Serge squatte Caroline Daily

0 0

Eh oui ce matin, c'est un garçon qui prend le contrôle de Caroline Daily en mon absence... Pas n'importe quel garçon car il s'agit d'un des plus anciens fidèles lecteurs, un pionnier en quelque sorte : Serge

  • Sommaire

"Mission : Impossible 3e

L'icône de Gmail venait de virer au bleu. Il savait que ce nouveau mail n'annonçait rien de bon :
l'agent Caroline avait encore frappé. Certes, les deux ** (**
http://www.lsjvd.com/dotclear/index.php/?2005/10/29/43-mission-presque-impossible)** dernières
fois **(http://www.lsjvd.com/dotclear/index.php/?2006/05/06/166-mission-impossible-bis-
repetita)** qu'il avait eu à faire à elle, elle habitait dans l'Est de la France et elle était blonde. Mais
elle portait déjà ce (pré)nom de code : Caroline

Soit ça, soit il avait sacrément pas de bol avec les Caroline, qui font rien qu'à lui demander de faire
des trucs impossibles.

Pour la troisième fois depuis son arrivée dans le monde des Services Secrets des Blogs, "Caroline"
allait lui demander l'impossible.

"L'idée : Chacune de mes "copines", "potes" qui a un blog écrit un billet qui reste dans le ton de
mon blog tout en s'inspirant du thème du sien"

D'un geste prompt, il classa le mail. Ben oui, cette histoire d'auto-destruction du message, c'est fini,
ça revenait trop cher de refaire les peintures et d'acheter un ordinateur à chaque fois. Les temps
étant durs et les budgets de production étant ce qu'ils sont, vous pouvez imaginer un "boum" si ça
vous chante, hein, vous privez pas, surtout. Ayè, on peut poursuivre ?

Hum. Donc. Dans l'esprit de son blog. Bien entendu, il avait parfaitement compris le sous-entendu :
elle partait probablement en vacances en douce, et elle avait besoin de quelqu'un pour bosser à sa
place et faire croire à la terre entière qu'elle n'avait pas quitté son poste. Alors, se mettre dans la
peau de Caroline : Mission Impossible pour le Lapin ?

Alors, oui, je sais que ce qui va suivre va définitivement me rayer de la liste des "célibataires de la
semaine". Au moins, vous serez prévenues.

1) La cible : un coeur à prendre

Mon regard a croisé le sien, l'espace d'un instant. A peine le temps de cligner des yeux et de passer à
autre chose. Pourtant, quelques minutes plus tard, son image me poursuit. Et si... Et si c'était elle...
Je veux dire ELLE... Immédiatement, mon esprit vagabonde sur d'improbables nuits torrides, où la
chaleur de nos corps se mélangerait, des nuits durant lesquelles je ne me lasserais pas de la caresser
et à la fin desquelles elle finirait à mes pieds, et moi, endormi.

C'est donc la bave aux lèvres et l'oeil torve que je tente discrètement de m'approcher. Le désir
monte, à tel point que je pourrais la prendre, là, direct. Enfin, l'attraper. D'autant qu'elle a l'air
presque offerte. Presque, mais pas tout à fait : 20 euros, prix public. Pas chère, la bougresse. Marché
conclu.

La suite se passe nécessairement chez moi. Principalement parce que j'ai besoin... D'accessoires...
Mon lit, par exemple... La couette aussi... Et... Un micro-ondes...

2) Les préliminaires

Les préliminaires, des fois, franchement, on en a pas le temps. Et il s'agissait un peu d'un de ces
moments-là. Je n'avais franchement qu'une envie, me mettre au lit avec elle. Pourtant, elle n'était
pas aussi pressée que moi, et ne semblait pas tout à fait prête. Je sentais bien que quelque chose
n'allait pas nécessairement bien. Et c'est là que j'ai compris... C'est vrai, c'est connu : un homme ne
comprend rien à ces petites choses. Ça reste un animal mystérieux, à tel point que par moments, on
a pas l'impression de parler la même langue. Là, question langue, pas de problème : elle en parlait 5,
à en juger par les tatouages sur son corps...

Alors je l'ai regardée... Je l'ai écoutée... C'était comme si je lisais dans un livre ouvert... C'est ça,
concrètement, je l'ai lue. Il fallait que je sois un peu attentionné, certes... Et que je place son coeur
au micro-ondes, une minute.

3) Les choses sérieuses

D'ailleurs, ce fut très simple de le sortir de son enveloppe rose. Tout comme l'y remettre une fois le
coeur bien chaud. La chaleur n'était pas intense, mais douce et diffuse, réconfortante, surtout après
avoir passé tant de nuits seul, dans ce grand lit froid... Je la place délicatement dans le lit, le temps
pour moi de prendre une douche. Pendant la douche, je ne pense qu'à elle, et je n'ai qu'une hâte : la
rejoindre sous la couette le plus vite possible. D'avoir eu le temps de préparer, j'aurais fait en sorte
que la lumière soit tamisée, qu'un fond musical nous mette tous les deux dans des conditions
propices, voire même qu'un verre de vin ou de champagne nous désinhibe un tant soit peu.
En fait, non, elle n'est pas là dans un esprit de séduction sexy. Il ne s'agit pas de l'histoire d'un soir,
comme ça, du genre où l'on se quitte au matin en disant "je t'appelle" alors qu'on a juste envie de
dire "ouf" une fois qu'elle a passé le pas de la porte. Là, j'ai clairement l'impression qu'elle est là
pour rester, qu'elle est même prète à ce que l'on commence tout doucement à construire une histoire
ensemble. Notre histoire. Alors, pas de chichi, je ne lui ferai pas le coup de mettre mes boxers
fétiches qui me font de jolies fesses (oui, bon, on peut rêver deux minutes, oui?). C'est en t-shirt que
je la rejoins en ayant pris soin préalablement d'éteindre la lumière. Parce que finalement, je sais que
c'est une petite chose délicate et qu'il ne faut pas que je la brusque. Elle me l'a dit, de fait, elle a eu
le coeur brisé. Comme moi. Nous sommes fait pour nous entendre...

Et pour la première fois depuis des mois, je savoure ce moment où, enfin, elle me fait un peu de
place dans le lit, et je m'allonge là où elle se trouve et profite de sa douce chaleur. Simplement ça.
Une douce présence.

C'était son air un peu triste de coeur brisé qui m'avait attiré, en premier lieu. Peut-être un peu trop
girlie à mon goût. Pourtant, c'est sans honte que j'en parle.

C'est une vraie révélation. Je l'avoue, j'ai acheté un jolie bouillotte en forme de coeur rose..."

Vous aimez ?

Encore plus de Serge ?

 
Publié par Caroline Back de Surany, le 29 novembre 2007, 08:22 ( Contacter)
   
 

FACEBOOK

INSTAGRAM

Instagram

TWITTER

TUMBLR

SOUNDCLOUD

Caroline Daily Paris Mixtape #1 by NOCHE
 
Hood By Air Printemps Été 2017
 
Koché SS17
 
Ignacia Zordan Presentation SS17 Fashion Week Paris
 
Best of Alena Nosik
 
Ten best shots of photographer Marlen Keller
 
PAIN O Chokolat Fête de La Musique 2016
 
CORE.PAN
 
Schoolboy Q ft Kanye West - THat Part
 
SMS - Chant de Bataille
 
Rich The Kid featuring Lil Yachty - Fresh Off The Boat
 
L'étiquette lookbook A/W16
 
Helin Şahin: 'i do visuals and chill'
 
Darkdron Special
 
Ikea Made Fashion
 
Quentin Saunier Megamix
 
A woman who can do both
 
Brutalist and Minimalistic Modern Architecture Around The World
 
Anny Wang Megamix
 
3D aesthetics Megamix
 
Sergey Lomakin Megamix
 
MUSIC VIDEO ALERT : Yamborghini High by A$AP Mob featuring Juicy J
 
Nike Presto Ultra Flyknit x Bureau Cécile Togni
 
Sergey Rogov Megamix II
 
Sergey Rogov Megamix
 
Afterhomework AW16/17 Lookbook
 
Balthus
 
Quentin Saunier Megamix II
 
Bobby Kolade AW17
 
Odivi FW16 and Odivi x NobodyListen SS16 with Rachel Jugg
 
Y Project ss16
 
Neith Nyer ss16
 
Julien David ss16
 
Jacquemus ss16
 
Hood By Air aftershow at Le Pompon
 
Hotel Solomiya
 
LES BENJAMİNS PARTY at SILENCIO 1/2
 
LES BENJAMİNS PARTY at SILENCIO 2/2
 
KLAR SS17 Lookbook
 
The Woman in Red
 
Cottweiler AW16 Collection Presentation
 
Fashion Arena
 
Issey Miyake’s  SS 16 Backstage
 
Gosha Rubchinskiy SS16
 
Chilling Pool
 
Pigalle SS16 Show
 
Pigalle after show party
 
GOGO Philip Ain't Nuthin' but a "G" Thang
 
Julius SS16 Show
 
Boris Bidjan Saberi SS16
 
HBA men SS16 in Paris
 
22/4 SS16 Show
 
Travis Scott for Les Benjamins
 
Y PROJECT SS16
 
Gosha Rubchinskiy after show party.
 
Exploring Daniel Foltynek
 
Wanderlust shutdown for ONO BDAY BASH w/ Travi$ Scott hosted by Casabey
 
Pigalle Duperré
 
CDP summer break party at Le Pompon
 
Carmen on fire for the EJDER + A² PFW PARTY by ONO
 
Julien david ss16 Show in Paris
 
DON’T CALL ME BABY
 
Art Paris Art Fair with Lucillia
 
Palais de Tokyo with Lucillia
 
Sasha Wearing Paris
 
Lord Odyseum Party by Rivieras
 
Microsoft LUMIA Simulation Test
 
Paris New York by Kenzo
 
LANCEL POP launch party at Palais de Tokyo
 
VETEMENTS FW 16 Show
 
Jean's Customization Tutorial in 3 Steps with Levi's Jeans
 
ONO Above w/ Manaré
 
Kanye West - ALL DAY at Louis Vuitton Foundation
 
Eckhaus Latta Presentation with Novembre Magazine
 
VETEMENTS after show party
 
Faith Connexion Dinner by Bureau Cécile Togni
 
Tom Greyhound IST Anniversary by Bureau Cécile Togni
 
Véronique Leroy Winter 2016 with Cécile Togni
 
CICCIOLINA #9
 
CICCIOLINA #9 Part II
 
Kenzo Winter 16 Backstage and Around the Show
 
Kenzo Winter 16 Show
 
Stafanie Biggel Winter 15 Presentation
 
Y/Project Winter 15 Presentation
 
Faubourg Amour _5
 
Mother Magazine party at Silencio
 
London In Paris
 
Cédric Charlier fw15 show with Cécile Togni
 
Etam After Show Party at Molitor [part 2]
 
Etam After Show Party at Molitor [part 1]
 
H&M FW15/16 Show With Cécile Togni
 
Jeremy Scott for Adidas Perfume
 
Introducing Young Friends Wearing Paris
 
Nehera FW 2015-16
 
Brodinski Brava Brava Launch Party at Yoyo
 
Faubourg Amour _3
 
Faubourg Amour _2
 
CAROLINE DAILY Fashion Week Party w/ Montaigne Street, Bureau Haiati and Hunger Magazine
 
Faubourg Amour _1
 
Christian Dada x Candy fake Tokyo after Show Party at Silencio