Antoine Asseraf, La Lutte de l'Amour

Réalisateur de films autour de la mode, il signe le court métrage présentant la collection été 2011 d'Erotokritos : La Lutte de l'Amour.

  • Sommaire
la lutte de l'amour

Le film :

Le lutte de l'amour Erotokritos


Quel est le premier film qui vous a marqué ?

Mon souvenir le plus poignant, c'est Lost Highway de David Lynch.
C'était mon premier Lynch, et ce mélange de glamour et de gothique, les changements de personnalité, le concept de boucle, d'interprétation libre, m'ont vraiment laissé sans voix.
Avec David Lynch il y a une direction artistique époustouflante, un mélange d'architecture, de musique, de design et de casting qui permettent de créer une ambiance complètement inédite.
Dans un autre style il y a aussi Trainspotting de Danny Boyle qui m'a marqué car c'est un film extrêmement violent, mais avec une violence très anglaise - complètement différente de la violence hollywoodienne à laquelle j'étais habitué.

Ce film pour Erotokritos est rempli de références au cinéma classique, quels sont vos films mythiques/cultes ?

Bien sûr Lost Highway, on retrouve dans La Lutte De L'Amour le dédoublement de personnalité entre la blonde et la brune, qui sont peut-être la même femme... ou pas.

Il y aussi un film que j'avais vu pour un cours de cinéma qui m'avait marqué par son côté conceptuel, Suture où le personnage perçu comme un petit acteur blanc par les autres personnages du film est joué par un grand acteur noir, ce qui crée un décalage très dérangeant. C'est aussi ce genre de décalage que j'ai essayé d'insuffler dans La Lutte De L'Amour avec les voix off.

J'aime vraiment toutes sortes de films, mais aussi bizarre que ça puisse paraître, les films qui me suivent sont ceux que j'ai vu des dizaines de fois quand j'étais adolescent, et donc pas forcément les grands classiques... Mes classiques seraient plutôt La Famille Addams et Les Valeurs de la Famille Addams, Priscilla Reine du Désert, ou bien les films de John Waters et Almodovar. Des comédies très kitsch très "camp" dont les répliques me font toujours rire. Je crois que c'est pour ça que je n'ai pas pu résister à la blague ringarde sur le crâne / le crâneur...

la lutte de l'amour



Pourquoi une lutte ? Quel est le message de ce film qui semble à double tranchant entre la légèreté et la folie ?

A la base de ce film, il y a les planches d'inspiration qu'Erotokritos m'avait envoyé, avec des photos du Mépris de Godard, mais aussi l'univers imaginaire de sa marque et surtout, de son nom. Le nom "Erotokritos" est tiré d'un fameux poème épique de la renaissance grecque et signifie plus ou moins "la lutte de l'amour", j'ai donc imaginé que ça pourrait être le titre d'un film nouvelle vague sur les aléas d'un couple parisien...
Ça me semblait essentiel d'avoir un contraste, une tension, pour ne pas tomber dans quelque chose de trop mielleux ni trop costume d'époque.

Pour ce film et de manière plus générale quelles sont vos sources d'inspiration ?

Mon point départ était plus précisément la bande annonce du Mépris.

Mais chaque petit détail est pensé. J'ai voulu faire de ce court métrage quelque chose de riche, qu'on puisse regarder plusieurs fois en découvrant peu à peu de nouveaux détails. Le graphisme des lettres par exemple, j'ai utilisé les lettres de LE MEPRIS pour faire une typo LA LUTTE DE L'AMOUR. Le décalage entre les voix et les visuels est très conceptuel aussi, ce qui parle à mon côté publicitaire.

L'inspiration me vient de tous bords et j'ai parfois du mal à canaliser alors je me cadre avec des questions très terre à terre : de quoi avons-nous besoin, quels sont les points forts de la marque ou des acteurs ou des vêtements, quels sont les moyens à notre disposition. C'est un peu "l'école Robert Rodriguez" : on a une voiture, deux chevaux, un fusil et une danseuse du ventre - qu'est-ce qu'on peut faire comme film avec ?

Quels sont vos prochains projets ?

Je vais développer un projet de blog collectif - The Stimuleye, je dirige une série d'entretiens entre Maria Luisa et des designers - le premier avec Rick Owens sortira la semaine prochaine.
Je travaille sur un projet pour Flowerbomb, le parfum de Viktor & Rolf. Je dois finir un film de mode inspiration Buto filmé en décembre, et je viens d'assurer la direction de création pour une série de films pour une grande maison - mais ça on pourra en reparler dans un mois !

 
Publié par Caroline Back de Surany, le 2 février 2011, 08:25 ( Contacter)
   
 

FACEBOOK

INSTAGRAM

Instagram

TWITTER

TUMBLR

SOUNDCLOUD

Aucun résultat
Caroline Daily Paris Mixtape #1 by NOCHE
 
Hood By Air Printemps Été 2017
 
Koché SS17
 
Ignacia Zordan Presentation SS17 Fashion Week Paris
 
Best of Alena Nosik
 
Ten best shots of photographer Marlen Keller
 
PAIN O Chokolat Fête de La Musique 2016
 
CORE.PAN
 
Schoolboy Q ft Kanye West - THat Part
 
SMS - Chant de Bataille
 
Rich The Kid featuring Lil Yachty - Fresh Off The Boat
 
L'étiquette lookbook A/W16
 
Helin Şahin: 'i do visuals and chill'
 
Darkdron Special
 
Ikea Made Fashion
 
Quentin Saunier Megamix
 
A woman who can do both
 
Brutalist and Minimalistic Modern Architecture Around The World
 
Anny Wang Megamix
 
3D aesthetics Megamix
 
Sergey Lomakin Megamix
 
MUSIC VIDEO ALERT : Yamborghini High by A$AP Mob featuring Juicy J
 
Nike Presto Ultra Flyknit x Bureau Cécile Togni
 
Sergey Rogov Megamix II
 
Sergey Rogov Megamix
 
Afterhomework AW16/17 Lookbook
 
Balthus
 
Quentin Saunier Megamix II
 
Bobby Kolade AW17
 
Odivi FW16 and Odivi x NobodyListen SS16 with Rachel Jugg
 
Y Project ss16
 
Neith Nyer ss16
 
Julien David ss16
 
Jacquemus ss16
 
Hood By Air aftershow at Le Pompon
 
Hotel Solomiya
 
LES BENJAMİNS PARTY at SILENCIO 1/2
 
LES BENJAMİNS PARTY at SILENCIO 2/2
 
KLAR SS17 Lookbook
 
The Woman in Red
 
Cottweiler AW16 Collection Presentation
 
Fashion Arena
 
Issey Miyake’s  SS 16 Backstage
 
Gosha Rubchinskiy SS16
 
Chilling Pool
 
Pigalle SS16 Show
 
Pigalle after show party
 
GOGO Philip Ain't Nuthin' but a "G" Thang
 
Julius SS16 Show
 
Boris Bidjan Saberi SS16
 
HBA men SS16 in Paris
 
22/4 SS16 Show
 
Travis Scott for Les Benjamins
 
Y PROJECT SS16
 
Gosha Rubchinskiy after show party.
 
Exploring Daniel Foltynek
 
Wanderlust shutdown for ONO BDAY BASH w/ Travi$ Scott hosted by Casabey
 
Pigalle Duperré
 
CDP summer break party at Le Pompon
 
Carmen on fire for the EJDER + A² PFW PARTY by ONO
 
Julien david ss16 Show in Paris
 
DON’T CALL ME BABY
 
Art Paris Art Fair with Lucillia
 
Palais de Tokyo with Lucillia
 
Sasha Wearing Paris
 
Lord Odyseum Party by Rivieras
 
Microsoft LUMIA Simulation Test
 
Paris New York by Kenzo
 
LANCEL POP launch party at Palais de Tokyo
 
VETEMENTS FW 16 Show
 
Jean's Customization Tutorial in 3 Steps with Levi's Jeans
 
ONO Above w/ Manaré
 
Kanye West - ALL DAY at Louis Vuitton Foundation
 
Eckhaus Latta Presentation with Novembre Magazine
 
VETEMENTS after show party
 
Faith Connexion Dinner by Bureau Cécile Togni
 
Tom Greyhound IST Anniversary by Bureau Cécile Togni
 
Véronique Leroy Winter 2016 with Cécile Togni
 
CICCIOLINA #9
 
CICCIOLINA #9 Part II
 
Kenzo Winter 16 Backstage and Around the Show
 
Kenzo Winter 16 Show
 
Stafanie Biggel Winter 15 Presentation
 
Y/Project Winter 15 Presentation
 
Faubourg Amour _5
 
Mother Magazine party at Silencio
 
London In Paris
 
Cédric Charlier fw15 show with Cécile Togni
 
Etam After Show Party at Molitor [part 2]
 
Etam After Show Party at Molitor [part 1]
 
H&M FW15/16 Show With Cécile Togni
 
Jeremy Scott for Adidas Perfume
 
Introducing Young Friends Wearing Paris
 
Nehera FW 2015-16
 
Brodinski Brava Brava Launch Party at Yoyo
 
Faubourg Amour _3
 
Faubourg Amour _2
 
CAROLINE DAILY Fashion Week Party w/ Montaigne Street, Bureau Haiati and Hunger Magazine
 
Faubourg Amour _1
 
Christian Dada x Candy fake Tokyo after Show Party at Silencio