La bulle Kenzo

0 0

Yepboy a testé pour vous le spa Kenzo, un cadeau qu'on lui avait offert pour ses XX (censuré) ans...

  • Sommaire

18 juillet 2006 : au volant de la 206 de mon meilleur ami (oui je sais, pas très prudent) je décide de téléphoner pour prendre rendez-vous





25 novembre 2006 (ben oui 4 mois de délais pour voir un rendez-vous le samedi quand même) : je vais enfin découvrir cette Bulle parisienne





Après 4 heures de shopping dans les beaux quartiers parisiens, les bras chargés de sacs en tout genre, l’idée de me poser au calme et de me faire papouiller pendant 1h entière me réjouis. J’abandonne (lâchement) mon meilleur ami (et oui encore lui) et je m’engouffre dans l’ascenseur du Kenzo Building pour m’arrêter au 4eme étage.





C’est blanc, très blanc, qu’est-ce que c’est blanc ! C’est calme, juste un peu de musique style « Cafe del mar ».





Je suis un peu en avance, je me précipite vers le stand de crèmes en tout genre de la gamme KensoKI : La crème qui fait belle, la crème qui retiens la lumière… J’en veux vite !



A peine le temps de me poser sur la banquette ultra design, qu’une charmante demoiselle vient me chercher. Toute menue, toute jeune, je m’interroge sur ses capacités à me masser, moi bel homme sportif dans la fleur de l’age !





Pour moi ce sera la Bulle jaune, pétillante, revitalisante. De l’or, du blanc, une boule stroboscopique et une musique toujours agréable. Je me dirige vers le « coin » de la bulle pour me dévêtir (je reste en boxer quand même), j’aperçois un peignoir façon Kimono (normal... Kenzo il est pas japonais ?), entre lui et moi un rideau, un rideau en boules de verre, déjà les sensations commencent, ça va faire mal ? Non au contraire, c’est doux, un peu froid mais agréable.





Comme convenu avec la charmante demoiselle, je m’installe sur la table de massage, et j’attends quelques minutes ? La musique, les reflets de lumières tournoyants, la chaleur, je me sens bien. Ma masseuse est de retour, on discute un peu, me demande si je suis déjà venu, si j’ai l’habitude des massages ? Elle se rend compte qu’elle a affaire à un connaisseur, et me préviens que ce qui va suivre n’a rien à voir avec ce dont j’ai l’habitude.





Et la tout s’enchaîne ! Une expérience impressionnante. Il fait froid, non il fait chaud, mais j’ai bougé ? Non j’crois pas, ma tête est où ? Mes pieds ? Tout va très vite…





C’est quoi cette chose au creux de mes reins ? Mais j’ai la même sur ma nuque, ça brûle, non finalement, ah mais j’y suis ce sont des pierres, de petites pierres chaudes. De l’huile ? Non plutôt un gel, mais c’est givré, je sens plus mes jambes, je frissonne, que c’est agréable.





Des serviettes chaudes, des serviettes froides, des serviettes humides, et encore des serviettes chaudes… ça en consomme du coton chez Kenzo !





Les jambes, le dos, les pieds, parfois en même temps, parfois isolés… c’est un régal. Je me retourne, et à présent mon visage va profiter des mains de cette demoiselle. Des pressions, fortes, très fortes, mais limite jouissif. Oups, elle m’a retourné la tête non ? non… juste une impression.





C’est étrange, je ne plane pas, je m’interroge, mais c’est agréable, très agréable…. Finalement c’est long… agréablement long ! Le plus impressionnant est lorsque qu’il ne se passe rien, comme si mon corps réagissait à l’inaction de la masseuse. Décidemment, j’ai l’impression d’avoir basculer dans un univers 100 % sensoriel.





C’est fini…. Dommage. On m’informe que j’ai tout le temps nécessaire pour me rhabiller, une boisson peut être ? Je n’ose demander une coupe, et puis il est quand même un peu tôt non ?





Malgré le délai d’attente pour le rendez-vous, rien n’est « à la chaîne ». Je ne croiserais d’ailleurs personne, comme si tout était fait pour que je sois LE client unique. C’est plutôt flatteur et agréable.





Je traîne dans l’espace une fois sorti de la Bulle, j’aperçois une multitude d’objets étranges, design et kitch : est-ce cela que j’aurais senti sur mon corps ?





Je me retrouve en pleine forme, pas d’effet planant, pas d’état vaporeux, je me retrouve bien, heureux et dynamique. Post-état inverse aux massages dont j’ai l’habitude. Un seul regret… pas de douche possible après cela.





A refaire… ? Je ne sais pas mais à faire OUI !

 
Publié par Caroline Back de Surany, le 28 novembre 2006, 08:55 ( Contacter)
   
 

FACEBOOK

INSTAGRAM

Instagram

TWITTER

TUMBLR

SOUNDCLOUD

Caroline Daily Paris Mixtape #1 by NOCHE
 
Hood By Air Printemps Été 2017
 
Koché SS17
 
Ignacia Zordan Presentation SS17 Fashion Week Paris
 
Best of Alena Nosik
 
Ten best shots of photographer Marlen Keller
 
PAIN O Chokolat Fête de La Musique 2016
 
CORE.PAN
 
Schoolboy Q ft Kanye West - THat Part
 
SMS - Chant de Bataille
 
Rich The Kid featuring Lil Yachty - Fresh Off The Boat
 
L'étiquette lookbook A/W16
 
Helin Şahin: 'i do visuals and chill'
 
Darkdron Special
 
Ikea Made Fashion
 
Quentin Saunier Megamix
 
A woman who can do both
 
Brutalist and Minimalistic Modern Architecture Around The World
 
Anny Wang Megamix
 
3D aesthetics Megamix
 
Sergey Lomakin Megamix
 
MUSIC VIDEO ALERT : Yamborghini High by A$AP Mob featuring Juicy J
 
Nike Presto Ultra Flyknit x Bureau Cécile Togni
 
Sergey Rogov Megamix II
 
Sergey Rogov Megamix
 
Afterhomework AW16/17 Lookbook
 
Balthus
 
Quentin Saunier Megamix II
 
Bobby Kolade AW17
 
Odivi FW16 and Odivi x NobodyListen SS16 with Rachel Jugg
 
Y Project ss16
 
Neith Nyer ss16
 
Julien David ss16
 
Jacquemus ss16
 
Hood By Air aftershow at Le Pompon
 
Hotel Solomiya
 
LES BENJAMİNS PARTY at SILENCIO 1/2
 
LES BENJAMİNS PARTY at SILENCIO 2/2
 
KLAR SS17 Lookbook
 
The Woman in Red
 
Cottweiler AW16 Collection Presentation
 
Fashion Arena
 
Issey Miyake’s  SS 16 Backstage
 
Gosha Rubchinskiy SS16
 
Chilling Pool
 
Pigalle SS16 Show
 
Pigalle after show party
 
GOGO Philip Ain't Nuthin' but a "G" Thang
 
Julius SS16 Show
 
Boris Bidjan Saberi SS16
 
HBA men SS16 in Paris
 
22/4 SS16 Show
 
Travis Scott for Les Benjamins
 
Y PROJECT SS16
 
Gosha Rubchinskiy after show party.
 
Exploring Daniel Foltynek
 
Wanderlust shutdown for ONO BDAY BASH w/ Travi$ Scott hosted by Casabey
 
Pigalle Duperré
 
CDP summer break party at Le Pompon
 
Carmen on fire for the EJDER + A² PFW PARTY by ONO
 
Julien david ss16 Show in Paris
 
DON’T CALL ME BABY
 
Art Paris Art Fair with Lucillia
 
Palais de Tokyo with Lucillia
 
Sasha Wearing Paris
 
Lord Odyseum Party by Rivieras
 
Microsoft LUMIA Simulation Test
 
Paris New York by Kenzo
 
LANCEL POP launch party at Palais de Tokyo
 
VETEMENTS FW 16 Show
 
Jean's Customization Tutorial in 3 Steps with Levi's Jeans
 
ONO Above w/ Manaré
 
Kanye West - ALL DAY at Louis Vuitton Foundation
 
Eckhaus Latta Presentation with Novembre Magazine
 
VETEMENTS after show party
 
Faith Connexion Dinner by Bureau Cécile Togni
 
Tom Greyhound IST Anniversary by Bureau Cécile Togni
 
Véronique Leroy Winter 2016 with Cécile Togni
 
CICCIOLINA #9
 
CICCIOLINA #9 Part II
 
Kenzo Winter 16 Backstage and Around the Show
 
Kenzo Winter 16 Show
 
Stafanie Biggel Winter 15 Presentation
 
Y/Project Winter 15 Presentation
 
Faubourg Amour _5
 
Mother Magazine party at Silencio
 
London In Paris
 
Cédric Charlier fw15 show with Cécile Togni
 
Etam After Show Party at Molitor [part 2]
 
Etam After Show Party at Molitor [part 1]
 
H&M FW15/16 Show With Cécile Togni
 
Jeremy Scott for Adidas Perfume
 
Introducing Young Friends Wearing Paris
 
Nehera FW 2015-16
 
Brodinski Brava Brava Launch Party at Yoyo
 
Faubourg Amour _3
 
Faubourg Amour _2
 
CAROLINE DAILY Fashion Week Party w/ Montaigne Street, Bureau Haiati and Hunger Magazine
 
Faubourg Amour _1
 
Christian Dada x Candy fake Tokyo after Show Party at Silencio