Envie d'enfant, étudiante, doutes : mais si c'était le bon moment ?

Taralia
Présidente du Glam
Messages : 1323
Inscription : sam. oct. 31, 2009 14:18

Envie d'enfant, étudiante, doutes : mais si c'était le bon moment ?

Messagepar Taralia » lun. déc. 12, 2016 16:23

Bonjour,

Après de longs mois d'absence sur le forum, je viens vous parler d'un sujet qui - certaines ici le savent déjà - me travaille depuis longtemps : l'envie d'enfant. J'ai hésité à poster en anonyme car c'est très personnel, très intime, et parce que c'est un sujet sur lequel je suis très sensible puis, non, finalement, je n'ai pas eu envie de me cacher.

J'ai 24 ans et des poussières. Il a toujours été évident dans mon esprit que je voudrais des enfants plus tard. ça a commencé à vraiment me tirailler à l'adolescence. Je n'ai jamais envisagé de passer à l'acte jusqu'à récemment, ayant conscience de ne pas être dans la situation idéale pour accueillir un bébé, notamment parce que, jusqu'à il y a un peu plus d'un an, mon chéri n'était pas prêt.

Aujourd'hui, je suis donc étudiante en L3. L'an prochain, je serai en M1 MEEF (enseignement) pour préparer le CRPE, concours pour devenir professeur des écoles (institutrice). Puis, si j'ai mon concours, je serai en M2 et stagiaire en même temps puis titularisée à l'issue de cette année.

Être enceinte et accoucher en M2 réclame presque obligatoirement un report de stage ou, du moins, une prolongation. Ce qui fait arriver ma titularisation plus tard et que je ne souhaite pas. D'un autre côté, je ne voudrais certainement pas non plus couper une de mes premières années de titularisation, le temps de me rôder un peu dans mon métier.

Autrement dit : bébé serait prévu pour avant mon entrée en M2 ou pour après mes premières années de titularisation. Pour dans l'année et demi à venir ou pour dans 4-5 ans.

A ce stade, vous vous dites certainement que je suis folle d'envisager de le faire maintenant et de passer mon concours avec un bébé, source d'un immense bonheur, mais de beaucoup de difficultés en termes d'organisation, de finances, etc.

OUI MAIS. Si l'idée me vient, c'est que je crains pour l'avenir. J'ai un dossier gyn*co "compliqué" qui nous inquiète pour l'avenir. Dès mes premières r*gles, on m'a diagnostiqué des ovaires polykystiques et le médecin m'a prévenue que c'était une source possible d'infertilité et que "Si quand tu es grande, tu veux un bébé et tu as du mal, il faudra chercher de ce côté-là". Ambiance 8)

Sur ce, l'an dernier, j'ai fait une infection inexpliquée au niveau d'une tr*mpe ut*rine, qui a mis longtemps à guérir. Donc le médecin du service m'a dit textuellement : "Vue comme l'infection a duré, à votre place, je considérerai que je n'ai plus qu'une tr*mpe ut*rine. D'ailleurs, si vous avez des soucis pour procréer, n'hésitez pas à consulter plus vite qu'un autre couple.". Puis il est sorti, re-rentré dans la chambre et, sur le ton de "Au fait, il y a des frites au self ce midi", a ajouté : "Au fait, à votre place, si vous voulez des enfants, je ne tarderais pas trop parce qu'avec votre dossier, ce n'est déjà pas idéal, alors si vous vous y mettez tard, en plus..." :shock:

Cette phrase nous travaille depuis. J'ai vu plusieurs gynécol*gues depuis pour avoir leur avis sur mon dossier et la moitié me dit que leurs collègues ont dramatisé et que j'ai toutes mes chances, la moitié que c'est la catastrophe et qu'il ne faut pas rêver, avec mon dossier, ça va être difficile d'avoir un enfant, alors je peux dès maintenant abandonner l'idée de plusieurs. Ambiance again 8)

Alors, certes, nous ne sommes pas dans une situation idéale, financièrement essentiellement. Mais au final, et si la situation idéale, c'était quand on est prêt et quand on a le plus de chance de réussir à mettre un bébé en route ?

Désolée pour le pavé, merci à celles qui ont le courage de le lire. Je suis à l'écoute de tout avis que ce soit des personnes qui trouvent ça irresponsables de mettre un enfant au monde sans avoir au moins un membre du couple en CDI, des étudiantes qui ont eu un enfant pendant leurs études, d'autres glamourettes avec des gynéc* qui les mettaient en garde et ce qu'elles ont vécu... Tout point de vue me semble bon à prendre.

Merci.

EDIT : A savoir qu'un autre avantage à commencer les essais bébé maintenant serait que si on n'y arrive pas dans la quinzaine de cycles que nous aurions devant nous, ça serait déjà l'occasion de se donner une idée de si on va rencontrer des difficultés ou non.
Avatar de l’utilisateur
lau1912
Présidente du Glam
Messages : 1684
Inscription : lun. févr. 20, 2012 20:02

Re: Envie d'enfant, étudiante, doutes : mais si c'était le bon moment ?

Messagepar lau1912 » mar. déc. 13, 2016 11:32

Je peux comprendre tes incertitudes concernant ton dossier médical et il est vrai que les réponses des médecins varient tellement du blanc au noir qu'il doit être difficile de faire la part des choses.

Etant une personne plutôt "pratique", pour moi je ne me verrais pas avoir un enfant sans la sécurité de l'emploi. Avez-vous déjà calculé le coût d'une crèche (en Belgique, c'est au minimum 500€/mois), les consultations chez le pédiatre... Devras-tu prévoir un déménagement pour accueillir un bébé? Est-ce que le futur papa sera présent pour t'aider....

Je pense que tu dois aussi composer avec le côté financier. Il me semble que tu ne parles pas du boulot de ton copain? Est-ce qu'il travaille? A-t-il un emploi fixe?
Taralia
Présidente du Glam
Messages : 1323
Inscription : sam. oct. 31, 2009 14:18

Re: Envie d'enfant, étudiante, doutes : mais si c'était le bon moment ?

Messagepar Taralia » mar. déc. 13, 2016 18:26

Merci pour ta réponse.

J'étais sûre d'avoir parlé du boulot de mon copain mais j'ai oublié, effectivement ! Mon copain est en CDD jusque mai, avec des chances de CDI derrière, et un salaire d'environ 200 euros supérieur au SMIC.

Nous n'aurons pas de déménagement à prévoir. Mon copain et moi vivons séparés actuellement car je voulais terminer ma licence dans ma région d'origine et lui a trouvé du travail en région parisienne. Nous avons déjà vécu ensemble par le passé et nous nous retrouvons en juin. Nous emménagerons dans l'appartement d'un proche, laissé vide car il est à l'étranger, qui ne veut pas le louer "à quelqu'un qu'il ne connaît pas" et nous le louera pour pas grand chose, car ça l'arrange qu'il y ait une présence et nous, ça nous arrange d'avoir un loyer modéré...

Avec un salaire pas trop élevé et une étudiante, a priori, on devrait être prioritaires sur les crèches municipales ou associatives, qui s'adaptent aux revenus du couple, donc c'est jouable. Reste encore à obtenir une place... Il faudrait qu'on se renseigne sur les prix des assistantes maternelles.

Si mon chéri est pris en CDI, il aura une bonne mutuelle qui pourrait couvrir Bébé donc côté frais de santé, ça va aussi. C'est plus pour le reste que je m'inquiète (habillement, meubles, etc.) car, là, clairement, ça ne sera pas le grand luxe. Ainsi que pour les frais "hors bébé" et un peu imprévisibles : panne de voiture, etc.

Après, sous réserve que j'ai mon concours l'an prochain, j'ai des revenus à partir d'octobre 2018. Donc le temps de conception, etc., en supposant qu'on y arrive, ça ne nous ferait "que" plus ou moins un an de possible galère. Après, j'ai un salaire assuré. Pas mirobolant, mais assuré.

Enfin, même si j'ai du mal, un bon compromis serait d'envisager de commencer les essais bébé dès que je sais que j'ai mon concours, et de me moquer de combien de temps je mets à être titularisée et des "on dit" (les grossesses en première année d'enseignement, c'est assez mal perçu...) et, pour ne pas perdre pied, de continuer à me former en autoformation (je suis très autodidacte) en attendant de pouvoir reprendre le boulot. Comme ça, on a un salaire de garanti, la sécurité d'un emploi et ça ne fait pas non plus "maintenant ou dans 5 ans"...
Avatar de l’utilisateur
Lorenka
Glam'oureuse
Messages : 365
Inscription : lun. juin 03, 2013 17:48
Localisation : Birmingham UK

Re: Envie d'enfant, étudiante, doutes : mais si c'était le bon moment ?

Messagepar Lorenka » mar. déc. 13, 2016 22:10

Je n'ai pas d'enfants et n'ai jamais été enceinte, en revanche, j'ai été étudiante, j'ai validé un Master et il y a pas mal de parents/futurs parents dans mon entourage. Ce que j'écris n'est que mon point de vue :mrgreen:

Je pense que la grossesse et la maternité, c'est très fatiguant, et mener cela de front avec un master et une préparation de concours, cela ne me paraît envisageable que si tu es en excellente santé, avec une organisation millimétrée (bon je ne te connais pas, mais personnellement, bordélique comme je le suis, j'en serais bien incapable) et en ayant des amis ou de la famille pour t'aider. Et encore, même avec une bonne santé, tu ne peux pas prévoir comment se déroulera ta grossesse, les éventuelles complications, et le stress que des études/examens peuvent provoquer, ça ne me paraît pas bon pour un bébé à naître... Par la suite, accueillir un bébé, devoir faire une croix sur des heures de sommeil quand on a un diplôme ou un concours à assurer derrière, ben je trouve ça super chaud, déjà sans bébé c'est pas évident... c'est tout de même un point crucial de ta carrière. Après je ne dis pas que c'est impossible à tenir, évidemment, mais d'après tes messages, tu t'apprêtes quand même à vivre deux périodes importantes de ta vie en un seul laps de temps et je pense que ce serait dommage de léser l'un ou l'autre des deux éléments parce que tu as voulu tout faire en même temps.
Avatar de l’utilisateur
lau1912
Présidente du Glam
Messages : 1684
Inscription : lun. févr. 20, 2012 20:02

Re: Envie d'enfant, étudiante, doutes : mais si c'était le bon moment ?

Messagepar lau1912 » mer. déc. 14, 2016 7:37

Je pense que Lorenka soulève un point important, l'imprévu. Il faut quand même te dire qu'il ne va pas faire ses nuits avant 3 bons mois, que le cadre de vie est important (s'il te sent stressée, il se sentira mal...).

Ce sont deux projets très importants que tu veux mener de front, est-ce vraiment la meilleure des solutions? Je pense qu'à un moment l'un va être lésé par rapport à l'autre pas par envie mais simplement parce qu'à un moment tu n'auras p-e plus la santé, le mental pour assumer les deux.

Je connais pas mal de maman qui en étant déjà en couple avec une sécurité d'emploi... ont déjà du mal alors en étant étudiante. Et c'est sans compter la disponibilité des crèches (chez nous il n'est pas rare de devoir attendre le 6ème mois du bébé faute de place).

Je pense que si tu veux te lancer dans cette aventures tu dois prendre en compte les pires possibilités pour savoir si vous pourrez y faire fasse et comment.

Que pense vos familles de vos projets? Vous ont-ils proposé de l'aide?
Taralia
Présidente du Glam
Messages : 1323
Inscription : sam. oct. 31, 2009 14:18

Re: Envie d'enfant, étudiante, doutes : mais si c'était le bon moment ?

Messagepar Taralia » mer. déc. 14, 2016 17:26

@Lorenka : Je ne suis effectivement pas à l'abri de soucis de santé liés à la grossesse. Par contre, en temps normal, j'ai une santé solide. Je suis très perfectionniste, je travaille énormément, donc il n'est pas rare que j'ai un rythme avec 4-5 heures de sommeil et 11-12 heures de travail. Côté organisation, je suis plutôt débrouillarde aussi, normalement. A voir si ça vaut toujours avec un bébé de plus dans l'équation, car ça change bien des choses, j'en ai conscience ^_^

La fin de ton message résume très bien un élément que je n'arrivais pas à exprimer, ma peur de ne pas tout savoir mener de front...

@lau1912 : Je pense aussi au cadre de vie, bien sûr. Je travaille beaucoup sur ma gestion du stress et je pense avoir atteint un bon équilibre. Néanmoins, un concours reste un concours...

Je comprends l'idée que l'un risque d'être lésé, bien contre moi. C'est l'une de mes craintes, précisément. Surtout si c'est Bébé qui est lésé. Je ne souhaite pas interrompre mes études mais si je devais choisir, il est évident que Bébé passerait en premier.

La famille de mon copain est enthousiaste. Certains nous font confiance quant à notre capacité à tout gérer, d'autres sont plus réservés sur le sujet. Ma famille y est plutôt opposée en revanche car, pour elle, "il y a un temps pour tout". Et le temps pour les bébés, c'est après les études, après le mariage. Donc il me manque deux étapes. Et surtout après les études parce qu'ils sont persuadés qu'on ne saura pas tout mener de front et que je vais arrêter mes études le cas échéant.

Nos familles ne seront pas immédiatement à côté donc pour l'aide de type garder bébé s'il est malade, etc., on ne peut pas compter dessus. D'un point de vue financier, je sais en revanche que nos parents nous offriraient le "matériel du débutant" :p (lit, draps, poussette, etc.).
Taralia
Présidente du Glam
Messages : 1323
Inscription : sam. oct. 31, 2009 14:18

Re: Envie d'enfant, étudiante, doutes : mais si c'était le bon moment ?

Messagepar Taralia » mer. déc. 14, 2016 19:44

J'ai discuté avec une amie qui a passé l'an dernier le concours que je prépare pour dans un an et demi. Ses conseils sont les suivants :
- Éviter d'être enceinte (visible) lors des oraux, car c'est mal vu de certains jurys (genre la fille enceinte qui cherche la planque...).
- Éviter d'accoucher l'année du M2, qui est très dense, et qui nécessite un report en cas d'absence longue.

Elle a fréquenté des jeunes mamans en M1 qui trouvaient que c'était gérable, avec une bonne organisation évidemment. Par contre, elles étaient déjà jeunes mamans, pas enceinte ; ce qui change la donne côté absences avant et après l'accouchement.

Elle dit aussi qu'être enceinte en première année de titularisation (dans deux ans et demi pour moi si tout va bien) est mieux vu chez les instituteurs que chez les professeurs en collège-lycée parce qu'il est plus facile de trouver des remplaçants, surtout pour un congé long de type congé maternité. Et qu'au pire, tant pire pour les on dit...

Mon copain et moi en avons reparlé à la lumière de ses propos. Nous envisageons de nous laisser le temps de réfléchir encore, d'obtenir d'autres témoignages et avis éventuellement, et de vraiment trancher s'il obtient effectivement son CDI l'an prochain, afin d'avoir au moins un salaire assuré.

Revenir vers « Salon rose (18 et +) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités