designer anglais

Vivienne Westwood la créatrice et sa marque
Ils y vendent des disques, des objets souvenirs et créent des vêtements inspirés des années 50. À chaque nouvelle collection, ils redécorent et changent de nom. La première s'appelle Let It Rock en 1971, puis Too Fast To Live Too Young To Die en 1972, Sex en 1974, Seditionaries en 1976 qui...
 


FACEBOOK

INSTAGRAM

Instagram

TWITTER

TUMBLR

SOUNDCLOUD