Le mariage et l'adoption pour les homosexuels

raccourci: appyez sur la touche ESPACE pour descendre, appuyez sur la touche ENTRÉE pour passer à la page suivante
Auteur
Message
Avatar de l’utilisateur

Prêtresse du Glam

De prouver que les gens contre ont sûrement d'EXCELLENTES raisons de l'être?



Avatar de l’utilisateur

Glam'bulleuse

" Moi je suis pour mais les gens contre ont quand même (peut-être) raison d'être contre " :D



Avatar de l’utilisateur

Prêtresse du Glam

Ouais, on est tous beaux et merveilleux et notre avis est important quel qu'il soit. Peace. Love. Sur ce je vais me coucher! (Seule, sans femme dégénérée à côté de moi)





Prêtresse du Glam

@Gegeouille et @Kagel Exactement :) Pour le mariage, réservée concernant l'adoption, ou plutôt en reflexion, même si d'avis global et que si ça ne tenait qu'à moi je donnerais mon accord, donc pour, dans la globalité du projet.
Je me met facilement (ou plutot difficilement!) dans la tête des "contre" parce que je trouve que la discussion est inutile si il n'y a pas plusieurs visions. En gros, c'est bien beaux d'être toutes Pour, mais c'est plus interessant de discuter avec des contre, et comme il n'y en a pas (Parce que quand il y en a elles se font gentimment envoyer ballader), bah j'essaye de pousser les reflexions un peu plus profondément, quitte à, je l'avoue, dire des choses un peu trop farfelues.





Prêtresse du Glam

Sincèrement, je comprends pourquoi les glamourettes qui sont contre ne viennent pas discuter vec nous. Dès qu'on emet une idée, même si celle ci est farfelue, on se fait envoyer balader. Si je vous dit que vous me traiter d'homophobe, vous me dites non, par contre pour les sous entendus ridicules, ça y va. Des enfants..



Avatar de l’utilisateur

Prêtresse du Glam

@Geisha (Elles se font pas dégager les "contre", elles n'argumentent pas! Et si c'est pour nous donner des arguments comme ceux que tu as trouvés, vaut peut-être mieux!)





Prêtresse du Glam

@Gegeouille Désolée d'essayer de remplir 18 pages de topic en ayant une véritable discussion plutôt qu'en criant "Vive le mariage gay vive le monde des bisounours."



Avatar de l’utilisateur

Prêtresse du Glam

@Geisha T'as vraiment pas lu nos pages pleines d'arguments et d'explications quoi, pourtant y'en a un paquet et c'est assez rébarbatif pour que ça soit intégré et compris. Allez je te laisse repartir sur "vive le mariage gay" -_-



Avatar de l’utilisateur

Glam'bulleuse

Une discussion ne se fait pas qu'avec des pour et des contre. Je ne vois pas pourquoi parce qu'il y a moins de contre ici, ils auraient plus de valeur et qu'il faudrait les supplier pour expliciter leurs arguments.
Leurs arguments sont assez médiatisés me semble-t-il, et on a en a déjà bien discuté. En gros, je dirais qu'on a même peut-être fait le tour du sujet.
Le but du topic n'est pas de convertir tout le monde à sa cause, mais de donner son avis sur le sujet (et ses dérives).
" des enfants ", non mais t'as vu les énormités que tu sors ? C'est même pas farfelus, c'est tout simplement du gros n'importe quoi, faut se dire les choses en face.
Désolée mais non, t'as pas poussé la réflexion plus profondément.



Avatar de l’utilisateur

Ministre du Glam

Geisha a écrit:

Leur raisonnement, de gens anormaux, fous, employez le mot que vous voulez, pourrais être celui ci.. ? Vu qu'ils ne raisonnent pas "normalement".


Ben voyons! Peux-tu éventuellement définir ce qu'est la normalité????



Dernière édition par LallaRookh le Mar Nov 20, 2012 20:56, édité 1 fois.
Merci de cibler la citation

Avatar de l’utilisateur

Grande Prêtresse du Glam

Geisha a écrit:

Sauf que si on dit que l'homosexualité est une orientation sexuelle, ne peut-on pas dire que par exemple, la pédophilie, la zoophilie ou que sais-je, l'inceste sont aussi des orientations sexuelles ? Toutes interdites pas la loi, certes, je sais.



Je pense qu'il est légitime de se demander à un moment donné comment le fait d'avoir une attirance pour des jeunes enfants peut germer dans l'esprit d'un homme ou d'une femme, se demander comment sa évolue, si c'est inné, etc etc, bref se poser des questions d'ordre existentiel/humain/psychologique, ça ok.

Mais faire le rapprochement entre autoriser le mariage gay et autoriser un homme ou une femme à avoir des rapports sexuels ou se marier avec de jeunes enfants, ça non. Pour la simple et bonne raison qu'entre les deux, il y a une lourde différence pleine de conséquences: le consentement et la maturité psychologique/sexuelle qui nous rend apte à décider d'avec qui on veut coucher/se marier.

Je ne comprends pas qu'on puisse faire ce rapprochement.



Ecrire, j'y arrive encore. Vivre, cela me paraît de plus en plus superflu. [Françoise Giroud]
Un peu de cuisine!

Avatar de l’utilisateur

Grande Prêtresse du Glam

Et concernant le fait qu'une personne qui ne raisonne pas "normalement" (encore que bon, on peut discuter ce mot), devrait-on remettre en cause tous nos principes et nos lois sous le prétexte que des personnes "dans leur folie" se diraient "tiens et si je me mariais avec mon chien/ ma petite voisine de 6 ans"?

Je crois qu'en fait, je préfèrerais que quelqu'un dise clairement "j'ai du mal à accepter l'homosexualité, elle me fait peur car je ne la connais pas très bien, mais je suis ouvert sur le sujet", que d'avancer des arguments qui ne tiennent pas debout.

J'entends et je lis ce que tu dis Geisha, mais on ne peut pas te dire "ok c'est ton opinion" parce que ton opinion malheureusement, même si tu dis te mettre "à la place de" pour te protéger, elle remet en cause des idées fondamentales que je ne peux pas cautionner.

Maintenant, là où est ma tolérance à ton sujet, c'est que je ne vais pas te boycotter/te pourrir à chacun de tes posts sur un autre sujet parce que tu as dit ça ici. Grand bien t'en fasse, mais tout ce qu'on demande ici, c'est d'avoir des arguments valables, et jusqu'ici, on n'en a pas eu parce qu'ils sont démontables en moins de 2.



Ecrire, j'y arrive encore. Vivre, cela me paraît de plus en plus superflu. [Françoise Giroud]
Un peu de cuisine!

Avatar de l’utilisateur

Grande Prêtresse du Glam

Geisha, quand on parle d'orientation sexuelle, avant même de parler de norme (et encore, faudrait définir le concept), on parle de morale. La société définit ce qui l'est ou pas de façon plus ou moins arbitraire, mais avant tout, ce qui est moral, c'est ce qui ne fait pas de mal à autrui. La pédophilie, la zoophilie sont des orientations sexuelles qui nuisent, et qui relèvent donc de la psychiatrie. L'homosexualité n'a rien à voir : déjà, elle ne nuit à personne - à moins de faire des amalgames pourris du genre "l'homosexualité conduit à la zoophilie/à la polyandrie/à la pédophilie/à la chaussettophilie/je sais pas quoi encore"... On ne légitime absolument aucun comportement ni déviant ni dangereux en instaurant des droits pour les homosexuels.



Mon vide-dressing : robe All Saints T34.

Mes ventes eBay



PDGère du glam

@Geisha : Ok pour se mettre à la place des opposants, après tout, si on veut les convaincre, rien ne sert de décréter d'emblée que ce sont des autistes finis.

Assimiler l'homosexualité à la pédophilie et la zoophilie est un contre sens total, car si on parle bien de comportements sexuels, on ne parle pas dans les trois cas de comportements sexuels entre adultes consentants.

C'est ce qui fait qu'on a d'un côté l'homosexualité ET l'hétérosexualité, et de l'autre côté les déviances. D'un côté on est entre adultes consentants qui se trouvent, ont envie de vivre tous les deux une histoire d'amour (ou de cul hein, ne soyons pas sectaires :D)

De l'autre, on a des individus qui ne peuvent vivre leur sexualité d'égal à égal et ont besoin pour cela de soumettre un être (humain ou animal) à leurs pulsions.



Avatar de l’utilisateur

Ministre du Glam

Moi je suis contre. Parce que modifier tout mon cours de droit de la famille quelques mois avant le concours que je prépare, ça m'arrange moyen :evil: :mrgreen:



Avatar de l’utilisateur

Messagère du Glam

J'avoue que je ne comprends toujours pas comment on peut etre contre le mariage.
Comme je l'ai dit, je suis en revanche mitigée sur l'adoption (tout comme sur la question des femmes seules qui font appel à un donneur anonyme).
Ce n'est pas une question de sexualité (et franchement l'analogie avec la pédophilie et zoophilie c'est juste à vomir), mais d'identité de l'enfant.

Quitte à me répéter, je trouve que l'arrivée d'un débat aussi passionné arrive comme par hasard au moment ou la crise ne s'est jamais autant faite sentir chez nous.





PDGère du glam

Bon, ma petite contribution au débat. Je précise que je suis juriste et que j'ai tendance à raisonner à travers le prisme du code civil, qui en vaut bien un autre après tout. Il faut savoir que le mariage est certes un droit, une liberté publique, mais aussi une insitution destinée à asseoir le fonctionnement et la stabilité de la société. C'est pourquoi, au delà des gays, les célibataires et les concubins ou les couples pacsés sont discriminés par rapport aux couples mariés (fiscalement, du point de vue du droit à l'héritage etc ...). Les gays ont toujours voulu le le mariage non pas seulement pour passer devant monsieur le maire ou obtenir des avantages équivalents à ceux résultant d'un régime matrimonial communautaire (il aurait suffi d'aménager les règles du PACS, et personne n'aurait rien trouvé à y redire) mais pour accéder à la parentalité, sachant que l'élément essentiel du mariage actuel est la présomption de paternalité de l'époux de la mère, qui peut d'ailleurs être contestée. C'est ce qui est revendiqué par le mouvement gay : une présomption de parentalité,donc une fiction biologique. Et c'est ça qui fait débat. Le droit actuel de la filiation repose sur la vérité biologique. Donc on change complètement de système. Au delà, se posent les questions inévitables dela PMA (uniquement ouverte aux couples stériles ou atteints de maladies transmissibles) et le GPA (interdite en France: le corps n'est pas dans le commerce). Or pour le mouvement Gay, le mariage ouvre de facto le droit à la PMA pour les lesbiennes. La GPA sera le prochain cheval de bataille.
Donc tout cela est plus compliqué qu'il n'y paraît et ouvre des débats un peu moins simplistes que le slogan "les mêmes droits pour tous". Personne ou presque ne dénie aux Gays le droit de vivre leur amour au grand jour mais le mariage et ses conséquences sur l'état-civil et la filiation auraient de mon point de vue nécéssité un peu plus de questionnements.



Avatar de l’utilisateur

Ministre du Glam

ladyhawke a écrit:
Personne ou presque ne dénie aux Gays le droit de vivre leur amour au grand jour mais le mariage et ses conséquences sur l'état-civil et la filiation auraient de mon point de vue nécéssité un peu plus de questionnements.


+1.



Avatar de l’utilisateur

Grande Prêtresse du Glam

Oui, mais la parenté n'est pas nécessairement biologique... Mon mari a été adopté par son père, des amis de ma mère ont adopté plusieurs enfants, mais pour autant, le lien familial est tangible, et la notion de famille existe quand même. Si on remet en question cette histoire de parenté biologique, il faut s'interroger sur l'adoption tout court, pas sur le droit des gays de fonder une famille.



Mon vide-dressing : robe All Saints T34.

Mes ventes eBay

Avatar de l’utilisateur

Messagère du Glam

Contre Ut, je ne pense pas qu'il soit seulement question de biologie, mais de fiction dans laquelle peut se projeter l'enfant. (qu'il puisse s'imaginer avoir pu naitre de ses parents).
Là je parle de fiction psychique, mais effectivement d'un point de vue juridique cela pose aussi problème comme l'a très bien expliqué Ladyhawke



Dernière édition par SweetMimi le Mar Nov 20, 2012 11:37, édité 1 fois.

 

Aller vers la page Précédent   1 ... 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22 ... 24  Suivant

Mode - Où trouver » Peignoirs pour homme Mode - Où trouver
Mode - Shopping » Vêtements pour femmes "Petites" Mode - Shopping
Art et design » Pour les fans de Philippe Starck Art et design
Travail - Etudes - Travailler dans la mode » financement/aide financière pour débuter une formation Travail - Etudes - Travailler dans la mode
Mode - Comment porter » Comment porter la robe longue pour une soirée Mode - Comment porter




Caroline Daily on Facebook