Soldes de presse Paul & Joe

0 0

Ou mourir au nom de la mode… Pendant les quelques jours de canicule, il y avait les soldes de presse Paul&Joe. Un événement que je ne pouvais manquer sous aucun prétexte. Ni parce que j’avais deux articles à rendre le lendemain, ni parce qu’il faisait déjà 30 degrés à 8h du matin…

  • Sommaire


Pour rendre les choses plus agréables, la file (que dis-je la foule) d’attente est en plein cagnard.soldes de presse

A 10h j’ai perdu deux kilos. D’eau.

A 10h30, un ami passe me donner des sous pour que je prenne un top à sa fiancée.

Il me ravitaille en eau. Un demi litre que je bois en dix secondes. La file avance.

A 11h je rentre dans le temple de la tentation.

C’est pire, et mieux que ce que j’imaginais : des cartons « Tous à 30 euros », le prix le plus cher 70 euros pour un manteau. Quand on connaît les prix Paul&Joe (le moindre top en coton, 250 euros) il y a de quoi faire une syncope.

Je remplis un énorme sac en plastique de tout ce qui me tombe sous la main. Du grand n’importe quoi.

Je repère une robe blanche trop mimi. Dans la main d’une fille. Je la suis. Elle la pose, je saute dessus.

Je reconnais la manche d’une robe que je voulais dans un carton. Je tire dessus. Au bout, il y a ma rédactrice en chef.

Ben Caroline, c’est comme ça que tu travailles ton article sur la chance ? Euh… Réflexe de survie, je lâche la robe (je la regrette encore). Oui je teste, je viens voir si j’aurai la chance de trouver ce que je veux.

Elle rigole mais ne me tend pas la robe.

Mon front dégouline. Le stress ? Non, la chaleur. Sous une verrière enfermée avec 500 filles déchaînées, c’est le sauna.

Je commence à faire la queue qui fait tout le tour du lieu.

C’est à ce moment-là que le tri commence. Interdit d’essayer, alors on attend de passer derrière les portants de fringues pour tromper la surveillance des vigiles.

J’enfile une veste, ma voisine de file approuve. Il n’y a pas de miroirs, je dois lui faire confiance.

On essaye comme ça nos sacs entiers, on a le temps, la file n’avance pas du tout.

Deux heures plus tard et après maintes hésitations (je garde le gilet ou le top bleu ?), calculs foireux (Si je ne prend pas la veste, ça fait combien ?) et moments de doute coupable (et si je lâchais tout et que je rentrais bosser ?), j’atteins enfin la caisse.

Bonne surprise, tout est encore mois cher qu’annoncé.

Je regrette de ne pas en avoir pris plus. Trop tard, impossible de revenir en arrière.

Je sors enfin de cet enfer, victorieuse, j’ai mérité ma garde-robe de rêve !

Je suis épuisée. Que la vie de fashion victim est dure !

 
soldes de presse
Publié par Caroline Back de Surany, le 16 juin 2006, 12:03 ( Contacter)
   
 

FACEBOOK

INSTAGRAM

Instagram

TWITTER

TUMBLR

SOUNDCLOUD

Caroline Daily Paris Mixtape #1 by NOCHE
 
Hood By Air Printemps Été 2017
 
Koché SS17
 
Ignacia Zordan Presentation SS17 Fashion Week Paris
 
Best of Alena Nosik
 
Ten best shots of photographer Marlen Keller
 
PAIN O Chokolat Fête de La Musique 2016
 
CORE.PAN
 
Schoolboy Q ft Kanye West - THat Part
 
SMS - Chant de Bataille
 
Rich The Kid featuring Lil Yachty - Fresh Off The Boat
 
L'étiquette lookbook A/W16
 
Helin Şahin: 'i do visuals and chill'
 
Darkdron Special
 
Ikea Made Fashion
 
Quentin Saunier Megamix
 
A woman who can do both
 
Brutalist and Minimalistic Modern Architecture Around The World
 
Anny Wang Megamix
 
3D aesthetics Megamix
 
Sergey Lomakin Megamix
 
MUSIC VIDEO ALERT : Yamborghini High by A$AP Mob featuring Juicy J
 
Nike Presto Ultra Flyknit x Bureau Cécile Togni
 
Sergey Rogov Megamix II
 
Sergey Rogov Megamix
 
Afterhomework AW16/17 Lookbook
 
Balthus
 
Quentin Saunier Megamix II
 
Bobby Kolade AW17
 
Odivi FW16 and Odivi x NobodyListen SS16 with Rachel Jugg
 
Y Project ss16
 
Neith Nyer ss16
 
Julien David ss16
 
Jacquemus ss16
 
Hood By Air aftershow at Le Pompon
 
Hotel Solomiya
 
LES BENJAMİNS PARTY at SILENCIO 1/2
 
LES BENJAMİNS PARTY at SILENCIO 2/2
 
KLAR SS17 Lookbook
 
The Woman in Red
 
Cottweiler AW16 Collection Presentation
 
Fashion Arena
 
Issey Miyake’s  SS 16 Backstage
 
Gosha Rubchinskiy SS16
 
Chilling Pool
 
Pigalle SS16 Show
 
Pigalle after show party
 
GOGO Philip Ain't Nuthin' but a "G" Thang
 
Julius SS16 Show
 
Boris Bidjan Saberi SS16
 
HBA men SS16 in Paris
 
22/4 SS16 Show
 
Travis Scott for Les Benjamins
 
Y PROJECT SS16
 
Gosha Rubchinskiy after show party.
 
Exploring Daniel Foltynek
 
Wanderlust shutdown for ONO BDAY BASH w/ Travi$ Scott hosted by Casabey
 
Pigalle Duperré
 
CDP summer break party at Le Pompon
 
Carmen on fire for the EJDER + A² PFW PARTY by ONO
 
Julien david ss16 Show in Paris
 
DON’T CALL ME BABY
 
Art Paris Art Fair with Lucillia
 
Palais de Tokyo with Lucillia
 
Sasha Wearing Paris
 
Lord Odyseum Party by Rivieras
 
Microsoft LUMIA Simulation Test
 
Paris New York by Kenzo
 
LANCEL POP launch party at Palais de Tokyo
 
VETEMENTS FW 16 Show
 
Jean's Customization Tutorial in 3 Steps with Levi's Jeans
 
ONO Above w/ Manaré
 
Kanye West - ALL DAY at Louis Vuitton Foundation
 
Eckhaus Latta Presentation with Novembre Magazine
 
VETEMENTS after show party
 
Faith Connexion Dinner by Bureau Cécile Togni
 
Tom Greyhound IST Anniversary by Bureau Cécile Togni
 
Véronique Leroy Winter 2016 with Cécile Togni
 
CICCIOLINA #9
 
CICCIOLINA #9 Part II
 
Kenzo Winter 16 Backstage and Around the Show
 
Kenzo Winter 16 Show
 
Stafanie Biggel Winter 15 Presentation
 
Y/Project Winter 15 Presentation
 
Faubourg Amour _5
 
Mother Magazine party at Silencio
 
London In Paris
 
Cédric Charlier fw15 show with Cécile Togni
 
Etam After Show Party at Molitor [part 2]
 
Etam After Show Party at Molitor [part 1]
 
H&M FW15/16 Show With Cécile Togni
 
Jeremy Scott for Adidas Perfume
 
Introducing Young Friends Wearing Paris
 
Nehera FW 2015-16
 
Brodinski Brava Brava Launch Party at Yoyo
 
Faubourg Amour _3
 
Faubourg Amour _2
 
CAROLINE DAILY Fashion Week Party w/ Montaigne Street, Bureau Haiati and Hunger Magazine
 
Faubourg Amour _1
 
Christian Dada x Candy fake Tokyo after Show Party at Silencio