Guide - Comment arreter de faire du shopping

MissCourreges
Glam'oureuse
Messages : 417
Inscription : mar. juil. 24, 2007 12:22

Messagepar MissCourreges » dim. nov. 11, 2007 12:28

Mariaunet, tu ne m'as pas comprise. Et oui certains et certaines éprouvent du plaisir à montrer qu'ils achètent. Mais c'est un autre débat. Et je n'ai pas dit que c'était le cas d'Adelina, c'était juste une question.

Adelina, je n'ai pas non plus dit que tu avais une vie "vide", mais je pense qu'effectivement, tu adores ce qui touche aux belles matières, au luxe, etc. Donc peut-être te tourner vers autre chose, à ce niveau-là.

Le problème semble être insoluble, mais si cela n'est pas un problème pour ton chéquier, à la limite.

Tu as dit que tu avais déjà fait une thérapie à ce sujet ? Ton thérapeute ne t'a pas donné quelques pistes pour arranger cela ?
marieaunet
Prêtresse du Glam
Messages : 2920
Inscription : lun. juin 04, 2007 18:34

Messagepar marieaunet » dim. nov. 11, 2007 12:39

j'ai bien compris que tu parlais en général miss courège, que tu posais des questions pour avoir des pistes, des solutions, je dis juste que j'ai du mal à imaginer qu'on puisse frimer devant une vendeuse parce qu'on a des sous. la meuf est là pour travailler, si c'est une boutique de luxe, des nanas qui ont des sous elle en voit toute la journée, donc elle doit s'en fiche je suppose. la nana qui frime dans ce genre de boutique ça doit la faire rigoler la vendeuse.
Avatar de l’utilisateur
Bambi
Papesse du Glam
Messages : 5266
Inscription : lun. juin 04, 2007 8:45
Localisation : Paris, 26 ans

Messagepar Bambi » dim. nov. 11, 2007 12:54

Hum moi aussi je suis une shoppingaddict, surtout en janvier quand ma bourse était tombée, 6000euros d'un coup vous pensez..... c'était la fête du portfeuille. A l'époque je déprimait pas mal, et donc je faisait du shopping pour m'occuper. Je rerette maintenant car j'ai vraiment claqué tout mes sous pour des choses dont je n'avais pas vraiment besoin.

Maintenant je me suis calmée ou plutot pour mes envies chères, j'achète le dit objet de mes désirs et il se trouve en effet que quelques jour ou semaines plus tard, je me rend compte que je ne le porte pas, qu'il ne me fait plus envie maintenant qu'il est dans mon armoire. L'exemple le plus flagrant: un sac éléphant de chez vanessa bruno et le le protefeuille gm doré de la même créatrice. Le sac, je n'ai jamais réussis à le porter et le portefeuille pouf je me demande ce qui m'est passé par la tête. Résultat, j'ai tout retourné et me suis faite remboursée, et est bien compris que ce n'était que des achats compulsifs.

Donc moi quand je vois que je suis dans cette phase, j'achète sans complexe en sachant pertinemment que je me ferait rembourser. C'est bête mais le fait d'acheter me calme et lorsque je me fait rembourser je n'ai aucun regret ^^

Mais bon moi ça marche car je n'ai pas les moyens de m'acheter toutes ces choses chères, par contre vraiment quand on a les moyens ça doit être vraiment triste d'acheter sans ressentir de plaisir.

En ce moment je suis couverte, je n'ai plus envie de rien allez savoir pourquoi , dans les magasins rien ne me fait vraiment envie, je voulais un perfecto mais je n'en ai pas trouvé qui me fasse vraiment flasher.

J'ai en fait l'impression que j'ai tout ce qu'il me faut , qu'il ne me manque que quelques accessoires style collants, guêtres, perfecto, veste crème , des choses vraiment précises que je n'achèterais que lorsque j'aurais trouvé quelque chose qui me plaise totalement.
Dernière édition par Bambi le dim. nov. 11, 2007 13:01, édité 1 fois.
MissCourreges
Glam'oureuse
Messages : 417
Inscription : mar. juil. 24, 2007 12:22

Messagepar MissCourreges » dim. nov. 11, 2007 12:57

Non mais bref. Il y a parfois des femmes qui rentrent dans ce genre de boutiques, et qui ne veulent absolument pas en sortir sans avoir acheter quelque chose, histoire de pas passer pour une pauvrette qui regarde le prix sur les étiquettes. Voilà. C'est juste ça. Je ne suis pas comme ça, et je pense qu'Adelina non plus, mais j'en connais, qui achètent des choses qui finalement ne les emballent parfois pas plus que ça, ne pas sortir les mains vides, ne pas donner l'impression de ne pas "pouvoir" financièrement. Bref.

Pour ton souci, Adelina, c'est que ton malaise face à l'acte d'achat devient plus grand que le plaisir éprouvé. Il faut vraiment savoir pouquoi il y a malaise, et tenter soit de te déculpabiliser, soit de faire en sorte de réfreiner les choses un moment, voir si en fait, cela crée aussi un grand malaise de te retrouver à dire non à l'achat, à sortir d'un magasin les mains vides. Après, tu fais une pondération de ces deux malaises, et tu fais ton choix... et tu lâches prise ensuite sur la culpabilité.
zohra
Glam'oureuse
Messages : 370
Inscription : lun. juin 04, 2007 19:30

Messagepar zohra » dim. nov. 11, 2007 14:53

ouh la la pour moi aussi, c'est une vraie addiction, le shopping me calme :roll: de plus, j'achète aussi pour mes trois titis dont une fille...
petite, mes parents n'avaient pas les moyens de nous acheter des vêtements, on nous en donnait même, et j'en avais honte.
Mon mari me dit souvent que je'ai dû être en manque....
Je me suis quand même calmé par rapport à avant mes enfants, mais ça reste un problème

8)
Avatar de l’utilisateur
Chipolata
Glam'saucisse
Messages : 2850
Inscription : lun. juin 11, 2007 19:36
Localisation : Au-delà du périph
Contact :

Messagepar Chipolata » dim. nov. 11, 2007 15:23

Une addiction, quelle qu'elle soit, n'est jamais souhaitable, je pense qu'on est toutes d'accord là-dessus !

Pas de recette miracle pour toi Adelina... mais une question. Qu'est ce qui te plait dans le shopping : le fait d'acheter, de dépenser, de trouver la belle pièce ? autre chose ? (les différentes options ne sont pas incompatibles)

Il y a quelque chose qui pourrait être une solution pour toi : accompagner des copines pour les coacher dans leur séance shopping. Tu te fais plaisir dans les magasins, tu as la satisfaction d'avoir trouvé LA pièce etc. Et parallèlement, lors de ces séances tu t'interdits d'acheter pour toi.

Ce n'est qu'une suggestion, j'imagine que cette expérience peut être une solution... ou se révéler frustrante et te pousser à faire deux fois plus les boutiques à la sortie.
Dingue. Je me suis remise à écrire. http://chipolata.over-blog.com/
Design avatar : Pénélope Bagieu
Avatar de l’utilisateur
lunairia
Papesse du Glam
Messages : 5878
Inscription : ven. juin 29, 2007 8:25
Localisation : paris

Messagepar lunairia » dim. nov. 11, 2007 15:27

Un temps j'avais surtout une addiction par rapport aux livres, aux revues et aux DVD. Je n'avais vraiment pas beaucoup de revenus et une bonne partie partaient là dedant.
Je me suis longtemps sentie bête d'acheter des magazines féminins, surtout que dans ma famille c'était mal vu, je passais pour la petite écervelée. Puis bon j'ai fini par admettre que j'aimais ça tout simplement, que c'était ma bouffée d'oxygène.
Mais quand j'avais 16 ans je me cachais pour acheter Marie Claire (si si !) je me souviens ça coutait 7 ou 8 francs à l'époque et j'étais toute contente de pouvoir me l'acheter, je rêvais de pouvoir acheter d'autres magazines, mais non c'était vraiment impossible !!
Et quand ma mère voyait ça elle me disait "quelle littérature vraiment..."
Avatar de l’utilisateur
Chipolata
Glam'saucisse
Messages : 2850
Inscription : lun. juin 11, 2007 19:36
Localisation : Au-delà du périph
Contact :

Messagepar Chipolata » dim. nov. 11, 2007 15:58

Donc le plaisir de posséder, et si possible de posséder des pièces rares, voire inaccessibles, si je comprends bien ?

Hum, je te conseillerai bien le séjour en Inde, si ce n'était pas de mauvais goût... Tous les gens que je connais qui ont été là-bas en sont revenus avec un quasi-dégoût pour tout ce qui est matériel...
Dingue. Je me suis remise à écrire. http://chipolata.over-blog.com/
Design avatar : Pénélope Bagieu
Ithaa
Glam'specialiste
Messages : 45
Inscription : ven. oct. 19, 2007 18:42
Contact :

adelina

Messagepar Ithaa » dim. nov. 11, 2007 16:01

Si j'ai bien compris: shopper ça fait aussi partie de ton travail, donc tu ne pourra pas t'interdire d'aller dans les magasins.La tentation sera toujours plus forte Je pense qu'il n' y a pas de recette miracle pour toi. et puis Pourquoi s'en priver si on les moyens?
Quoi que, je pense que faire de l'humanitaire ça pourrait t'aider. Mais est ce que tu as le courage de faire ça?
Visiter des gens malades, donner à manger au SDF, faire de la collecte de vêtement ect...
Ithaa
Glam'specialiste
Messages : 45
Inscription : ven. oct. 19, 2007 18:42
Contact :

radial peut être

Messagepar Ithaa » dim. nov. 11, 2007 16:21

C vrai que ce n'est pas très glamour comme activité de substitution et à force de voir la misère des gens tu risque de culpabiliser plus.
non il n' y a vraiment pas de solution surtout si ta carte bleue est toujours partante. Il faut tout simplement en profiter.
j'avoue que j'aurais bien aimé être à ta place, acheter un sautoir chanel sur un coup de tête...Bon , Je l'ai déjà fait pour un 2.55 que j'ai rendu 2 semaines après pour d'autres raisons. Dis toi que c'est tout simplement une belle thérapie.
MissCourreges
Glam'oureuse
Messages : 417
Inscription : mar. juil. 24, 2007 12:22

Messagepar MissCourreges » dim. nov. 11, 2007 17:32

Adelina a écrit :Non c'est une solution trop "radicale" :lol: pour l'instant en tout cas, car j'ai un enfant qui a besoin de moi sur place en France.
Et faire de l'humanitaire en France je ne pourrai pas, car je reste perplexe devant le manque de force et du courage qui fait que les gens arrivent au plus bas dans un pays ou il y a autant de possibilités. J'irai plus volontier m'occuper des enfants des rues en Russie. Ce que je ferai surement un jour quand ma fille sera plus grande.


Et aider ceux qui devraient réussir à vivre normalement, car un travail etc, mais qui ne le peuvent à cause du "système", comme les sans-logis, les working poors à Paris qui ne peuvent se loger etc ? Faire ta Carole Bouquet en somme ? Non plus ?
marieaunet
Prêtresse du Glam
Messages : 2920
Inscription : lun. juin 04, 2007 18:34

Messagepar marieaunet » dim. nov. 11, 2007 17:46

faut avoir une vocation pour ça! on fait pas ça du jour au lendemain juste parce qu'on culpabilise de faire du shoping ça serait une très mauvaise raison.
Avatar de l’utilisateur
lunairia
Papesse du Glam
Messages : 5878
Inscription : ven. juin 29, 2007 8:25
Localisation : paris

Messagepar lunairia » dim. nov. 11, 2007 18:32

Je fais du social et c'est usant. Il faut effectivement une vraie vocation pour ça et ce n'est pas donné à tout le monde, en tout cas pas à moi au final. Mine de rien la maladie des autres leur souffrance finit par nous "contaminer", on n'en ressort pas indemme et y'a un stade où il faut arrêter, enfin c'est mon cas. Puis bon parfois j'ai envie de secouer les autres comme des pruniers, mais bon y'a des choses qu'on ne peut pas se permettre.
MissCourreges
Glam'oureuse
Messages : 417
Inscription : mar. juil. 24, 2007 12:22

Messagepar MissCourreges » dim. nov. 11, 2007 19:29

C'est clair, vous avez raison, mais Adelina a dit avoir un peu de cette vocation, puisqu'elle souhaite aider les enfants en Russie.

La recherche de l'édition limitée, Adelina, c'est quand même un besoin de reconnaissance, pour toi, ou pas vraiment en fait ?
MissCourreges
Glam'oureuse
Messages : 417
Inscription : mar. juil. 24, 2007 12:22

Messagepar MissCourreges » dim. nov. 11, 2007 20:32

Tu aimes tellement ça, pourquoi t'en priver, si cela n'a pas d'incidences réelles ? Franchement ? Tu sens que cela monte en ce moment ou pas vraiment ?

J'ai eu une addiction, qui n'a rien à voir, puisqu'il s'agissait du oups. J'ai claqué beaucoup d'argent (dire que j'aurais pu m'acheter un grand nombre de choses dont je rêve à la place, comme un Hermès), bref... J'ai compris que j'avais une vie parfaite, mais que non en fait, oui j'aimais et j'aime toujours mon homme, oui il m'aime... et à l'époque, j'adorais mon job... et pourtant... et pourtant non, je ne l'adorais pas, et c'était ça le problème. Je voulais être reconnue et je ne l'étais pas. Donc j'avais besoin d'être grisée, de me dire que j'avais le droit de claquer comme cela, que je le pouvais, une émotion très forte de se sentir le pouvoir de le faire. Très bizarre, très intense, très troublant. Le oups, c'est facile, j'ai demandé à me faire interdire. J'avais bien réfléchi, et j'allais recevoir un bel héritage... j'ai eu peur de tout dilapider, de perdre totalement le contrôle, donc je me suis faite interdire, pas pour des raisons financière, mais morales et psychologiques. Comme je le dis, le oups, c'est simple... le shopping moins... mais est-ce que réellement c'est une douleur pour toi ? Tu te fais peur ? Ou pas, réellement ?
Avatar de l’utilisateur
zephyree
Ministre du Glam
Messages : 1100
Inscription : dim. juin 03, 2007 7:49

Messagepar zephyree » lun. nov. 12, 2007 9:06

Je ne vois pas le problème d'aimer le shopping et d'en abuser (un peu) si tu as les moyens. Tant que tu ne finis pas tous les mois dans le rouge avec un découvert de 1000 euros, que ta famille à de quoi manger et bien vivre, pourquoi ne pas te faire plaisir? Tant que ce n'est pas au détriment des choses essentielles (le confort de ta famille, les inévitables genre impots, gaz, electricité...) ton argent t'appartient.

Ca me fait toujours penser à ces histoires qu'on raconte aux gamins quand ils ne finissent pas leurs assiettes: "pense aux petits africains (ou autres pays...) qui n'ont rien à manger..." Au final, que tu finisses ou pas ton assiette, ils ne l'auront quand même pas.
Pas qu'il faille les oublier, mais penser à eux pendant ton shopping ne t'empêchera ps d'acheter, au mieux tu aura su remords et ca n'arrangera rien.

Ce que je veux dire, c'est que tant que tu ne ressens pas de remords, de regrets à tes achats, je ne vois pas ou est le problème!
Faut pas absolument en chercher la ou il n'y en a pas.
Si j'ai bien comprit ton premier post, ce qui t'embete est de voir toutes ces choses trainer pour au final ne pas être utilisés.

Mais d'après ce que je comprends de tes démarches, tu es une collectionneuse, tu cherches des choses à ammasser par plaisir, pour leur beauté ou leur rareté, pas forcement pour les mettre.
Ce qui t'embete est que de part ton vécu, tu es peut être mal à l'aise d'avoir tant de chose sans les utiliser.

Si tu suis un thérapie (d'après ce que j'ai pu lire dans les derniers posts), tu trouveras certainement la solution toute seule, mais il faudra du temps. En attendant ce déclic, continue de profiter de la vie. Ca ne servira à rien de t'interdire l'accès aux magasins tant que tu n'auras pas toi décidé que tu n'avais plus envie d'y aller. Et puis, tu trouverai de toute façon une autre solution, tu achèterai sur internet par exemple.

Quand à cette idée de social, pourquoi pas, mais faut vraiment avoir une vocation. Si c'est pour faire ça pour avoir bonne conscience, y'a pas d'intéret. Pour encore prendre une image, c'est comme les filles qui vont faire une heure de sprt et en rentrant "ahh, j'ai fais du sport, je peux manger une pizza ce soir."

Je crois que mon message est assez brouillon et long, mais j'espère compréhensible.
Bonne chance dans ta quête spirituelle. :wink:
Avatar de l’utilisateur
la crevette fashion
Prêtresse du Glam
Messages : 2403
Inscription : ven. sept. 21, 2007 4:07
Localisation : le sud

Messagepar la crevette fashion » lun. nov. 12, 2007 9:20

je plussoie ce qui a été dit au paravant.

je ne vois pas où est le pb de faire du shopping si tes moyens te le permette, tu déplores peut être de dépenser tant d'argent alors que tu n'as pas forcèment l'utilité de tout ce que tu achètes surtout vu qu'apparament tu viens d'un milieu plus que modeste,
mais réfléchis bien, si tu commences à te poser des questions sur l'utilité de tout tu verras qu'en réfléchissant bien beaucoup de choses ne servent à rien dans la vie si ce n'est à se faire plaisir, et se faire plaisir c'est essentiel pour être épanouïe et bien dans sa peau,
alors si ton plaisir passe par ses dépenses je ne vois pas où est le pb, si par contre ce n'est plus un plaisir tellement la culpabiité te ronge après tes achats alors là effectivement il fau que tu te demandes pourquoi mais cette réponse ne pourra venir que de toi.
Avatar de l’utilisateur
L'actrice Blonde
PDGère du glam
Messages : 629
Inscription : lun. juil. 09, 2007 10:15
Localisation : Bordeaux
Contact :

Messagepar L'actrice Blonde » mer. nov. 14, 2007 17:02

Par contre, je trouve ça vraiment affreux de faire de l'humanitaire pour se déculpabiliser. Il faut le faire si on en a vraiment envie et pas pour dire "c'est bon j'ai aidé les pauvres, j'ai fait ma BA".
Après je comprends bien ce que ça fait d'acheter sans plaisir. Moi ça me le fait quand je cherche un truc précis, je trouve pas et j'achète quelque chose d'un peu similaire mais pas tout à fait. Là je suis sûre que je ne le porterai qu'une fois cet habit. Mais on est pas forcément obligé d'acheter, de consommer sans arrêt. On peut trouver du plaisir simplement aussi, juste en s'asseyant à une terrasse de café avec un bouquin. Je juge personne hein, je ne me le permettrai jamais, mais c'est juste que je trouve dommage que le plaisir ne s'acquiert bien souvent qu'en achetant. Mais je pense qu'on en est pas là non plus, je généralise là je ne parle de personne en particulier, juste un constat (bon moi aussi, j'adore les belles choses et meubler mon appart, avoir de belles fringues, pas de soucis là-dessus et j'essaie même de me freiner, car j'avoue être assez matérialiste).
Avatar de l’utilisateur
Menthe a l'eau
Glam'bulleuse
Messages : 206
Inscription : mer. juin 06, 2007 9:25
Localisation : Lausanne

Messagepar Menthe a l'eau » mer. nov. 14, 2007 18:13

MissCourreges a écrit :Non mais bref. Il y a parfois des femmes qui rentrent dans ce genre de boutiques, et qui ne veulent absolument pas en sortir sans avoir acheter quelque chose, histoire de pas passer pour une pauvrette qui regarde le prix sur les étiquettes. Voilà. C'est juste ça. Je ne suis pas comme ça, et je pense qu'Adelina non plus, mais j'en connais, qui achètent des choses qui finalement ne les emballent parfois pas plus que ça, ne pas sortir les mains vides, ne pas donner l'impression de ne pas "pouvoir" financièrement. Bref.


OuiOui ça existe, ma grand-mère est comme ça!!! et je trouve ça nul mais bon... comme tu dis c'est pas le cas ici.

Je crois que ce que décrit Adelina est qqch de "normal" et arrive par période. Un ami est passionné de bande dessinée, il en a des centaines. Pour celles qui connaissent, c'est un art très riche, personnellement depuis que j'ai commencé, c'est devenu une addiciton presque aussi forte que le vêtement. Il y a le style, le dessin, la couleur, le scénario, les textes, la densité des personnages... bref! un monde à part entière.
Tout ça pour dire qu'un jour il n'a plus eu envie... Il en achetait toujours mais sans passion et ne les lisait pas. ça a duré lgtps. Puis maintenant ça revient doucement, il en reparle avec des étoiles dans les yeux et recommence à les lire.
Je pense que c'est juste une période pour toi Adelina, et que ce n'est pas forcément ton rapport au shopping qui ne va pas. Peut être que c'est juste un petit coup de blues qui se retranscrit comme ça. Et ça va passer j'en suis sure. Des fois on a un "symptome" mais le mal est complètement ailleurs!
Avatar de l’utilisateur
Bunny
Papesse du Glam
Messages : 4724
Inscription : lun. août 06, 2007 14:57
Localisation : Au fond du terrier...

Messagepar Bunny » mer. nov. 14, 2007 18:29

@ Adelina : pour moi tu n'as pas de réel problème du moment que tu as l'argent pour... Après ton défi, c'est peut-être de t'interdire d'acheter des pièces de moins bonne qualité que ce que tu n'as déjà (bon en même temps ça peut vite flamber...)
Je n'ai pas de solution car si cela te fais plaisir, je vois pas le problème....
Mais d'où vient cette culpabilité ? est-ce l'acte d'acheter en lui même ? est-ce le fait de ne pas trouver du plaisir ailleurs (ce dont je doute fortement au vu de tes activités) ou la perte de contrôle ?

Juste une remarque, désolée les filles, mais je trouve ça réellement ridicule de dire à quelqu'un qui a de l'argent de faire de l'humanitaire ! Si on fait du caritatif c'est qu'à un moment donné dans notre vie notre situation et nos valeurs ont rencontré une cause dans laquelle s'impliquer. Il ne s'agit en aucun cas d'un paliatif ou d'un pseudo-déculpabilisant superficiel ! j'arrête là car je risque de devenir désagréable...

Revenir vers « Le tableau de chasse des shoppeuses (archives) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité