrit :il faut être poli, ne pas vexer , ne pas offendre , c'est sur, on est bien d'accord
Mais ce que je voulais dire par "hypocrite" c'est qu' utiliser le terme "technicien de surface" au lieu de" femme de ménage" veut dire "implicitement" que "femme de ménage" est dégradant, alors que c'est un métier comme les autres


Ben en même temps, qui a déclaré que tout les métiers apportaient la même fierté ? Ma mère travaille avec une femme qui cache à ses enfants le fait qu'elle est femme de ménage. Elle a honte d'exercer cette profession, qu'elle juge selon ses propres mots "dégradante". Je suis sûre qu'elle préfère sûrement être appellée "technicienne de surface" que "femme de ménage". Juste parce que pour nous, un terme n'est pas péjoratif et qu'on n'y voit rien de mal ne veut pas dire que c'est le cas des principaux concernés et que ça ne les vexe pas.
Avatar de l’utilisateur
tysniet
VIP de la bulle
Messages : 123
Inscription : sam. févr. 16, 2008 0:24
Localisation : sevran (93), 19 ans

Messagepar tysniet » lun. oct. 06, 2008 12:46

Nina, l'éthymologie du Niger et du Nigeria prete souvent a confusion, on parle aussi de "gher n gheren "(« fleuve des fleuves ») abrégé en ngher qui donne son nom au fleuve Niger qui donc la n'aurait rien a voir avec niger du latin.
Sinon pour revenir aux euphémisme, yen a un que j'ai jamais compris pour les paralysés, quand on parle de personne a mobilité réduite. Sans vouloir faire de l'humour noir un paralysé est justement paralysé donc sa mobilité n'est pas réduite mais physiquement elle lui est retirée. Si quelqu'un peut m'expliquer.
On ne regrette que ce que l'on aime.
Avatar de l’utilisateur
kittygirl
Messagère du Glam
Messages : 470
Inscription : mar. janv. 01, 2008 22:05
Localisation : paris

Messagepar kittygirl » lun. oct. 06, 2008 12:51

J'avais une collegue noire qui, qd elle avait des vues sur un mec et qu'elle le décrivait elle disait "black", jamais noir

Pour les arabes, pour avoir eu des discussions la dessus avec mon copain qui est d'origine marocaine, le terme arabe désigne qq'un d'Arabie et non du Maroc ou de l'Algérie. C'est pr ca qu'il n'apprécie pas le terme arabe car il ne correspond pas a la réalité. Il préfère maghrébin pr désigner qq'un qui vient des pays d'Afrique du Nord
Sailor
Haut Fonctionnaire du Glam
Messages : 822
Inscription : lun. mars 10, 2008 13:54

Messagepar Sailor » lun. oct. 06, 2008 13:07

tysniet a écrit :Sinon pour revenir aux euphémisme, yen a un que j'ai jamais compris pour les paralysés, quand on parle de personne a mobilité réduite. Sans vouloir faire de l'humour noir un paralysé est justement paralysé donc sa mobilité n'est pas réduite mais physiquement elle lui est retirée. Si quelqu'un peut m'expliquer.


Parce que ça ne concerne pas que les paralysés je pense: mobilité réduite, ça peut aussi concerner les vieilles personnes, les femmes enceintes, les aveugles, les obèses... (donc pas de la paralysie); parler d'handicapé ne serait pas exact non plus puisqu'une femme enceinte n'est pas considérée comme handicapée, enfin je crois (bien que ça puisse être un handicap, tout dépend du sens qu'on donne au mot). Bref :P
Diane
VIP de la bulle
Messages : 116
Inscription : jeu. août 30, 2007 15:38
Localisation : IDF

Messagepar Diane » lun. oct. 06, 2008 13:19

LilyMarlene a écrit :Mon copain est en formation d'éducateur spécialisé, il bosse avec des "personnes en situation de handicap" soit des débiles mentaux en politiquement incorrect. C'est sûr, débile mentaux c'est moins classe, mais je me vois mal lui demander "alors, qu'est ce que tu as fait aujourd'hui avec les personnes en situation de handicap du centre?".


Ben... "débile mental", c'est un jugement...
"Handicapé mental", c'est le qualificatif normal, sans euphémisme, enfin à ce qu'il me semble.

Sinon idem, je n'utilise pas tellement d'euphémismes, je dis "aveugle", "noir", etc etc.
Je crois que plus que le mot, c'est la manière de le dire qui le rend péjoratif.
Diane
VIP de la bulle
Messages : 116
Inscription : jeu. août 30, 2007 15:38
Localisation : IDF

Messagepar Diane » lun. oct. 06, 2008 13:24

Oui, je connais le sens originel du mot :wink:

Disons que dire d'une personne "elle est débile", de manière très... je ne sais pas comment dire, mais enfin, c'est un constat, qui n'a rien de péjoratif.
"un débile mental", ça sonne méprisant.
janis
Messagère du Glam
Messages : 449
Inscription : mar. janv. 29, 2008 13:33

Messagepar janis » lun. oct. 06, 2008 13:32

Oui, pour débile à l'origine le mot n'était pas péjoratif, il traduisait un constat. Sauf que le sens a évolué. Maintenant on dit "limité" ou "déficient".
Avatar de l’utilisateur
LilyMarlene
Glam'oureuse
Messages : 398
Inscription : jeu. mars 27, 2008 18:50

Messagepar LilyMarlene » lun. oct. 06, 2008 14:15

C'est vrai que "handicapé mental" me paraît beaucoup plus adéquat, surtout en public. Ceci dit, le terme "débile mental", nous le réservons à notre intimité, hein, on ne le crie pas sur les toits. Et effectivement "débile" n'a rien de péjoratif à la base, mais il faut tenir compte de l'évolution de la langue et de la perception du mot.

En revanche, je trouve que "vieux" est un terme affectueux, ça me fait penser à la chanson de Brel.

Revenir vers « Salon de thé »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités