Etudiante en Burn-Out, besoin de conseils

Avatar de l’utilisateur
fille-a-vie
Glam'oureuse
Messages : 327
Inscription : lun. janv. 11, 2010 20:43

Etudiante en Burn-Out, besoin de conseils

Messagepar fille-a-vie » jeu. janv. 02, 2014 17:23

Bonjour tout le monde,
Déjà, bonne année à tous ! Qu'elle vous apporte tout ce dont vous avez besoin !

Alors voilà, j'ai 18ans, un bac mention très bien et des études qui me plaisent. C'est ma première année de FAC, après des écoles où mes profs nous mettaient la pression: gros changement. Au début, plus de stress, je me sentais libre.
Mais pourtant, je ne l'étais pas, je ne le suis pas. Je ne m'autorise rien, je culpabilise, je n'en peux plus. J'apprends tout le temps, je me lève à 6h15, je prends le bus, j'arrive en cours, je rentre à 18h15, je travaille jusqu'à 20h au moins, le week end je me clos dans ma chambre. Je ne fais pas à manger, ce sont mes parents qui cuisinent, m'amènent le tout dans ma chambre. J'ai toujours la sensation de devoir PROUVER que j'ai ma place dans tout ça, mais en fait, je n'ai jamais l'impression de l'avoir.
J'ai débuté mon année mi septembre, et depuis je n'ai plus revu une seule fois mes amis. Alors maintenant, que je suis en vacances, j'en ai un peu profité pour les revoir, et puisque je n'ai plus aucune matière similaire, pour me reposer. Mais jamais réellement: je culpabilise, je viens de commander des livres à lire pour le deuxième semestre, non obligatoires, mais peut être utiles. Je bosse mon code, sans motivation, je deviens agressive, froide, je fonds en larme tous les soirs où j'ai cours. Je me sens moche, nulle, surtout inexistante. Je n'existe que dans la reconnaissance, dans le travail. Je n'ose plus parler en public, je ne me reconnais pas, même pas physiquement. J'ai un poids limite, des cheveux qui ne ressemblent plus à rien, des cernes alors que je dors actuellement 9h par soir pendant mes vacances !!
J'ai des crises d'angoisse, l'impression de ne pas arriver à attraper l'air, que mes jambes sont cottoneuses, mais les deux pires sentiments sont la sensation de n plus rien retenir, malgré 12h de révision par samedi, comme si mon cerveau était plein, et que chaque nouvel apprentissage en remplaçait un autre & Cette Dévalorisation constante: Célibataire, sensation d'être nulle et moche.

Ces vacances, je me repose plus ou moins, mais je sais que tout recommencera, et je ne sais pas si j'arriverai à apprendre à nouveau. Je n'ai même plus envie. Plus aucune motivation. Je suis à bout intellectuellement, moi qui adore lire je n'en ai plus envie. J'ai mal à la tête sans cesse, dès que je me concentre, je suis sans cesse fatiguée, je m'endors presque en cours, seul le bruit de mon ordinateur me réveille. J'ai, plus que mal à la tête, l'impression d'avoir mal au cerveau. Je me sens vide. Tout le temps. Je mange peu aux repas mais je dévore tout chocolat ou dessert passant sous mes yeux. Je suis pâle, j'ai des points de côté alors que je ne bouge pas. Je suis un zombie.



J'ai entendu parler d'un test sur internet jugeant d'un éventuel burn out, selon lequel je serai effectivement en burn out avancé. Je ne sais même pas ce que c'est censé vouloir dire, ni si ce post pourra y changer quoi que ce soit. J'ai mis ma passion de côté, je l'ai un peu reprise ensuite mais sans réelle conviction, je ne suis plus motivée pour rien, j'ai l'impression d'être vide. Je sais pertinemment que je n'arriverai pas à travailler moins ET à réussir, je crois même ne pas avoir réussi mes exams alors que je n'ai jamais autant bossé de ma vie. Mes voisines de classe me stressent, je les adore pourtant, mais elles stressent et du coup moi aussi, elles bossent plus que moi j'ai l'impression... Le week end je me réveille à 9h maximum pour bosser dès 10h, en tailleur sur mon lit, sans concentration, lisant sans retenir. Je n'en peux plus, je suis à la recherche de conseils.. Merci.
sHE beLIEveS
ysaure
Glam'experte
Messages : 60
Inscription : lun. nov. 22, 2010 23:30

Re: Etudiante en Burn-Out, besoin de conseils

Messagepar ysaure » jeu. janv. 02, 2014 23:37

@fille-a-viet
Bonsoir,
oui ça parait clair que tu "fais un burn out" ou autre nom que l'on veut donner à cette situation. Mais ça a l'air d'être plus que de l'épuisement: tu travailles énormément, tu n'as plus de loisirs, tu ne vois plus tes amis....mais ça ne s'arrête pas là puisque tu dis que tu doutes de toi, que tu penses devoir "prouver" quelque chose, etc.
Tu es comme "accro" au travail pour combler d'autres choses: manque de confiance en toi, peurs, etc.
Si tu le sens, fais toi aider par un psy ou simplement par quelqu'un de confiance à qui tu peux parler. Tu dois prendre du recul, étudier moins ne va pas te faire échouer pour autant. Il faut un équilibre entre le travail et le reste. Je sais c'est facile à dire comme ça mais il faut limiter ton temps de travail et intégrer dans ton emploi du temps des loisirs (faire du sport, des activités diverses, voir tes amis). C'est comme ça que tu vas récupérer ta santé et ne plus ressembler à un zombie comme tu dis.
Pourquoi ne pas faire du yoga par exemple pour apprendre à respirer, à te relaxer? ou au contraire de la boxe pour te défouler? Enfin quelque chose d'autre que bosser pour tes cours!
courage tu vas t'en sortir!
Avatar de l’utilisateur
arty
Prêtresse du Glam
Messages : 2500
Inscription : dim. sept. 09, 2007 19:45
Localisation : bordeaux

Re: Etudiante en Burn-Out, besoin de conseils

Messagepar arty » ven. janv. 03, 2014 0:13

Bonsoir !

j'ai moi même fait un burn out à la fin de mes études... j'ai deux petites questions : tu peux nous dire quelles études tu fais précisément ? et quelle est cette passion que tu as mise de côté?
http://myworld.ebay.fr/bruyen/ : Robe d'été neuve sessun, étoles, Gants en cuir neuf, Robe de soirée noire Full circle XS, sandales brodées 37 etc.
Avatar de l’utilisateur
DaLeah
Papesse du Glam
Messages : 5560
Inscription : sam. févr. 25, 2012 19:25

Re: Etudiante en Burn-Out, besoin de conseils

Messagepar DaLeah » ven. janv. 03, 2014 11:25

Ce que je retiens surtout de ton post, est le fait que tu te mets une énorme pression sur les épaules, pourquoi cherches tu tellement à viser l'excellence? Je suis également curieuse de savoir quel est ton cursus universitaire.
Je suis d'accord avec l'idée de te ménager des plages horaires consacrées aux loisirs, tu ne vas pas pouvoir tenir ce rythme effréné indéfiniment car tu sembles déjà montrer des signes physiques et psychiques d'épuisement, tu risques tout simplement d'y laisser ta santé...
Avatar de l’utilisateur
fille-a-vie
Glam'oureuse
Messages : 327
Inscription : lun. janv. 11, 2010 20:43

Re: Etudiante en Burn-Out, besoin de conseils

Messagepar fille-a-vie » ven. janv. 03, 2014 12:54

Je suis en première année de licence, je veux devenir professeur des écoles.
Je ne sais pas pourquoi je veux toujours viser l'excellence. Je sais que mes anciens établissements avaient pour but de "former l'excellence", et j'étais toujours sous pression. En quatrième, j'étais sans cesse rabaissée par mes profs parce que j'étais trop timide, du coup les élèves aussi s'y étaient mis. En troisième, on a voulu me forcer à faire un CAP qui ne m'intéressait pas parce que ma moyenne (12) était jugée trop basse. J'étais à bout, je n'aimais plus l'école. Du coup, en seconde, je me suis laissée une année de "repos", je bossais bien moins et je sortais. J'avais consacré toute mon année à me faire des amis, et j'avais eu de bonnes notes, réussi à aller dans la section que je voulais. Mais j'ai été plus que déçue, je me suis retrouvée toute seule, ceux que je croyais être des amis me rabaissaient et j'avais fini par les laisser tomber.
Du coup, je m'étais jurée de bosser à nouveau, et puisque je n'avais de toute façon pas d'amis, je n'avais rien d'autre à faire. J'ai fait de même en terminale, mais j'étais plus entourée, surtout par une amie avec qui je révisais, qui m'aidait énormément. On a toutes les 2 cette mention au BAC, et elle est maintenant dans une autre université.

Du coup je ne connaissais personne cette année et j'ai tout fait pour m'intégrer. J'ai deux camarades de classe et je m'entends bien avec la grande majorité des autres mais dès qu'il y a quelqu'un que je juge supérieur ou même, juste quelqu'un du s*** opposé, je me tais. Sauf quand on parle des cours. J'ai toujours l'impression qu'on me scrute, et qu'il faut que je réussisse. Parce qu'après tout, si moi je n'y arrive pas alors que je ne fais que ça, et que d'autres y arrivent, je ne retenterai pas. Pour moi ça sera certainement l'un de mes plus gros échecs et je sais que j'aurai déçu tout le monde, qu'au moindre doute on me le rappellera et que je m'en voudrai, j'aurai une année de "retard".
C'est la seule chose dans laquelle je peux réussir, en amitié c'est pas le top, je sais que je serai toujours déçue. Et puis côté coeur je n'y crois pas du tout alors bon. Du coup, il faut que je réussisse.
J'écrivais beaucoup mais depuis deux ans, je n'ai plus d'inspiration. J'écris encore des textes mais beaucoup plus courts, rares, et beaucoup plus sombres, je m'en rends bien compte. Pourtant, j'aime vraiment ma licence, j'aime vraiment mes cours mais ça ne me suffit plus. J'ai toujours peur de me tromper de voie sans m'en rendre compte, ou de ne pas réussir, de ne pas être à la hauteur.
Ma mère elle-même a eu des soucis de santé à cause de cela.
Ma véritable passion, c'était le chant. J'avais commencé à prendre des cours pour acquérir une technique mais je suis tombée dans un groupe où je sentais que je n'avais pas ma place, c'était plutôt malsain. J'ai rendez-vous d'ailleurs prochainement car je pense avoir des nodules à cause de ma prof, j'ai appris trop tard qu'en réalité ses diplômes n'existent pas. J'ai donc changé de prof, j'y vais encore mais je ne l'apprécie pas trop non plus, j'ai l'impression qu'il est bipolaire, à un jour être adorable, m'apprendre tout ce qu'il faut, car lui sait réellement des choses, puis à m'obliger à crier le lendemain. Du coup, je n'ai plus vraiment la voix que j'avais, je l'entends et j'ai de l'air dans la voix quand je chante. J'ai l'impression que même si c'est juste pour une passion et pas une envie d'en faire une carrière ou des scènes, c'est vraiment un milieu pourri. Du coup j'ai décidé d'arrêter dans les prochaines semaines. J'ai encore une représentation avec mon ancienne prof et une répétition avec mon nouveau prof.

J'espère avoir répondu à tout.
sHE beLIEveS
irma
Déesse du Glam
Messages : 8327
Inscription : dim. oct. 05, 2008 2:04

Re: Etudiante en Burn-Out, besoin de conseils

Messagepar irma » ven. janv. 03, 2014 13:48

J'ai l'impression que ta vie est très simple : les cours et le chant, mais en même temps, très compliquée. Il suffit de voir la longueur de tes posts, en te lisant j'ai l'impression que tout se bouscule dans ta tête. ^^

Je plussoie celles qui t'ont conseillé de faire un sport! Peut être qu'en demandant à une de tes potes de promo? Si elle fait un truc qui te tente tu pourrais y aller avec elle?

Je suis mal placée parce que très fainéante moi même, mais franchement ça fait un bien fou. Un sport dans lequel on peut s'immerger, ça fait tout oublier pendant quelques minutes, ça vide la tête, c'est fantastique.

De plus si tu réussis dans autre chose que les cours, ça pourra peut être t'aider à avoir une meilleur estime personnelle.

Enfin, je trouve étrange qu'au final tu ais croisé et mis ta confiance dans autant de personnes "toxiques" (prof de chant, élèves). Peut être quelque chose d'autre sur lequel prendre du recul?
Avatar de l’utilisateur
sodapop
Papesse du Glam
Messages : 6614
Inscription : jeu. déc. 25, 2008 10:30
Localisation : Dijon

Re: Etudiante en Burn-Out, besoin de conseils

Messagepar sodapop » ven. janv. 03, 2014 13:53

+1. tu sembles quand même avoir un soucis. a ta place j'irais consulté un professionnel pour en parler.
désolée d'être cash mais tu as l'air de pourrir la vie pour pas grand chose.
sauvez des animaux en quelques clics
mon ebay sac nat& nin, sac asos, parka zara MAJ 02/02/2014
Avatar de l’utilisateur
lau1912
Présidente du Glam
Messages : 1684
Inscription : lun. févr. 20, 2012 20:02

Re: Etudiante en Burn-Out, besoin de conseils

Messagepar lau1912 » ven. janv. 03, 2014 14:08

Tu te mets beaucoup de pression pour pas grand chose. J'ai l'impression que chaque petit "contre-temps" prend des proportions pharaonique et que tu n'arrives pas ou plus à distinguer une petite broutille d'un "vrai" problème.

Je pense qu'aller consulter ne serait p-e pas une mauvaise idée et avoir aussi des activités en dehors de tes bouquins.

Je pense aussi que tu te fais très/trop vite une (fausse) opinion sur les gens, j'ai l'impression que s'ils ne sont pas exactement comme tu le voudrais tu ne vas pas plus loin et abandonnes
Avatar de l’utilisateur
Twiggie
Ministre du Glam
Messages : 950
Inscription : sam. avr. 17, 2010 13:15

Re: Etudiante en Burn-Out, besoin de conseils

Messagepar Twiggie » ven. janv. 03, 2014 22:17

Je ne peux que pâtir à ta situation puisque je traverse actuellement la même, à quelques détails près. Hélas je n'ai pas grand chose à te conseiller, je cherche les solutions moi-même, mais en vain. Mes "amis" m'ont tous abandonnés (oui des guillemets sont utiles dorénavant) et je te comprends combien c'est difficile de ne pouvoir compter que sur soi ... Courage !
Avatar de l’utilisateur
fille-a-vie
Glam'oureuse
Messages : 327
Inscription : lun. janv. 11, 2010 20:43

Re: Etudiante en Burn-Out, besoin de conseils

Messagepar fille-a-vie » sam. janv. 04, 2014 10:40

lau1912 a écrit :Je pense aussi que tu te fais très/trop vite une (fausse) opinion sur les gens, j'ai l'impression que s'ils ne sont pas exactement comme tu le voudrais tu ne vas pas plus loin et abandonnes

En fait c'est plus l'inverse, je prends le temps de les connaitre et j'ai du mal à leur faire confiance, mais quand j'y parviens, et que quelqu'un me déçoit, là oui j'abandonne.

Je n'ai pas l'impression de me mettre la pression pour "pas grand chose", pour moi mes études sont très importantes et il faut les réussir.
Le souci c'est que face à un psy je n'aurai rien à dire, enfin, si j'aurai des choses à lui dire mais je n'arriverai pas à en parler à quelqu'un en face de moi que je ne connais absolument pas et qui jugera ce que je dis.
sHE beLIEveS
Avatar de l’utilisateur
Bene82
Haut Fonctionnaire du Glam
Messages : 878
Inscription : lun. mars 22, 2010 21:19

Re: Etudiante en Burn-Out, besoin de conseils

Messagepar Bene82 » sam. janv. 04, 2014 10:42

Le psy n'est pas là pour te juger...
Avatar de l’utilisateur
sodapop
Papesse du Glam
Messages : 6614
Inscription : jeu. déc. 25, 2008 10:30
Localisation : Dijon

Re: Etudiante en Burn-Out, besoin de conseils

Messagepar sodapop » sam. janv. 04, 2014 10:49

+ 1. Il n'est pas là pour te juger mis pour t'aider.
Je ne te dis pas que le études ne sont pas importantes ou superflues mais de là à ne plus en vivre, il y a quand même une marge. Et je dis ca en ayant fait une prépa(école bien connue pour un rythme de travail bien chargé) où j'arrivais à sortir plus que toi. il ne faut pas confondre motivation, intérêt pour les études et obsession quasiment malsaine.
sauvez des animaux en quelques clics
mon ebay sac nat& nin, sac asos, parka zara MAJ 02/02/2014
Avatar de l’utilisateur
SunnyBeach
PDGère du glam
Messages : 647
Inscription : ven. juil. 22, 2011 7:37

Re: Etudiante en Burn-Out, besoin de conseils

Messagepar SunnyBeach » sam. janv. 04, 2014 11:47

sodapop a écrit :Il ne faut pas confondre motivation, intérêt pour les études et obsession quasiment malsaine.


Je suis tout à fait d'accord.

Je crois que tes études sont une sorte de refuge dans lequel tu condenses tous tes espoirs de réussite, et que plus tu penses avoir échoué ailleurs, plus tu te donnes du mal là-dedans. Mais 1. Ca ne fera que te nuire, parce que tu finiras par rater tes études aussi, et 2. Ca ne résoudra jamais les problèmes à côté.

Tu as l'air de manquer cruellement de confiance en toi ; je crois que c'est surtout ça, le problème. Je vais être très franche : une mention Très Bien au Bac n'a jamais garanti un avenir, et encore moins été une source de pression pour que quelqu'un réussisse à l'avenir : c'est simplement un symbole de reconnaissance du travail efficace fourni par un élève durant sa période lycée.

Ce qui m'amène au second point : travailler beaucoup n'a jamais été synonyme de travailler bien. Si tu aimes tes études, tu devrais considérer les moments où tu travailles tes cours comme des moments où tu fais quelque chose qui te plaît, et il est essentiel de maintenir cet engouement quand il est présent. C'est pour cette raison qu'il te serait vraiment bénéfique d'arrêter de ne faire que ça ! Il faut travailler, bien sûr, mais travaille avec plaisir et raisonnablement, plutôt que de te mettre la pression pour faire tout ça. Un travail efficace et mesuré motivé par le plaisir d'étudier vaut mieux qu'un acharnement aveugle motivé par la peur d'échouer.

Enfin, je crois que tu accordes une importance totalement démesurée à ce que pensent les autres. Personne d'autre que toi-même ne t'a enfermé dans l'image de la fille qui réussira forcément parce qu'elle travaille beaucoup ; peut-être que les gens parleront de toi si tu échoues, mais ce seront des paroles de l'ordre des médisances, et non pas de l'ordre de la déception. Tes camarades de fac ne seront pas "déçus" par la fille que tout le monde pensait être un génie ; ils jacasseront simplement et assez froidement sur ton cas, et passeront vite à autre chose. Peut-être devrais-tu parler de tout ça à tes parents, aussi, histoire qu'ils ne t'encouragent pas à t'abîmer : t'apporter à manger directement dans ta chambre ne fera qu'encourager ton acharnement, nocif.

Je crois vraiment que faire du sport t'aiderait, parce que ça te permettrait de te défouler, d'une part, mais aussi de rencontrer des gens avec qui tu partageras au moins une affinité (celle d'aimer le même sport). Je crois qu'il faut vraiment que tu arrêtes d'attendre quelque chose des autres/de tes rencontres avec les autres/de tes activités : vis tes expériences comme elles viennent et pour rien. N'attends rien de spécial, c'est la meilleure façon de garder la tête froide, je pense.
Dernière édition par SunnyBeach le sam. janv. 04, 2014 11:48, édité 1 fois.
"La jeunesse sourit sans motif. C'est l'un de ses plus grands charmes." O. Wilde
irma
Déesse du Glam
Messages : 8327
Inscription : dim. oct. 05, 2008 2:04

Re: Etudiante en Burn-Out, besoin de conseils

Messagepar irma » sam. janv. 04, 2014 11:48

Tout à fait. C'est exactement ça :

SunnyBeach a écrit :il est essentiel de maintenir cet engouement quand il est présent. C'est pour cette raison qu'il te serait vraiment bénéfique d'arrêter de ne faire que ça ! Il faut travailler, bien sûr, mais travaille avec plaisir et raisonnablement, plutôt que de te mettre la pression pour faire tout ça. Un travail efficace et mesuré motivé par le plaisir d'étudier vaut mieux qu'un acharnement aveugle motivé par la peur d'échouer.



Le concours pour être prof est dur, c'est clair, mais il me semble qu'avant le master, c'est juste une licence que tu fais? Ca n'impacte pas sur une sélection quelconque non?

Après je ne sais pas quelles notes tu vises en licence, et en quelle filière tu es, mais un 15-16 en licence c'est une très bonne note, pas besoin de viser le 18-19... Si je me rappelle bien, en L2 bio on m'avait fait apprendre les segmentation de l'oeuf fécondé de l'oursin (entre autre). Super utile dans la vie. C'était JUSTE pour nous faire bouffer des informations, ben écoute je me suis concentrée sur autre chose pour avoir mon partiels. Tu n'est pas obligée de tout gober. ;)

Là encore en école, ok j'ai des notes bof, mais je passe d'une année à l'autre, c'est tout ce qui compte. A coté je participe à la vie associative, je vais au ciné, je fais des bouffes entre copines... Il y en a certaines qui ne sortent quasiment jamais, qui se lèvent à 7h30 pour réviser pendant les vacances... Si ça les rend heureuses, pourquoi pas, mais visiblement ça n'est pas ton cas.

Pour le psy, +1 avec les autres évidemment. Et par contre, attention, si jamais tu venais à faire la démarche, c'est POSSIBLE de tomber sur un mauvais psy, il y en a plein. Ou alors sur un psy qui ne te correspond pas. Si tu es dans un centre médico-psychologique (gratuit), il est toujours possible d'en changer si tu le demandes gentiment à l'accueil.
Avatar de l’utilisateur
Bene82
Haut Fonctionnaire du Glam
Messages : 878
Inscription : lun. mars 22, 2010 21:19

Re: Etudiante en Burn-Out, besoin de conseils

Messagepar Bene82 » sam. janv. 04, 2014 12:19

Etant psychologue moi même, je peux seulement te dire qu'il y a diverses pratiques du métier. Mais le plus important à mes yeux est de trouver quelqu'un avec qui tu te sentiras mieux et à qui tu arriveras à te confier, à te livrer...C'est essentiel pour débuter et poursuivre un suivi qui se montrera efficace.
Avatar de l’utilisateur
fille-a-vie
Glam'oureuse
Messages : 327
Inscription : lun. janv. 11, 2010 20:43

Re: Etudiante en Burn-Out, besoin de conseils

Messagepar fille-a-vie » dim. janv. 05, 2014 20:54

SunnyBeach a écrit :Ce qui m'amène au second point : travailler beaucoup n'a jamais été synonyme de travailler bien. Si tu aimes tes études, tu devrais considérer les moments où tu travailles tes cours comme des moments où tu fais quelque chose qui te plaît, et il est essentiel de maintenir cet engouement quand il est présent.

[...]
Je crois qu'il faut vraiment que tu arrêtes d'attendre quelque chose des autres/de tes rencontres avec les autres/de tes activités : vis tes expériences comme elles viennent et pour rien. N'attends rien de spécial, c'est la meilleure façon de garder la tête froide, je pense.


Je suis tout à fait d'accord et je le sais bien, mais j'ai un cerveau qui ne retient qu'à force de longues répétitions. Du coup, je me répète tout le temps mes cours.
Bien sûr que mes cours me plaisent, mais quand je vais réviser je ne m dis pas que je vais faire quelque chose qui me plait car le contenu de mes cours est théorique, et mes cours ne me plaisent que parce que je sais que les mettre en application sera réellement intéressant.. A la fin de mes études.

Je n'arrive pas à vivre sans rien attendre des autres, j'espère toujours quelque chose et j'ai déjà tenté de travailler sur moi pour changer cela mais ça n'a pas duré très longtemps...



irma a écrit : Après je ne sais pas quelles notes tu vises en licence, et en quelle filière tu es, mais un 15-16 en licence c'est une très bonne note, pas besoin de viser le 18-19...

En réalité je ne vise pas le 20, je veux avoir ma licence c'est tout, mais j'ai l'impression que c'est difficile.


Par rapport à la psy, il y en a une gratuite dans mon université, mais je ne sais pas comment cela se passe, je ne connais personne n'y allant. Je peux toujours tenter.
sHE beLIEveS
irma
Déesse du Glam
Messages : 8327
Inscription : dim. oct. 05, 2008 2:04

Re: Etudiante en Burn-Out, besoin de conseils

Messagepar irma » dim. janv. 05, 2014 21:30

Dans ce cas, pour avoir sa licence il faut avoir 10 de moyenne minimum à chaque fois, ça ne demande pas de travailler 24/24, mais juste de bosser régulièrement. ;)

Je t'encourage vivement à aller tenter la psy de ta fac!
Ah_Cheet
Glam'stagiaire
Messages : 6
Inscription : sam. janv. 04, 2014 23:57
Localisation : IDF
Contact :

Re: Etudiante en Burn-Out, besoin de conseils

Messagepar Ah_Cheet » dim. janv. 05, 2014 23:40

En plus un psy t'aidera a surmonter tes crises d'angoisses, sans parler forcément : je suis atteinte de troubles paniques, et je n'arrive pas a verbaliser. Je supportais mal les medocs : le psy m'a envoyé fait de la psychomotricité (un peu comme du yoga) et je vais bien mieux.

Attention, tu n'as peut etre pas un burn out mais tout autre chose : moi meme quand j'ai consultè, les tests, mon medecins, mes amis me pensait en burn out. Seul le psy a su rèellement poser un diagnostique. Ètonnement, savoir pourquoi on fonctionne comme on le fait aide beaucoup.
Avatar de l’utilisateur
SunnyBeach
PDGère du glam
Messages : 647
Inscription : ven. juil. 22, 2011 7:37

Re: Etudiante en Burn-Out, besoin de conseils

Messagepar SunnyBeach » lun. janv. 06, 2014 8:14

J'ai un cerveau qui ne retient qu'à force de longues répétitions. Du coup, je me répète tout le temps mes cours.

[...]

En réalité je ne vise pas le 20, je veux avoir ma licence c'est tout, mais j'ai l'impression que c'est difficile.


Je plussoie Irma sur le fait qu'il suffit de travailler régulièrement et sans devoir friser le burn-out pour obtenir une licence honorablement. Je comprends que tu sois stressée ou que l'idée de ne pas l'avoir t'angoisse ; mais précisément je pense que ce devrait être l'idée de l'avoir qui doit te motiver. Je trouve ta manière d'avancer un peu malsaine pour toi, en fait.

Autrement, quand on a une mémoire qui fonctionne à force de répétitions, on privilégie la synthèse : il ne faut pas en faire beaucoup, l'idée étant de retenir efficacement l'essentiel plutôt que de s'éparpiller en détails.
"La jeunesse sourit sans motif. C'est l'un de ses plus grands charmes." O. Wilde
Avatar de l’utilisateur
sodapop
Papesse du Glam
Messages : 6614
Inscription : jeu. déc. 25, 2008 10:30
Localisation : Dijon

Re: Etudiante en Burn-Out, besoin de conseils

Messagepar sodapop » lun. janv. 06, 2014 8:20

d'accord avec les derniers commentaires.
il suffit de travailler régulièrement et tout se passera bien
sauvez des animaux en quelques clics
mon ebay sac nat& nin, sac asos, parka zara MAJ 02/02/2014

Revenir vers « Relations : Amour, amitié, famille »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité