Le harcèlement de rue

Avatar de l’utilisateur
keltia
Ministre du Glam
Messages : 1015
Inscription : lun. juin 04, 2007 19:10

Messagepar keltia » sam. déc. 22, 2007 11:06

Tiens je vous l'ai jamais raconté ça :lol:

Par une belle journée de juin, j'étais tranquillement allongée sur l'herbe, toute seule dans un parc, à lire un livre.
Là arrive un papi, genre vieux du sud: short blanc, polo bien ouvert laissant apparaître une moquette argentée et une chaîne en or :roll:, avec un petit chien blanc ridicule que tu sais même pas où se trouve la tête...

Au début je fais pas trop attention (je crois que je lisais du Raymond Queneau, alors en général ça me fait rigoler toute seule :D), et puis il se rapproche et commence à engager la conversation, à me parler du beau temps...Pour situer moi j'étais toujours allongée, et lui debout, donc en gros il me mettait son truc sous le nez (en mettant les mains dans les poches de son short pour que ça tire un peu à l'entrejambe :?). Aussitôt je me relève (pas envie d'avoir des visions de tuyauterie périmée...) et il continue à me parler...J'ose pas trop le rembarrer (c'est un vieux quoi) et là il me prend le bras en disant des trucs du genre "ah c'est beau la jeunesse, ça fait plaisir":shock:. Aussitôt j'ai coupé court, et je suis partie, pas en courant mais presque...Beurk!


Sinon la main aux fesses moi aussi ça m'est arrivé...des ados en groupe, ça devait être un pari...je me suis retrournée et je leur ai crié dessus...
Avatar de l’utilisateur
lunairia
Papesse du Glam
Messages : 5878
Inscription : ven. juin 29, 2007 8:25
Localisation : paris

Messagepar lunairia » sam. déc. 22, 2007 11:19

Bonjour Keltia !
Hier soir après vous avoir raconté mes histoires j'ai relu des passages du livre de Virginie Despentes dans son livre "KIng KOng Theorie"
Virginie Despentes a subi un viol en faisant du stop. Donc là c'est un peu l'extrême, enfin c'est que toutes nous redoutons. Elle explique comment elle s'est sortie psychologiquement de ce traumatisme : en intégrant le fait que quand on est une femme, c'est un risque à prendre si l'on ne veut pas rester enfermer chez soi, ce qui ne veut pas dire accepter le viol, mais faire avec.
Donc plus généralement faire avec la violence des hommes.

On aime ou pas Virginie Despentes, mais ses écrits "décoiffent".
Aheeemmm
VIP de la bulle
Messages : 122
Inscription : mer. juin 06, 2007 22:21
Localisation : Fontenay sous bois
Contact :

Messagepar Aheeemmm » sam. déc. 22, 2007 22:14

Euh... j'ai jamais lu de Virginie Despentes mais la solution genre "c'est comme ça, nous sommes le s*** faible et nous devons donc nous habituer à nous faire agresser sexuellement" me plait pas, mais alors pas du tout
Ok j'exagere mais la base c'est un peu ça et c'est révoltant... personnellement je peux comprendre qu'une femme dise "je me suis laissée faire, sinon il me tuait" mais jpense que si ça m'arrivait je ferai tout pour le défoncer, quitte à me faire défoncer moi...
L'idée de me laisser faire par qui que ce soit, à petite ou gde échelle est insupportable
Avatar de l’utilisateur
lunairia
Papesse du Glam
Messages : 5878
Inscription : ven. juin 29, 2007 8:25
Localisation : paris

Messagepar lunairia » sam. déc. 22, 2007 22:24

Ce n'est pas ça que j'ai voulu dire... Mais bon je n'ai pas eu le temps de développer.
Virginie Despentes s'insurge aussi sur le fait qu'on n'apprend pas aux femmes à se défendre...
Avatar de l’utilisateur
lunairia
Papesse du Glam
Messages : 5878
Inscription : ven. juin 29, 2007 8:25
Localisation : paris

Messagepar lunairia » sam. déc. 22, 2007 22:30

Puis bon elle propose aussi de regarder la réalité en face, parce que le viol reste un sujet tabou. C'est vrai pourquoi n'apprend on pas aux femmes à se défendre ? Dans notre éducation on nous fait juste comprendre que si ça nous arrive on y sera un peu pour qqch (port de vêtements osés, prise de risque en voyageant seule etc...)

Enfin bon pas trop le courage de développer mais je vous conseille de lire "KIng KOng Théorie"
Personnellement ce livre m'a aidé.
Avatar de l’utilisateur
Marushka
Glam'bulleuse
Messages : 271
Inscription : mer. déc. 12, 2007 13:58
Localisation : Bruxelles, 29 ans

Messagepar Marushka » sam. déc. 22, 2007 22:34

Ca c'est sûr... faut faire un peu gaffe... moi j'ai déjà imaginé des scénarios dans ma tête au cas où avec plein de solutions selon la situation, mais là où je me sens bête c'est que je sais bien que je ne saurais peut-être rien faire sur le moment...

La dernière fois qu'il m'est arrivé un truc bizarre c'était en attendant le tram, un mec m'a fait tout un cinéma en me disant que j'étais enfin le rayon de soleil qui pourrait illuminer sa vie, que l'enfer allait cesser d'exister (je crois qu'il n'était pas tout juste), qu'il fallait absolument que je lui donne ma main, qu'on était fait pour faire notre vie ensemble (oh, oh!! on se calme, suis casée depuis 7 ans moi!!)... En voyant que tout son cinéma ne menait nulle part, il a décidé que la vie ne valait donc plus la peine d'être vécue et qu'il préférait mourir... et là le gars se couche sur la route, sur les rails du tram, la honte je ne savais plus où me mettre, surtout avec tous ces gens autour de moi qui me regardaient d'un air mi-amusé mi-désolé... Le conducteur du tram a dû appeler la police parce que le gars ne voulait plus se lever, eux voulaient que je porte plainte contre lui pour harcèlement (merci aux témoins qui avaient complètement exagéré la scène, moi je voulais juste prendre mon tram et rentrer chez moi!!!)

Bref, nous sommes entourées de fêlés de la tête mesdames, je vous le dis, et apparemment vous en êtes bien conscientes également :)
Avatar de l’utilisateur
Marushka
Glam'bulleuse
Messages : 271
Inscription : mer. déc. 12, 2007 13:58
Localisation : Bruxelles, 29 ans

Messagepar Marushka » sam. déc. 22, 2007 22:35

lunairia je vais suivre ton conseil et lire ce livre je crois...
K1000
Messagère du Glam
Messages : 590
Inscription : sam. oct. 06, 2007 22:58
Localisation : Bordeaux
Contact :

Messagepar K1000 » mer. janv. 02, 2008 21:54

Il m'en est arrivé une tout à l'heure...
J'étais à la fnac, et devant moi, il y avait un gars...impossible de vous dire comment il était, j'étais plutot en mode reverie dans la file.
Arrive son tour pour payer, et il comprenait rien à ce que lui disait la vendeuse, là, je remarque qu'il avait l'air un peu débile :oops: , la caissière me regarde genre "on est pas sorti del'auberge, il comprend rien ce mec"...là, le mec se tourne vers moi, met sa main sur ma fesse et me demande de chercher son code de CB avec lui!

Mais bien sur! je lui ai retiré la main, je lui ai dit avec un ton très poli, que s'il osait remettre sa main sur ma fesse, je me ferai un plaisir de lui arracher le bras!
Avatar de l’utilisateur
grecfrites
Présidente du Glam
Messages : 1249
Inscription : dim. déc. 09, 2007 21:32
Localisation : Fashion TV

Messagepar grecfrites » mer. janv. 02, 2008 22:08

hey ben ! Ils se battent les hommes pour toucher tes courbes !

Pas de gifles ? Parce qu'une main ça vaut une gifle normalement
Moui.........Je vais le noter
K1000
Messagère du Glam
Messages : 590
Inscription : sam. oct. 06, 2007 22:58
Localisation : Bordeaux
Contact :

Messagepar K1000 » mer. janv. 02, 2008 22:15

Oh tu sais que je l'aurai pas fait!
Déjà, je me suis étonnée de lui dire ça, c'est sorti comme ça, je me suis faite rire tte seule en sortant :lol:
Avatar de l’utilisateur
Maïlou
Prêtresse du Glam
Messages : 1878
Inscription : jeu. sept. 27, 2007 17:57

Messagepar Maïlou » mer. janv. 02, 2008 22:30

Un truc qui m'est arrivé il y a quelques années sans contact physique heureusement, mais j'ai bien flippé...

Un dimanche matin tôt, sur un quai de métro (avec un métro toutes les 10 minutes facile), j'ai dormi chez une amie suite à une soirée et je rentre chez moi. Bref, sur le quai y a personne, je suis moi même un peu dans le coltard. Là arrive un mec style caillera bling bling. Bon, sur le coup je n'ai pas eu peur, rien.

Comme par hasard il vient juste à coté de moi et me fais "ça va?" je réponds à peine... :? là il continue "ça s'passe le week-end?" je hoche la tête vite fait, et commence à me dire que j'ai vraiment pas de chance ce matin.
Comme monsieur est bavard, le voilà qui demande encore "et... ça fait quoi dans la vie?" .... :shock: et là, les filles, je sais pas ce qui m'a prise, je lui ai dit un peu méchamment "hé ho, je suis pas un objet ok? Je suis une personne donc vous me vouvoyez, vous me tutoyez si vous voulez mais n'utilisez pas le mot "ça" p*****!!! ..."
Là le mec fait une tête d'innocent (à la "I didn't move!!!"), mais je faisais des "pffff!..." dans le vide sans le regarder, je sais pas, il me faisait tellement pitié... Sauf que le gars a commencé à faire une autre tête je préfère ne pas y repenser, et à s'énerver et à gesticuler tout seul avec des moulinets de bras, un peu comme les catcheurs qui provoquent la foule, et il commencait à crier tout seul " Maademoiselle veut m'apprendre la grammaire? ... Maademoiselle critique comment j'parle? Pour qui elle se prend celle là??? Elle croit que j'sais pas parler français ou quoi??" :oops: :? La panique!!! :shock: Et là j'étais vraiment mal, je me suis demandée ce qui m'avait pris de faire mon auto-justicière, que j'aurai du me taire et tout, très vite je suis repartie vers la sortie et là le métro est arrivé et vite vite je suis montée dans un wagon et j'ai prié pour qu'il ne vienne pas me chercher....
Avatar de l’utilisateur
grecfrites
Présidente du Glam
Messages : 1249
Inscription : dim. déc. 09, 2007 21:32
Localisation : Fashion TV

Messagepar grecfrites » mer. janv. 02, 2008 23:19

Je sais que c'est facile à dire vu que je suis un mec, mais face à une grande gueule comme ça, n'aies jamais peur.

Sur 1000 abrutis comme lui, un seul pensera vraiment à en venir aux mains.
Donc regarde le dans les yeux et parle plus fort que lui. Ces types sont très forts pour parler fort, crier, impressionner et faire peur, mais y'en a 9 sur 10 qui sont maîtrisés en deux paires de baffes.

Aies toujours une bombe de déodorant dans ton sac. Et si le type est pas jouasse, une pulvérisation surprise dans les yeux. il est à terre pour 30 minutes, tu as le temps de l'achever.

Même effet que la bombe lacrymo, mais pas de problème avec la police.
Moui.........Je vais le noter
Avatar de l’utilisateur
CeriseRouge
Glam'experte
Messages : 76
Inscription : ven. déc. 07, 2007 18:53
Localisation : Aix-en-Provence

Messagepar CeriseRouge » mer. janv. 02, 2008 23:22

faut leur dire : heuu ? tu connais la chanteuse koxie ? alors laisse moi tranquille... lol :P
Nessa
Présidente du Glam
Messages : 1507
Inscription : ven. sept. 28, 2007 18:27

Messagepar Nessa » mer. janv. 02, 2008 23:44

grecfrites a écrit :Je sais que c'est facile à dire vu que je suis un mec, mais face à une grande gueule comme ça, n'aies jamais peur.

Sur 1000 abrutis comme lui, un seul pensera vraiment à en venir aux mains.
Donc regarde le dans les yeux et parle plus fort que lui. Ces types sont très forts pour parler fort, crier, impressionner et faire peur, mais y'en a 9 sur 10 qui sont maîtrisés en deux paires de baffes.

Aies toujours une bombe de déodorant dans ton sac. Et si le type est pas jouasse, une pulvérisation surprise dans les yeux. il est à terre pour 30 minutes, tu as le temps de l'achever.

Même effet que la bombe lacrymo, mais pas de problème avec la police.


Faut vraiment le dégainer comme un ninja le déo et puis faut aussi viser juste :lol:
Franchement c'est dans ces cas-là qu'on aimerait se taper comme Sidney Bristow (cf Alias)
elle met des chouettes pantalons en queer pr distraire l'ennemi juste avant de le finir
Image


et elle arrive même à faire ça avec des escarpins
Image

8)
Avatar de l’utilisateur
Bambi
Papesse du Glam
Messages : 5266
Inscription : lun. juin 04, 2007 8:45
Localisation : Paris, 26 ans

Messagepar Bambi » mer. janv. 02, 2008 23:50

Hum dans quel cas on est en droit de déguainer la bombe?
Avatar de l’utilisateur
Miessprincess
Haut Fonctionnaire du Glam
Messages : 786
Inscription : mer. juin 06, 2007 17:23
Localisation : Belgique / France

Messagepar Miessprincess » jeu. janv. 03, 2008 1:01

Bambi a écrit :Hum dans quel cas on est en droit de déguainer la bombe?


C'est considéré comme une arme de sixième classe (tout comme les couteaux, les matraques...) donc on peut pas l'avoir sur soi en principe sauf si on la déclare.


Miessprincess
I'm just a Sweet Travestite from Transexual Transylvania
Avatar de l’utilisateur
grecfrites
Présidente du Glam
Messages : 1249
Inscription : dim. déc. 09, 2007 21:32
Localisation : Fashion TV

Messagepar grecfrites » jeu. janv. 03, 2008 1:51

D'où l'avantage d'avoir une bombe de déodorant à la place qui fait les mêmes dégâts mais est totalement légale.
Moui.........Je vais le noter
Avatar de l’utilisateur
Bichette
Déesse du Glam
Messages : 7019
Inscription : ven. juil. 20, 2007 11:36
Localisation : Sud et Est **36ans**

Messagepar Bichette » jeu. janv. 03, 2008 10:33

oui merci le grec :wink: !!
Faites étoile... ou des bébés... ^^
Heaven
Avatar de l’utilisateur
Bambi
Papesse du Glam
Messages : 5266
Inscription : lun. juin 04, 2007 8:45
Localisation : Paris, 26 ans

Messagepar Bambi » jeu. janv. 03, 2008 11:15

Hum donc faut pas prendre de bombe au poivre par exemple mais un simple déo? et c'est légal d'utiliser la chose dans quelles conditions?
Avatar de l’utilisateur
Mouton_
Prêtresse du Glam
Messages : 3037
Inscription : dim. nov. 04, 2007 11:19
Localisation : Complètement à l'Ouest
Contact :

Messagepar Mouton_ » jeu. janv. 03, 2008 13:14

Moi je me balade avec un couteau sur moi, je sais c'est pas légal mais le matin quand je vais au boulot il fait nuit et quand je rentre idem. Et comme je dois passer dans des coins isoler je préfère m'équiper, quoi que je sais même pas si je serai capable de l'utiliser le moment venu.

Une fois j'attendais le bus près de chez moi (j'habite à coté d'un lac ou evidemment il y a des pervers). Il était neuf heure à peu près, j'attend; soudain je vois un truc rose qui s'agitait dans un buisson de l'autre coté de la route. Je regarde de plus près et la qu'est-ce que je vois...
Dégoutant un type, caché dans un buisson, se masturbait en me mattant.
J'ai pas réfléchi j'ai pris mes jambes à mon cou et à cause de lui j'ai raté mon bus...

Une autre fois toujours à l'arrêt de bus, un vieux se ramène et s'asseoit à coté de moi. Et là il me regarde et commence à se taper les cuisses (comme font les adultes avec les enfants pour faire cheval ou un truc dans le genre).
Il me dit de venir sur ses jambes.
Là rebelote je prends mes jambes à mon cou en lui disant que c'est un malade.

Enfin bref depuis j'ai mon couteau, j'espère ne pas avoir à m'en servir

Revenir vers « Salon de thé »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité