-H§Misation et Zaratisme de la mode

Avatar de l’utilisateur
alexia
Glam'experte
Messages : 74
Inscription : jeu. août 09, 2007 8:47
Contact :

Messagepar alexia » lun. sept. 10, 2007 16:40

caroline a écrit :
alexia a écrit :une petite pouf :D
une pouf à la base ça vient du pouf, l'objet, et quand il est devenu à la mode (19ème je crois mais je suis pas sûre sur ce point) on a appelé 'pouf' les femmes qui s'asseyaient dessus avec un petit 'ouh!' d'exclamatoin, les femmes un peu précieuses.

et maintenant ça désigne les jeunes femmes un peu vulgaires, assez 'fashion' et qui ont un attitude un peu d'écervelées.


Alexia, tu m'autorises à mettre ta définition dans le dico mode ? :D


euh, ouioui mais pour l'histoire du pouf j'ai plus les sources par contre :)
Avatar de l’utilisateur
Caroline
Glam'gurû
Messages : 7535
Inscription : sam. juin 02, 2007 10:58
Localisation : Paris/Prague
Contact :

Messagepar Caroline » lun. sept. 10, 2007 16:49

Super je l'ai ajoutée :D
Retrouvons nous sur la page de fan sur facebook
Avatar de l’utilisateur
melody
Glam'oureuse
Messages : 382
Inscription : ven. juil. 20, 2007 19:38
Localisation : yvelines

Messagepar melody » lun. sept. 10, 2007 20:37

une pouf à la base ça vient du pouf, l'objet, et quand il est devenu à la mode (19ème je crois mais je suis pas sûre sur ce point) on a appelé 'pouf' les femmes qui s'asseyaient dessus avec un petit 'ouh!' d'exclamatoin, les femmes un peu précieuses.


Alexia, excuse-moi de te demander cela, mais c'est une blague, hein ?
Parce que "pouffe", c'est surtout l'abréviation de "pouffiasse", non ?
Avatar de l’utilisateur
melody
Glam'oureuse
Messages : 382
Inscription : ven. juil. 20, 2007 19:38
Localisation : yvelines

Messagepar melody » lun. sept. 10, 2007 20:47

Difficile d'avoir une opinion sur le sujet.
Je pense que si j'avais de l'argent, effectivement, je préférerais les matières nobles et les belles coupes. Tout le monde est attiré par le beau.
En même temps, ça me semble complètement indécent de voir que certaines personnes sont prêtes à dépenser des sommes folles pour des vêtements, qui, même s'ils sont beaux et de bonnes qualité, ne valent concrètement pas autant. Il faut revenir sur terre et prendre conscience du prix réel des choses. Un sac, même fabriqué avec le plus beau cuir, même cousu à la main ou je ne sais quoi d'autre, ne vaut pas 1000 euros.
Si vous me répondez que les belles choses n'ont pas de prix, je répondrais qu'il y a des choses plus belles encore et qui sont plus accessibles : un cd de Bach à 20 euros, un livre de poésie à 7 euros, une entrée au musée à 10 euros.
Maintenant, c'est peut-être parce que je n'ai pas de fric et que je suis de gauche que je dis ça.
Avatar de l’utilisateur
alexia
Glam'experte
Messages : 74
Inscription : jeu. août 09, 2007 8:47
Contact :

Messagepar alexia » lun. sept. 10, 2007 20:54

melody a écrit :
une pouf à la base ça vient du pouf, l'objet, et quand il est devenu à la mode (19ème je crois mais je suis pas sûre sur ce point) on a appelé 'pouf' les femmes qui s'asseyaient dessus avec un petit 'ouh!' d'exclamatoin, les femmes un peu précieuses.


Alexia, excuse-moi de te demander cela, mais c'est une blague, hein ?
Parce que "pouffe", c'est surtout l'abréviation de "pouffiasse", non ?


non ça n'est pas une blague. je pense que pouffiasse dérive de pouffe, vu l'ajour d'un suffixe péjoratif. mais je peux aussi me tromper, l'étymologie c'est parfois aléatoire :D
Avatar de l’utilisateur
melody
Glam'oureuse
Messages : 382
Inscription : ven. juil. 20, 2007 19:38
Localisation : yvelines

Messagepar melody » lun. sept. 10, 2007 20:58

Je trouve ça dingue et super rigolo :)
Avatar de l’utilisateur
Andrea
Mamandréa
Messages : 11012
Inscription : dim. juin 03, 2007 17:27
Localisation : Languedoc

H§Misation et Zaratisme de la mode

Messagepar Andrea » mar. sept. 11, 2007 8:14

Je pense tout de même qu'il ne faut pas faire une fixation sur certaines marques , sous peine d'avoir une mode uniformisée et je suis malheureusement surprise de voir que certaines de ces marques profitent de leur forte popularité pour faire certains "produits " dans des matières qui ne sont pas toujours nobles(coton ect...)
Je ne parle pas des prix parce que certaines boutiques qui sont moins connues (pour ne pas dire pas du tout )mais assez chères aussi ,font des vêtements de très grande qualité, et de très bonnes coupes.
Adelina
Ministre du Glam
Messages : 1078
Inscription : jeu. août 16, 2007 23:39

Messagepar Adelina » mar. sept. 11, 2007 9:00

1000 euros pour un sac "fait main" en très beau cuir, je trouve que c'est raisonnable et le prix est justifiée, bien sur que on paye en grande partie la marque, mais certaines marques le méritent, car on achète en meme temps l'histoire , la symbolique et l'exclusivité qui va avec. Il y a des marques qui proposent un bon compromis "qualité-prix" sans la connotation d'exclusivité, par exemple le sac 24 h Darel. Son seul défaut c'est qu'on le croise à Paris a peu près toutes les cinq minutes :?
50 000 euros pour un sac est vraiment exagéré, pourtant j'ai vu des sacs à se prix-là, et il y a des clients pour ce genre d'articles.
Avatar de l’utilisateur
Andrea
Mamandréa
Messages : 11012
Inscription : dim. juin 03, 2007 17:27
Localisation : Languedoc

H§Misation et Zaratisme de la mode

Messagepar Andrea » mar. sept. 11, 2007 9:29

Adelina a écrit :1000 euros pour un sac "fait main" en très beau cuir, je trouve que c'est raisonnable et le prix est justifiée, bien sur que on paye en grande partie la marque, mais certaines marques le méritent, car on achète en meme temps l'histoire , la symbolique et l'exclusivité qui va avec. Il y a des marques qui proposent un bon compromis "qualité-prix" sans la connotation d'exclusivité, par exemple le sac 24 h Darel. Son seul défaut c'est qu'on le croise à Paris a peu près toutes les cinq minutes :?
50 000 euros pour un sac est vraiment exagéré, pourtant j'ai vu des sacs à se prix-là, et il y a des clients pour ce genre d'articles.


Je ne parlais pas de ces marques de prestiges qui en effet sont des Musts .Justement je préfère avoir peu de pièces de grandes marques comme celles que tu as citées( par exemple j'ai le Darel en gris) plutôt que des marques moins chères mais a la mode comme Zara qui sont des sortes de paliatifs pour celles qui ne peuvent pas s'acheter du tout des marques plus prestigieuses (celà dit je ne dis pas que ces marques ne font que des articles de moindre qualité) :D
Avatar de l’utilisateur
ZeldaZonk
Glam'bulleuse
Messages : 213
Inscription : lun. août 13, 2007 10:59

Re: H§Misation et Zaratisme de la mode

Messagepar ZeldaZonk » mar. sept. 11, 2007 21:28

Je crois que quels que soient mes moyens financiers, ça me ferait mal de mettre cher dans des fringues très connotées "tendance", ou avec un style très appuyé (couleur flash, imprimé voyant, forme bizarroïde, etc.) dont je sais qu'elles seront dépassées dans quelques mois, ou que je m'en serai lassée... Zara et H&M c'est juste parfait pour ça, et je pense que ça explique le succès de ces chaînes dans la plupart des couches de la population : il y a celles qui n'ont pas les moyens de s'habiller en plus haut de gamme, et c'est génial car elles peuvent trouver tout de même des trucs stylés, et il y a celles qui peuvent se permettre mieux (plus cher), mais qui achètent là les fantaisies, les tocades d'une saison, et vont chez Vanessa Bruno, Zadig, etc. pour les pièces maîtresses de leur garde robe et les basiques. C'est un phénomène qui n'existait pas il y a 10-15 ans, tout le monde y trouve son compte, je trouve ça assez égalitaire finalement...

A côté de ça, j'adore les belles matières, les vêtements de qualité, et je m'offre de temps en temps un beau vêtement cher dont je sais qu'il me tiendra compagnie longtemps, mais j'aime à penser que même si mes finances le permettaient, je n'achèterais pas tous mes vêtements dans des marques luxueuses, j'aime trop changer, mélanger, et j'aime aussi, parfois, ne pas avoir à faire attention à mes fringues : j'ai moins peur de tacher une robe H&M qu'une robe CDC hyper fragile à 130 euros, j'aime bien en été avoir un sac que je peux poser par terre ou gré de mes ballades, contrairement à mon Darel auquel je fais très attention, etc. Bon c'est sûr que si j'étais millionnaire, je n'aurais pas le même regard sur tout ça, mais j'ai pas envie de voir les choses autrement en fait.

"Je déteste la mode, mais j'aime les vêtements et les bijoux."
Inès de la Fressange
Il y a quelques années, quand j'étais étudiante en fait, je disais exactement la même chose (sauf les bijoux pour moi) : j'adorais les beaux basiques et je me moquais d'être fashion, je voulais me sentir mise en valeur par mes vêtements, avoir de l'allure, et basta. J'ai commencé à suivre la mode en commençant à travailler, tout simplement parce que j'ai senti que mon budget me permettait désormais de non plus miser uniquement sur la durée, mais aussi de m'octroyer des coups de coeur passagers, un "turn over" plus important dans mon dressing. Avant, je répétais souvent une phrase que j'ai déjà lue dans un de tes posts Adelina : "Je n'ai pas les moyens d'acheter bon marché" (phrase entendue à l'époque chez les grands-parents d'une copine de lycée). Ca peut sembler contradictoire, mais c'est justement parce que aujourd'hui j'ai plus d'argent que je me permets de consommer de la fringue "jetable", et donc une fréquentation assidue de H&M et Zara. Mais je pense que c'est aussi une question de génération : j'ai 30 ans, je pense qu'à 40 ou à 50 ans, on a peut être envie d'être plus intemporelle avec des vêtements d'excellente qualité, non ?
Avatar de l’utilisateur
Andrea
Mamandréa
Messages : 11012
Inscription : dim. juin 03, 2007 17:27
Localisation : Languedoc

Re: H§Misation et Zaratisme de la mode

Messagepar Andrea » mer. sept. 12, 2007 6:54

ZeldaZonk a écrit :Je crois que quels que soient mes moyens financiers, ça me ferait mal de mettre cher dans des fringues très connotées "tendance", ou avec un style très appuyé (couleur flash, imprimé voyant, forme bizarroïde, etc.) dont je sais qu'elles seront dépassées dans quelques mois, ou que je m'en serai lassée... Zara et H&M c'est juste parfait pour ça, et je pense que ça explique le succès de ces chaînes dans la plupart des couches de la population : il y a celles qui n'ont pas les moyens de s'habiller en plus haut de gamme, et c'est génial car elles peuvent trouver tout de même des trucs stylés, et il y a celles qui peuvent se permettre mieux (plus cher), mais qui achètent là les fantaisies, les tocades d'une saison, et vont chez Vanessa Bruno, Zadig, etc. pour les pièces maîtresses de leur garde robe et les basiques. C'est un phénomène qui n'existait pas il y a 10-15 ans, tout le monde y trouve son compte, je trouve ça assez égalitaire finalement...

A côté de ça, j'adore les belles matières, les vêtements de qualité, et je m'offre de temps en temps un beau vêtement cher dont je sais qu'il me tiendra compagnie longtemps, mais j'aime à penser que même si mes finances le permettaient, Mais je pense que c'est aussi une question de génération : j'ai 30 ans, je pense qu'à 40 ou à 50 ans, on a peut être envie d'être plus intemporelle avec des vêtements d'excellente qualité, non ?


Je crois que tu as en effet tout à fait raison , ces marques permettent à des jeunes (18, 35 ans)d'avoir accès a un certain luxe et surtout à une mode plus accessible.(je leur reproche seulement de ne pas toujours respecter le rapport qualité, prix)
A partir de 40 ans on préfère des vêtements plus classiques et qui sont plus appropriés à notre physique 8)

Revenir vers « La stylothèque (archives) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité