Perte de poids

Avatar de l’utilisateur
Tandoori
Glam'bulleuse
Messages : 246
Inscription : lun. juin 04, 2007 11:13
Localisation : Paris 9

Messagepar Tandoori » dim. juil. 22, 2007 15:58

Je me reconnais aussi dans toutes ces témoignages. Perso c'est le rapport à la nourriture qui est difficile pas mon regard sur mon corps. Il faut dire que j'ai un mec génial qui me trouve belle et qui aime les filles plantureuses.

J'ai entamé depuis 1 semaine un régime à base de protéine et de légume, je prends du guarana et je vais faire de l'accupuncture, de la mésothérapie et entamer le sport dès septembre (danse orientale). Un nutritioniste me suit une fois par mois. J'ai perdu 1,5 kilos en 1 semaine. Encore 13 kilos à perdre puis une stabilisation et l'acquisition de nouveaux réfléxes pour manger sainement. Je crois que l'accupuncure peut l'aider à éloigner ses envies de gras et de sucré. Moi aussi dès que j'ai envie de sucre c'est l'orgie de gateaux et de chocolats :-(

Je fais cela pour m'habiller plus librement, plus court. je fais du 40/42 donc c'est pas non plus la cata mais je voudrais retrouver le poids de mes 18 ans (j'en ai 24)

Courage à toutes et bravo cédille!
Debra
Papesse du Glam
Messages : 6559
Inscription : ven. juil. 06, 2007 19:15
Localisation : 21 ans

Messagepar Debra » dim. juil. 22, 2007 20:36

s
Dernière édition par Debra le sam. sept. 24, 2011 15:22, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Tandoori
Glam'bulleuse
Messages : 246
Inscription : lun. juin 04, 2007 11:13
Localisation : Paris 9

Messagepar Tandoori » dim. août 05, 2007 12:50

psychedlik: après 3 semaines j'en suis à 3,2 kilos...hihi!!
ça fait un bien fou au moral!
Je sais que les hommes aiment les formes et mon tour de taille ne m'empeche pas d'avoir du succès mais encore une fois je fais ça pour moi ;-)
Debra
Papesse du Glam
Messages : 6559
Inscription : ven. juil. 06, 2007 19:15
Localisation : 21 ans

Messagepar Debra » dim. août 05, 2007 12:53

Tandoori-> c'est le principal. Ce que je veux: tenter de rentrer un peu plus dans du 36 ;)
Avatar de l’utilisateur
Celeste
Glam'experte
Messages : 92
Inscription : ven. juil. 20, 2007 15:50
Localisation : Finistère
Contact :

Messagepar Celeste » dim. août 05, 2007 13:50

Je ne sais pas si j'arrive en retard Shyrelle, mais j'ai eu un peu le même soucis que toi. J'ai eu des TCA (trouble du comportement alimentaire) durant des années, quasiment sept ans. J'ai vogué entre anorexie et boulimie. A la fin ton corps et ta tête sont tellement chamboulé entre un utopique équilibre alimentaire et ce qu'on lui fait subir, qu'ils ne savent plus qui écouter.

Les petits rituels, les compulsions ou les restrictions même s'ils nous font souffrir, sont aussi réconfortants. C'est un espece de cocon, c'est rassurant cette sorte de "pouvoir" sur nous même. Mais justement à la fin, il n'y a plus de pouvoir, on est en roue libre et on ne controle plus rien. Et même si l'on veut s'en sortir, il faut du temps pour passer du souhait à l'action, c'est vraiment le plus dur.

L'hiver dernier j'étais encore en dépression a cause de cela, je n'en pouvais plus et je voyais chaque jour comme étant le dernier.

Et un jour je me suis dit que je ne pouvais pas continuer ainsi, que c'était du suicide. J'allais entrer dans une nouvelle école à la rentree, rencontrer de nouvelles personnes, habiter un nouvel appart, une nouvelle ville et je ne voulais pas prendre ce tournant "comme ça". Je voulais le prendre bien ! Alors ça se prepare, on peut dire ça comme ça...

J'ai acheté un notebook qui me plaisait et j'ai mis la date du jour. J'ai écrit mon poids et j'ai dressé en quelque sorte un carnet alimentaire. Ca m'aidait à prendre conscience, à voir ce qui était bien ou moins bien, sans que cela devienne pour autant une obsession. Si j'avais mangé plus que ce qu'il ne fallait, ou si une compulsion était survenue, bah tant pis... Et avec le temps je repardais du poids, bien et durablement, et surtout je retrouvais une bonne alimentation.

Ce qui me dérangeait surtout n'était pas la quantité avalée, mais l'ambiance dans lequel je mangeais. On peut manger un paquet de BN par gourmandise, parce qu'on a envie comme ça et on peut dévorer deux tranches de pain/choco pour se bourrer, combler un vide. Et je prefere manger un paquet de BN "sainement" que compulser même si la quantité est moindre.

Ca me fait bizarre de reparler de tout ça...

Enfin bref, la dépression m'avait anéantie. Faire des choses insignifiantes de tous les jours que les autres font sans se poser de question etait devenu "horrible" et je m'aidais en dressant une sorte de "to do list" et à la fin la fierté l'emportait quand tout avait été fait.

C'est un long parcours, il faut apprendre à se valoriser soi même. Ce n'est pas de l'égocentrisme ou du narcissisme, car on vient tellement de bas, sous terre, ... c'est un passage obligé pour notre propre reconquête...

Et à la fin, le carnet on n'en a même plus besoin...

Je l'ai jeté il y a quelques mois/semaines, volontairement, parce qu'il m'avait aidé mais que maintenant c'était terminé. Et si un jour je retombe pare-terre, je procederais de la même façon !

Aujourd'hui j'ai retrouvé mes cinquantes kilos et je me sens bien, dans ma tete et dans mon corps ! :D
Avatar de l’utilisateur
Chipolata
Glam'saucisse
Messages : 2850
Inscription : lun. juin 11, 2007 19:36
Localisation : Au-delà du périph
Contact :

Messagepar Chipolata » dim. août 05, 2007 14:15

C'est fou comme le rapport à la nourriture est symptomatique de l'état de notre moral... Source et effet de notre souffrance...

Je suis pulpeuse, ronde si vous voulez, mais pas grosse. Je ne souffre pas de mon poids ni de mon apparence, même si clairement je me préfère plus mince. C'est mon rapport à la bouffe qui me fait souffrir.

L'hyperphagie... c'est plus ou moins flagrant selon les périodes mais je sais que ce problème n'est pas complètement réglé pour moi. L'évoquer m'est très pénible, c'est la première fois aujourd'hui que je mets ouvertement un mot dessus.

Cet hiver, alors que je commençais à relever la tête d'une dépression, j'ai décidé de faire attention à ce que je mange, sachant que cuisiner et manger bien me donne la pêche, et que quand je n'enfile un paquet de gateaux ou 500g de pâtes ou n'importe quoi que je subis plutôt que je ne choisis, je me sens hyper mal. Cercle vicieux et vertueux, quand je me sens bien je suis davantage d'humeur à cuisiner, et quand ça ne va pas je me jette toujours sur le premier truc qui me passe sous la main et mange, mange jusqu'à la nausée. Peut-être que je devrais enfin me décider à consulter, puisque ça ne passe pas...
Dingue. Je me suis remise à écrire. http://chipolata.over-blog.com/
Design avatar : Pénélope Bagieu
Avatar de l’utilisateur
Andrea
Mamandréa
Messages : 11012
Inscription : dim. juin 03, 2007 17:27
Localisation : Languedoc

perte de poids

Messagepar Andrea » mar. août 07, 2007 9:55

@chipolata.Je souffrais d u même syndrome que toi. Enfin a peu près..
Mais je finissais par voir les kilos s'accumuler et j'alternais une période de régime ,avec une période de "grigottage permanent):
Résultats des courses: un léger embonpoint , et des problèmes de santé.Puis surtout un déprime qui s'agravait au fur et a mesure du temps.
Je suis allée voir une nuttritionniste , qui non seulement m'a mise en garde contre ce genre de réflexes(stress:grignotage, grignotage :stress), mais qui m'a donné en plus d'un certain régime(plutôt un régime de vie différent), des astuces pour éviter de manger en permanence:.Dès que j'ai envie de manger je bois de l'eau aromatisée aux extraits de plantes et de fruits, je déguste un bonbons Ricola sans sucre, ou plus recemment une banche de cèleri ou une lamelle de c arotte dans du yaourt a 0%)
J'ai aussi droit a une collation a 4 heure (thé et yaourt°
Je fais un peu de sport (en ce moment j'ai un peu de mal) :wink:
Mais surtout elle m'a fais faire des séances de relaxations.
Tout ça pour te dire ,... ou vous dire , n'attendez pas d'avoir des problèmes de santé pour vous occuper de vous.
Surtout s'il s'agit de grignottages très fréquents et de prises de poid importantes qui peuvent mettre votre santé en danger.
Aussi , choisir une nutritionniste intelligente(et aui elles ne le sont pas toutes), qui encourage et modifie le régime au fur et a mesure ...
Puis avec une bonne dose d'optimiste on arrive a tout :D
Courage!(ne surtout pas fuir! :) )
Avatar de l’utilisateur
pousse crotte
VIP de la bulle
Messages : 123
Inscription : jeu. août 09, 2007 11:19

Messagepar pousse crotte » mar. oct. 02, 2007 12:38

Mon dieu que c'est triste !! Une lamelle de carotte trempée dans du yaourt 0%.... Je comprends que l'envie de manger se fasse parfois sentir mais tout de même... C'est la vie ça ? Des bouts de céléri, des carottes ?? Je comprends que certaines y soient obligées pour des problèmes de santé mais bon...
C'est pas ma conception de la vie. C'est vrai, je profite (dans tous les sens du terme d'ailleurs :oops: ). Mais moi les restrictions alimentaires de ce genre me rendent aigrie et désagréable.
Ce n'est pas pour autant que je me gave de junk food et de viennoiserie. Tiens, d'ailleurs aujourd'hui j'entame mon premier jour de régime "Michel Oliver". Ouf, faudra pas manger des carottes et du céléri (c'est essentiellement des protéines et ça tombe bien, j'adore le poisson et le jambon :twisted: ).
Bon courage à vous toutes !!
poupouss'

Revenir vers « Forme minceur sport et nutrition »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité