Les jeunes et l'alcool.

Avatar de l’utilisateur
Aaelis
Glam'oureuse
Messages : 363
Inscription : jeu. déc. 11, 2008 18:07
Contact :

Re: Les jeunes et l'alcool.

Messagepar Aaelis » ven. mars 11, 2011 15:02

Chouille a écrit :Aujourd'hui, je pense avoir un bon rapport à l'alcool. J'adore le bon vin et la bière, en famille ou entre amis et à petite dose!
Et j'aime aussi faire la fête avec beaucoup d'alcool, c'est sans danger LORSQUE L'ON CONNAIT SES LIMITES uniquement.
Le truc important, c'est de savoir faire la fête sans alcool aussi.


De même. J'ai 23 ans et avec mes potes, on peut passer des soirées à parler de tout et de rien et à bien rigoler (sans alcool ou alors un ou deux verres de vin pour déguster) mais il y a d'autres soirs où on se met totalement "caisse" et où on s'amuse tout autant.

Je sais me contrôler et après des années de "breuvage", je sais où est ma limite et je m'y arrête. Je n'ai jamais vomi, je ne me suis jamais endormie d'un coup d'un seul et je n'ai jamais fait de coma. Juste la gueule de bois légendaire le matin mais ça ça dépend encore de ce que j'ai bu la veille. Par exemple, si je ne bois que de la bière, je suis plus que fraîche au réveil (par contre la vodka ^^).

Bref, tout ça pour dire qu'il faut savoir se limiter, ne pas pousser les excès et savoir boire !

Le plus important pour moi au niveau de l'alcool étant de savoir déguster un bon vin (j'ai une préférence pour les bourguignons par rapport au bordelais :D )et de bonnes bières (j'en suis fan, j'aimerais pouvoir goûter toutes celles qui existent sur terre ^^)
Avatar de l’utilisateur
Shyrelle
Grande Prêtresse du Glam
Messages : 4135
Inscription : mer. juil. 04, 2007 17:05
Localisation : Boulogne-Billancourt

Re: Les jeunes et l'alcool.

Messagepar Shyrelle » ven. mars 11, 2011 18:15

Je crois que ce qui est le plus mis de côté dans ce débat en fait, c'est qu'on n'est pas tous égaux face à l'alcool. Notre métabolisme n'est pas le même et une personne qui boit 3 verres peut être en très mauvais état pendant qu'une autre en ayant bu 10 se porte "bien" (gros guillemets quand-même :p ).

Donc, un jeune qui ne connaît pas vraiment ses limites et qui les teste, c'est un jeune qui se met en danger, il ne faut pas le nier.

Maintenant il est clair qu'une bonne partie de la population l'a déjà fait, et même parfois très jeune. Il est clair aussi que pour beaucoup l'alcool est "bon" et c'est un plaisir. Il y en a qui n'aiment pas ou qui n'aiment pas l'idée de ne plus être maîtres de leurs actes.

L'important dans tout ça n'est-il pas d'être en accord avec soi-même?

Je n'ai jamais été une grand consommatrice mais j'aime boire de temps en temps. Je me suis mise minable une fois, sans vraiment m'en apercevoir, je me suis dit que je tiendrais le coup. Je me suis retrouvée à vomir dix fois dans la nuit, à m'endormir dans un resto, à être incapable de faire quoi que ce soit. Et c'est ma faute, je n'aurais pas du surestimer ma capacité à supporter l'alcool.
Je vis avec une personne qui ne boit jamais, tout simplement parce qu'il n'aime pas le goût de l'alcool, et je respecte ça, même si des fois j'aimerais pouvoir boire un petit verre de blanc pour me faire plaisir parce que j'aime ça. Je ne le forcerais jamais, je ne vois pas l'intérêt. A quoi bon se forcer à faire quelque chose qu'on n'aime pas si c'est pour finir par passer une mauvaise soirée?

Donc tant mieux si certains aiment ça, tant mieux si d'autres non. Chacun son truc, ça s'appelle la diversité et c'est bien.
Ecrire, j'y arrive encore. Vivre, cela me paraît de plus en plus superflu. [Françoise Giroud]
Un peu de cuisine!
Avatar de l’utilisateur
sodapop
Papesse du Glam
Messages : 6614
Inscription : jeu. déc. 25, 2008 10:30
Localisation : Dijon

Re: Les jeunes et l'alcool.

Messagepar sodapop » ven. mars 11, 2011 22:16

Juste pour info, une nouvelle campagne contre l'alcoolisme est sortie et devinez qui elle cible en priorité ? les hommes de 40 ans (cf le journal de 20h sur France 2...
comme quoi il n' y a pas que les jeunes de concerné. Bon ca on le savait mais à priori avec sa remarque, le monsieur à la caisse semblait un peu l'oublier :lol: et ne semble pas être un cas isolé en France.
Enfin pour en finir avec les idées reçues, les études montrent qu'en France la consommation d'alcool a diminué de 50% en un siècle. donc tout n'est pas si noir

catleenette c'est bizarre comme les gens peuvent réagir de façon différente. pour ma part, j'ai déjà fait deux comas éthyliques direction les urgences (pas forcément très jeune puisqu'il y en a un je l'ai fait en décembre et je vais avoir 26 ans) et pourtant ca m'arrête pas de boire. En fait ca m'a pas trop fait flipper par contre, mes amies beaucoup.
sauvez des animaux en quelques clics
mon ebay sac nat& nin, sac asos, parka zara MAJ 02/02/2014
Pibi
Glam'experte
Messages : 67
Inscription : lun. mars 07, 2011 10:08
Localisation : Metz, France

Re: Les jeunes et l'alcool.

Messagepar Pibi » sam. mars 12, 2011 11:02

Chipolata a écrit :A la limite, ce qui me choque dans l'histoire, c'est qu'un caissier laisse passer des jeunes avec une bouteille de vodka... la réflexion du type est idiote, en revanche, acheter de l'alcool en étant mineur, c'est illégal effectivement, alors il ne faut pas s'attendre à ce que l'on t'envoie des fleurs.
Et pourquoi est-ce illégal à ton avis ? C'est peut-être cette question-là qu'il faut te poser...


Personne ne contrôle les cartes d'identité (mlaheureusement). J'ai pu acheter de l'alcool sans aucun problème de mes 16 ans à ms 18 ans et c'est le jour de mon anniversaire des 18 ans qu'on m'a demandé pour la première fois ma carte d'identité ! ironie du sort !
[color=#408080]Pibi.[/color]
Avatar de l’utilisateur
Aaelis
Glam'oureuse
Messages : 363
Inscription : jeu. déc. 11, 2008 18:07
Contact :

Re: Les jeunes et l'alcool.

Messagepar Aaelis » sam. mars 12, 2011 11:32

Shyrelle a écrit :Je ne le forcerais jamais, je ne vois pas l'intérêt. A quoi bon se forcer à faire quelque chose qu'on n'aime pas si c'est pour finir par passer une mauvaise soirée?

Donc tant mieux si certains aiment ça, tant mieux si d'autres non. Chacun son truc, ça s'appelle la diversité et c'est bien.


+ 1
Avatar de l’utilisateur
Sophomore
Prêtresse du Glam
Messages : 2009
Inscription : mar. nov. 03, 2009 15:54
Localisation : Chartres

Re: Les jeunes et l'alcool.

Messagepar Sophomore » sam. mars 12, 2011 15:01

@PibiPar chez nous, c'est contrôlé quasiment systématiquement. Toute seule je ne pourrais pas en acheter. Mais c'est vrai que c'est assez facile de s'en procurer sans être majeure ou sans être accompagné d'une personne majeure.
Avatar de l’utilisateur
GallowsPole
Glam'experte
Messages : 63
Inscription : sam. mars 19, 2011 12:27

Re: Les jeunes et l'alcool.

Messagepar GallowsPole » dim. mars 20, 2011 21:26

J'ai presque 15 ans et l'année passée quand j'étais en quatrième, trois élèves de mon collège s'étaient pris une bonne cuite AVANT d'aller en cours... L'un deux a fait un coma éthylique... Alors je comprends la réaction du monsieur, certes il y a été un peu fort car il vous a jugé sans vous connaître.
Avatar de l’utilisateur
Krasavitsa
Prêtresse du Glam
Messages : 1963
Inscription : dim. oct. 31, 2010 6:56

Re: Les jeunes et l'alcool.

Messagepar Krasavitsa » mer. mars 23, 2011 21:55

Je sais qu'aux Etats Unis (la ou j'habite) beaucoup sont obsédés par l'alcool car en California on ne peut pas en consommer jusqu'à 21 ans.
Apres je sais pas si il y aurait une différence si on pouvait boire plus jeune ou pas. Mes parents ne voient pas de problème a ce que je boive un verre de champagne ou de vin quand je suis avec eux (j'ai 15ans). Cela ne m'arrive pas si souvent. Mais en tout cas pour moi je pense qu'une partie de mon désintérêt pour l'alcool sont que mes parents sont très décontractés avec ça. Peut etre que si ils me l'interdisaient je m'y interesserais plus, la vieille theorie du plus c'est interdit, plus c'est tentant j'imagine.
Loulou29
Glam'confirmée
Messages : 26
Inscription : dim. mars 13, 2011 11:39

Re: Les jeunes et l'alcool.

Messagepar Loulou29 » sam. juin 25, 2011 21:46

Pour revenir au début, oui, il y est allé un peu fort, mais oui aussi l'alcool et les jeunes deviennent un sujet inquiétant...
J'ai 15 ans, et je me suis déjà pris deux ou trois vraies bonnes cuites, à être très mal le lendemain, et même pendant... Mais l'alcool peut permettre de passer de très bons moments, car il déshynnibe, permet de faire la connaissance de nouvelles personnes sans aucune timidité, de se lâcher et de rire beaucoup, vraiment beaucoup :)
Mais lorsqu'on en abuse, ce n'est plus très positif, par exemple il y a eu chez moi hier soir une fête, c'était parti pour être un petit truc sympa, on était cinq. Et puis j'ai abusé, c'était bien au début, mais après, et au risque de vous dégoûter je vais tout vous dire... Après je me suis mise à vomir partout, dans mon lit, sur moi, on a dû me laver, et mes amies n'étant pas non plus très clean, des inconnus se sont incrustés pendant que je comatais dans mon lit, complètement bourrée et défoncée. Je ne retrouve plus ma souris d'Imac, et il y a eu du PQ déroulé partout dans l'appartement... Sans compter les mecs qui ont pissé dans mon lavabo, et les filles qui ont limite failli se faire sauter dans le lit de mon père tellement elles étaient "ailleurs".
Voilà, ça fait très dramatique dit comme ça, mais bon, on a quand même ri, c'est juste que ça m'a fait perdre un peu confiance en moi, j'ai peur que mes amies m'en veuillent et soient réticentes à une nouvelles soirée... Ceci dit, le même scénario avait déjà eu lieu, pas d'incruste, mais bien trash quand même, et on s'est refait des soirées qui se sont bien mieux passées :)
D'ailleurs, on doit remettre ça lundi, avec des gens que j'ai rencontrés la dernière fois et on s'est tous bien entendus :) en plus calme et raisonnable !
Voilà, j'essaie un peu de me rassurer en fait ^
Avatar de l’utilisateur
Sophomore
Prêtresse du Glam
Messages : 2009
Inscription : mar. nov. 03, 2009 15:54
Localisation : Chartres

Re: Les jeunes et l'alcool.

Messagepar Sophomore » sam. juin 25, 2011 22:16

Heu ouais, c'est un peu hard là quand même...
Je suis jamais allée jusqu'à ce stade là car
- Je connais mes limites et ça ne m'amuse pas de les dépasser.

- Mes parents me font confiance quand je fais une soirée dans leur appartement, donc je ne la trahirais pas.

- Si mes amis on un problème, je veux être là.


Mais après chacun sa façon de faire la fête, mais pour moi la tête dans la cuvette & les habits dans le vomis → No way.
Loulou29
Glam'confirmée
Messages : 26
Inscription : dim. mars 13, 2011 11:39

Re: Les jeunes et l'alcool.

Messagepar Loulou29 » sam. juin 25, 2011 22:27

Oui, je vois ce que tu veux dire, mais je suppose que je ne connais pas encore mes limites, ou pas complètement, puisque je ne suis pas comme ça à toutes les soirées ! Et c'est bien mieux quand ça n'est pas comme ça ! En fait, j'ai tout nettoyé, ça sentait bon partout, il y a "juste" la souris qui a disparu et que j'ai remplacé par une autre, donc au final, pas de gros soucis (surtout que mon père n'a rien vu), si ce n'est que je n'ai pas vraiment profité de la soirée... Je m'en veux aussi pour mes amies, je sais qu'elles m'ont pardonné, elles l'ont plutôt pris à la rigolade, et, elles ont déjà vécu ça... J'ai juste hâte à la prochaine soirée pour pouvoir m'amuser, profiter vraiment et rentrer de bonne humeur ^^
Avatar de l’utilisateur
Sophomore
Prêtresse du Glam
Messages : 2009
Inscription : mar. nov. 03, 2009 15:54
Localisation : Chartres

Re: Les jeunes et l'alcool.

Messagepar Sophomore » sam. juin 25, 2011 22:32

C'est les mecs que tu connaissais pas qui te l'ont peut-être pris ? En tout cas tu as eu de la chace, ça aurait pu être autre chose qui aurait pu disparaître.
Loulou29
Glam'confirmée
Messages : 26
Inscription : dim. mars 13, 2011 11:39

Re: Les jeunes et l'alcool.

Messagepar Loulou29 » sam. juin 25, 2011 22:39

Ca fait presque plaisir de s'entendre dire que j'ai de la chance :)
Oui, je relativise, et en fait, les gens se sont plutôt amusés j'ai l'impression, et pour moi c'est ce qu'il y a de mieux ! Bien sûr, il y a eu des incidents, mais ça, il y en a à toutes les soirées, je suis en train de m'en rendre compte... Surtout que plusieurs de mes potes avaient fait un voyage scolaire au Portugal, très mouvementé, genre cuitage tous les soirs, dans des états pas possibles ! C'est surtout que c'est moi qui n'ai pas l'habitude, et du coup je me tracasse.
Oui, mais c'est très flou, certains étaient "gentils", d'autres apparemment inconnus... Mais je pense que c'était involontaire s'ils l'ont prise, parce que ça empêche de mettre de la musique et ils étaient d'après ce qu'on m'a dit, très à l'aise chez moi... Apparemment, un mec a voulu prendre du fromage pour appeler la souris, "du fromage, du fromage !" voilà voilà...
Mais oui, d'un côté, je m'en sors bien.
RobinHood
Haut Fonctionnaire du Glam
Messages : 785
Inscription : jeu. juin 02, 2011 22:44

Re: Les jeunes et l'alcool.

Messagepar RobinHood » dim. juin 26, 2011 15:01

Loulou29 a écrit : En fait, j'ai tout nettoyé, ça sentait bon partout, il y a "juste" la souris qui a disparu et que j'ai remplacé par une autre, donc au final, pas de gros soucis (surtout que mon père n'a rien vu),


C'est vrai que c'est très mature ça comme comportement ! A se demander pourquoi se choquent que tu puisses te retrouver claffie dans ton vomito juste parce que tu ne connais pas tes limites....

Purée mais l'alcool pour vous c'est juste la défonce ou quoi ?

Enfin continuez comme ça, 10 ans après, les nanas qui ont commencé sur les chapeaux de roue, les stars du lycée qui se défonçaient le week end, elles sont tellement plus potables que ça fait moins de concurrence. Enfin puisque paraît il, il faut vous laisser vivre votre "jeunesse" ......
Avatar de l’utilisateur
Sophomore
Prêtresse du Glam
Messages : 2009
Inscription : mar. nov. 03, 2009 15:54
Localisation : Chartres

Re: Les jeunes et l'alcool.

Messagepar Sophomore » dim. juin 26, 2011 19:03

C'est en faisant des erreurs qu'on apprend. Le tout est d'en tirer les conséquences et de ne plus recomencer.
Avatar de l’utilisateur
Dakota.
Grande Prêtresse du Glam
Messages : 3643
Inscription : mar. août 04, 2009 12:22
Localisation : London

Re: Les jeunes et l'alcool.

Messagepar Dakota. » dim. juin 26, 2011 23:12

Le truc c'est qu'on se dit "tout est bien qui fini bien" donc on recommence plus tard...
RobinHood
Haut Fonctionnaire du Glam
Messages : 785
Inscription : jeu. juin 02, 2011 22:44

Re: Les jeunes et l'alcool.

Messagepar RobinHood » dim. juin 26, 2011 23:27

Eh eh .... au pays du jugement définitif, j'avais bien sûr oublié que toutes les filles ayant mené une vie très "festives" tôt ne finissaient pas vieilles moches et racornies (et ultimement, dévorées par un Berger Allemand)* :D

Il n'empêche que c'est bien Dakota qui a raison ...

* copyright Bridget Jones
Avatar de l’utilisateur
Mlle-MpM
Ministre du Glam
Messages : 1161
Inscription : mer. juin 03, 2009 19:24

Re: Les jeunes et l'alcool.

Messagepar Mlle-MpM » lun. juin 27, 2011 8:05

Et bien moi je suis désolée de vous dire ça mais j'ai déjà finit vraiment pas bien à une soirée, à passer deux-trois heures dans les toilettes par précaution (peur de vomir dans la maison de l'amie en question), pas bien donc, et depuis je ne recommence plus. Et ça ne m'empêche pas de faire la fête, j'adore ça d'ailleurs ! Mais c'est vraiment le côté festif de l'alcool: être avec des amis, rire, rencontrer aisément d'autres personnes. Évidemment tout ça est faisable sans alcool (ce que je fais aussi), mais j'adore les soirées alcoolisées, c'est tout. Par contre, je n'irais pas me saouler la gueule juste pour être saouls: j'en connais qui ont pour seul but d'être saoul (voire même complètement déchiré) et je trouve ça vraiment pathétique, et dommage.
Je sais encore m'amuser sans alcool, et heureusement.
J'ai fait une erreur une fois, et j'ai détesté ça: commater, c'est rater la soirée, les délires, les amis... alors à quoi bon ? Maintenant que je connais (mieux certainement) mes limites, je fais en sorte de ne pas boire trop pour être juste "bien".
Et donc non, tout est bien qui finit bien, mais on ne recommence pas lors de la prochaine soirée ;)
Et ça n'est pas non plus pour ça que je vais rater ma vie, je bois mais bien plus raisonnablement que d'autres personnes que je connais (de loin heureusement) qui passent leur temps à être saouls (devant le lycée, par exemple, à midi ... hm) et du coup, du fait que je sache me raisonner, j'ai quand même une vie à côté des soirées. ;)

( gros pavé désolée. )
Avatar de l’utilisateur
Chouille
Ministre du Glam
Messages : 1071
Inscription : sam. juin 12, 2010 10:13
Localisation : Lyoncity

Re: Les jeunes et l'alcool.

Messagepar Chouille » lun. juin 27, 2011 8:06

En effet tu as fait une grosse bêtise et j'ai l'impression que tu en es consciente. Le truc c'est que tu dé-dramatise peut être un peu trop, c'est pas rien ce qu'il t'es arrivé! HEUREUSEMENT pour toi, il ne s'est rien passé de trop grave mais ça aurait pu être un évènement vraiment traumatisant pour toi. Songes-y, j'espère sincèrement que ça te serviras de leçon et que tu ne te mettras plus jamais dans de tels états dégradants et DANGEREUX !!!
RobinHood
Haut Fonctionnaire du Glam
Messages : 785
Inscription : jeu. juin 02, 2011 22:44

Re: Les jeunes et l'alcool.

Messagepar RobinHood » lun. juin 27, 2011 10:17

Mlle-MpM a écrit :Mais c'est vraiment le côté festif de l'alcool: être avec des amis, rire, rencontrer aisément d'autres personnes. Évidemment tout ça est faisable sans alcool (ce que je fais aussi), mais j'adore les soirées alcoolisées, c'est tout.


C'est ça en fait qui fait qu'on est pas sur la même longueur d'ondes ! On rencontre aisément d'autres personnes sans être pompettes, pourquoi ce besoin de lier l'alcool à la convivialité .... le "c'est tout", non je suis désolée, on peut pas s'en tenir là !

Vous avez si peu que ça confiance en vous et vous ne voulez pas vous l'avouer ou quoi ? Vous préférez payer des bouteilles de mauvais alcool, plutôt que rester vous mêmes ?

Parce que non, le Soho, Despé, Passoa et la Vodka Absolut, c'est pas de la qualité première !

D'ailleurs si vous avez un tant soit peu d'estime pour votre corps et pour la façon dont vous le traitez, boire ces trucs infects (purs ou mélangés avec des sodas archi sucrés) c'est un contre sens total.

La façon dont vous décrivez votre façon de consommer, je trouve ça juste pathétique et vous n'avez pas l'air d'assumer le "pourquoi" de la chose !

Revenir vers « Salon de thé »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité